Caserne Raby réquisitionnée : les craintes d’un cadre départemental UMP

La réquisition de la Caserne Raby a été critiquée par le Secrétaire départemental adjoint de l’UMP du Rhône, Yann Compan.

L’hébergement de personnes SDF pour l’hiver dans l’ancienne caserne Raby de Bron pose question à Yann Compan, Secrétaire départemental adjoint de l’UMP du Rhône. Celui-ci a critiqué l’absence de concertation auprès des riverains sur la réquisition de cette caserne, et émis des craintes quant aux conditions de l’utilisation du site par l’Etat pour le relogement de SDF.

Ce site de 16 hectares est l’une des plus grandes réserves foncières du Grand Lyon, et abritait, près de 400 familles de gendarmes sur ce foncier situé entre le périphérique Laurent Bonnevay, la route de Genas et le stade Pierre Dubœuf. Le site fait partie des sites de l’Etat mobilisables dans le cadre de la nouvelle loi sur le logement, qui devrait être représentée courant novembre devant le Parlement.

Les gendarmes ayant été redéployés cet été sur Sathonay Camp, la caserne était provisoirement libre avant le réaménagement du site. 100 places pour 24 familles ont donc été mises à disposition de familles roumaines, bulgares et françaises sur une partie de la caserne, la gestion de l’hébergement étant confiée à l’armée du salut.

Lors d’une réunion publique à l’hôtel de ville de Bron concernant l’avenir du site, la maire Annie Guillemot, Isabelle David, Secrétaire  Générale de la Préfecture du Rhône, Alain Marc, Préfet délégué à l’égalité des chances et Gille May – Carle, Directeur départemental de la cohésion sociale, ont donc expliqué les conditions de cet hébergement dans le cadre du Plan de Renfort Hivernal.

La question de cette réserve foncière

Yann Compan craint que l’utilisation de la caserne Raby pour le Plan de Renfort Hivernal sur près de 16 hectares, qui « représente une opportunité rare pour une ville de proposer des aménagements ambitieux, novateurs, destinés au bien-être de ses habitants », ne suscite la défiance par rapport au projet d’aménagement. Ce dernier devrait reposer sur trois principes : la construction de logements dont 20 à 25% d’habitat social, la création de structures économiques et enfin, des équipements collectifs.

Or, l’utilisation de la caserne de Bron pourrait bien, selon lui, faire se répéter le précédent de Vaulx-en-Velin, où des Roms avaient été évacués. « Nous pouvons très vite nous retrouver dans une situation tendue comme ce fut le cas à Vaulx-en-Velin avec le campement de Roms et une défiance par rapport au projet d’aménagement » note-t-il sur son blog. Il redoute notamment que la vidéo-surveillance présente sur le site, et la condamnation du reste des bâtiments de la résidence, ne soient pas suffisantes pour assurer la sécurité pendant plusieurs années.

En outre, il se pose la question quant à "la capacité, la vocation, la possibilité" de la ville de Bron "d’accueillir plus de familles démunies alors que la part de logements sociaux dans la commune est déjà largement au dessus du taux préconisé par le Grand-Lyon".

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Je pense qu’en matière de solidarité, on n’en fait jamais assez, donc tant mieux si la caserne est réquisitionnée !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Les conventions d’utilité sociale des 3 OPH métropolitains ont été signées

La signature a eu lieu mercredi au Grand Lyon entre la secrétaire générale de la préfecture du Rhône et le vice-président de la Métropole de Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Un accord de relance de 216 M€ signé entre l’État et la Métropole

L’État et la Métropole de Lyon ont identifié des mesures qu’ils se donnent pour objectif de cofinancer ensemble en 2021 et 2022.


Action Logement lance un appel à projets pour le financement d’OFS

Pour financer des organismes de foncier solidaire, le groupe paritaire a décidé de lancer un appel à projet.


Protocole pour atteindre l’objectif de production de logements sociaux

Pour relever le défi de produire 250.000 logements sociaux en deux ans, Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la Banque des territoires et Action Logement ont signé un protocole d’engagements.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


Réforme de la loi SRU : le Sénat lance une consultation des maires

Cette consultation se tiendra sur son site internet.


L’Opac du Rhône devient organisme de foncier solidaire

nullL’office veut par ce biais devenir un acteur incontournable de l’accession sociale à la propriété.


«La VEFA et la maîtrise d’ouvrage directe sont très complémentaires»

Nicolas Bouzou, directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès, commente une étude que sa structure a réalisée pour Alila : « La Vefa et le logement social : plus de mixité et plus d’efficacité économique ».


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.