Caserne Raby réquisitionnée : les craintes d’un cadre départemental UMP | Lyon Pôle Immo

Caserne Raby réquisitionnée : les craintes d’un cadre départemental UMP

La réquisition de la Caserne Raby a été critiquée par le Secrétaire départemental adjoint de l’UMP du Rhône, Yann Compan.

L’hébergement de personnes SDF pour l’hiver dans l’ancienne caserne Raby de Bron pose question à Yann Compan, Secrétaire départemental adjoint de l’UMP du Rhône. Celui-ci a critiqué l’absence de concertation auprès des riverains sur la réquisition de cette caserne, et émis des craintes quant aux conditions de l’utilisation du site par l’Etat pour le relogement de SDF.

Ce site de 16 hectares est l’une des plus grandes réserves foncières du Grand Lyon, et abritait, près de 400 familles de gendarmes sur ce foncier situé entre le périphérique Laurent Bonnevay, la route de Genas et le stade Pierre Dubœuf. Le site fait partie des sites de l’Etat mobilisables dans le cadre de la nouvelle loi sur le logement, qui devrait être représentée courant novembre devant le Parlement.

Les gendarmes ayant été redéployés cet été sur Sathonay Camp, la caserne était provisoirement libre avant le réaménagement du site. 100 places pour 24 familles ont donc été mises à disposition de familles roumaines, bulgares et françaises sur une partie de la caserne, la gestion de l’hébergement étant confiée à l’armée du salut.

Lors d’une réunion publique à l’hôtel de ville de Bron concernant l’avenir du site, la maire Annie Guillemot, Isabelle David, Secrétaire  Générale de la Préfecture du Rhône, Alain Marc, Préfet délégué à l’égalité des chances et Gille May – Carle, Directeur départemental de la cohésion sociale, ont donc expliqué les conditions de cet hébergement dans le cadre du Plan de Renfort Hivernal.

La question de cette réserve foncière

Yann Compan craint que l’utilisation de la caserne Raby pour le Plan de Renfort Hivernal sur près de 16 hectares, qui « représente une opportunité rare pour une ville de proposer des aménagements ambitieux, novateurs, destinés au bien-être de ses habitants », ne suscite la défiance par rapport au projet d’aménagement. Ce dernier devrait reposer sur trois principes : la construction de logements dont 20 à 25% d’habitat social, la création de structures économiques et enfin, des équipements collectifs.

Or, l’utilisation de la caserne de Bron pourrait bien, selon lui, faire se répéter le précédent de Vaulx-en-Velin, où des Roms avaient été évacués. « Nous pouvons très vite nous retrouver dans une situation tendue comme ce fut le cas à Vaulx-en-Velin avec le campement de Roms et une défiance par rapport au projet d’aménagement » note-t-il sur son blog. Il redoute notamment que la vidéo-surveillance présente sur le site, et la condamnation du reste des bâtiments de la résidence, ne soient pas suffisantes pour assurer la sécurité pendant plusieurs années.

En outre, il se pose la question quant à "la capacité, la vocation, la possibilité" de la ville de Bron "d’accueillir plus de familles démunies alors que la part de logements sociaux dans la commune est déjà largement au dessus du taux préconisé par le Grand-Lyon".

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Je pense qu’en matière de solidarité, on n’en fait jamais assez, donc tant mieux si la caserne est réquisitionnée !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


La Métropole participe à la création d’une foncière solidaire contre le sans-abrisme

Depuis 2018, la Métropole de Lyon est territoire de mise en œuvre accélérée de la démarche Logement d’abord. Elle a acté sa participation à la foncière solidaire SNL Prologues.