Logement social : connait pas la crise ?

4100 logements sociaux devraient être produits dans le Grand Lyon en 2012, et ce en dépit de la baisse d’activité dans le secteur de la promotion immobilière.

Malgré la baisse de production dans la promotion immobilière dans le Grand Lyon, le secteur du logement social ne sera, semble-t-il, que peu impacté sur le territoire du Grand Lyon et en Rhône-Alpes. 4100 logements sociaux devraient être financés cette année dans l'agglomération de Lyon, et 14500 en Rhône-Alpes.

C’est sans doute une bonne chose pour le secteur social, mais aussi pour le flux d'activité, dans les prochains mois, de l’industrie du bâtiment, dont l’activité a été nettement impactée récemment par la conjonction de plusieurs facteurs négatifs : recul du marché de la maison individuelle, contraction de l’activité en promotion immobilière, et augmentation prévisible des charges du fait des plans de rigueur et de compétitivité successifs.

Vers une hausse des ventes en bloc

La production de logements sociaux ne sera donc finalement pas impactée par la baisse de l’activité dans la promotion. Car faut-il le rappeler, au sein des secteurs de mixité sociale du Grand Lyon, les promoteurs consacrent un quart de leurs programmes aux logements sociaux. Ce qui consiste à dire qu’une grosse partie de la production des bailleurs. Un membre de la direction d’un important bailleur social de la région m’avouait même récemment que près de 80% de sa production découlait des ventes en VEFA émanant des promoteurs. Aussi pourrait-on penser qu’un trou d’air dans la promotion peut avoir des conséquences importantes chez les opérateurs sociaux : en bref, moins de programmes, donc moins de ventes à des bailleurs sociaux…

Or il n’en est rien. Car face à la crise de la promotion immobilière, les ventes en bloc à destination des opérateurs sociaux résistent, à en croire les chiffres du CECIM, un peu à l’image de ce qui s’était passé en 2008-2009, quand la crise avait déjà impacté gravement la promotion immobilière. Le logement social, qui constitue la priorité du gouvernement, pourrait donc une fois de plus servir de bouée de sauvetage aux promoteurs. Les ventes en bloc pourraient donc repartir à la hausse. « Si ce choix politique est maintenu, c’est quelque chose qui va résister et même s’amplifier » indiquait récemment Jean Jacques Mathias, le président du CECIM au salon de l’immobilier.

« Des éléments contradictoires »

De son côté, Louis Lévêque, adjoint au maire de Lyon en charge de l’habitat, relève qu’« il y a des éléments contradictoires » dans cette situation. « Le fait qu’une part de la production de logements sociaux se fasse en VEFA dans les programmes des promoteurs fait que lorsqu’il y a une baisse de la production des promoteurs, il y a mécaniquement une baisse de la production de logement social. Mais, en même temps, compte tenu que les promoteurs vendent moins ils ont tendance à vendre davantage en bloc aux opérateurs sociaux » explique ainsi l’élu, qui note que, dans cette optique, la question des crédits est très importante.

C’est ainsi dans les années 2009-2010, alors que la crise de l’immobilier atteignait son paroxysme, que la production de logement social avait atteint ses plus hauts niveaux dans le Grand Lyon, avec notamment 2000 unités construites sur la seule ville de Lyon. Dans le même temps, les bailleurs sociaux disposaient de crédits de l’Etat très importants : 25 millions d’euros pour le Grand Lyon, et 26 millions d’euros pour l’Etat. En 2012, les crédits devraient atteindre, côté Grand Lyon, 20 millions d’euros. Pour Louis Lévêque, « le logement social est contracyclique : quand l’immobilier est en crise, le logement social est un élément permettant d’atténuer les effets de la crise, en produisant du logement social et en permettant aux promoteurs de vendre une partie de leur programmes pour limiter la casse ». Une relative constance dans la production qui a un autre avantage, à savoir la préservation de l’appareil productif, via le maintien d’un certain flux d’activité dans le bâtiment.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Une nouvelle résidence seniors à la Croix-Rousse

Lyon Métropole Habitat a ouvert cette résidence qui a accueilli ses locataires ce mercredi.


L’Autre Soie : début de la pose des habitats modulaires


Ces derniers sont destinés à accueillir les familles hébergées au centre d’hébergement d’urgence.


Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté.


La CGL s’inquiète de la séparation entre les ministères du Logement et celui de la Ville

Le fait que le logement soit désormais séparé de la politique de la ville inquiète profondément la Confédération Générale du Logement.


Cédric Van Styvendael, nouveau maire de Villeurbanne


Le nouveau conseil municipal de la ville se réunissait ce samedi.


Convention entre Est Métropole Habitat et APF France handicap


Ce partenariat porte sur la future résidence Anatole France.


Action Logement lance Enéal, une foncière dédiée aux EHPAD

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan d’investissement volontaire conçu au printemps 2019.


Alila a réalisé 611 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019

Le groupe a fait part de ses résultats financiers annuels. 7.519 logements ont réservés l’an dernier.


Une nouvelle aide pour les salariés fragilisés par la crise

Le ministère chargé de la Ville et du Logement et Action Logement proposent aux salariés fragilisés par la crise une aide pour payer leur loyer ou leur crédit immobilier.


Crédit Logement garantit désormais le bail réel solidaire


Le spécialiste de la garantie du prêt immobilier soutient l’accession à la propriété en étendant désormais la garantie du BRS, outil de l’accession abordable via la dissociation du foncier et du bâti.


La Métropole crée un fonds d’urgence pour les impayés de loyers


Ce dispositif, doté de 1,3 millions d’euros, doit permettre à la collectivité de prendre en charge 50% à 100% d’un loyer ou d’échéances impayés pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires.