SACVL : le rapport de la Chambre régionale des comptes fait des remous

La Chambre régionale des comptes a émis deux observations sur la gestion de la SACVL, qui lui a répondu hier. Le sujet a fait débat lundi au conseil municipal.

La SACVL s’est réinvitée dans le débat municipal hier. Et pour cause. Un peu plus tôt dans la journée, la Cour des comptes a en effet rendu public un rapport sur la société anonyme de construction de la ville de Lyon, détenue à 77% par la Ville de Lyon.

Dans ce rapport, la Chambre régionale des Comptes assure que « la fiabilité des comptes sociaux s’avère perfectible ». « La SACVL n’est en effet pas en mesure de procéder à une individualisation de ses différentes activités, même si elle souhaite modifier son système d’information pour plus de fiabilité » rapporte ainsi la Chambre.  Elle note en outre que, jusqu’en 2009, la situation financière s’est fortement dégradée, « avec notamment des ratios d’endettement et de fonds propres atypiques », la société ne pouvant assumer une action de développement.

La chambre égratigne la Ville de Lyon

« Dans ce contexte, certes marqué par des turbulences économiques de niveau mondial, les instruments financiers apparaissent davantage comme un révélateur que comme une cause de la crise qui a frappé la société » affirme la Cour, évoquant de fait la souscription en 2007 de plusieurs prêts toxiques ayant aggravé la situation financières de la société. Elle note à ce sujet un manque d’expertise, qui a « engendré des relations pour le moins déséquilibrées avec les banques prêteuses ». La chambre, un peu plus loin, égratigne le manque de contrôle de la ville de Lyon : celle-ci « s’est de son côté longtemps limitée à l’exercice d’un contrôle à dominante immobilière, avant d’exercer, à compter de 2009, un contrôle financier plus étroit » indique la Chambre.

« Compte tenu d’une situation financière défavorable, la SEM se trouve dans l’incapacité de participer aux objectifs des politiques du logement et notamment au développement de l’offre nouvelle. Elle a donc signé une convention d’utilité sociale d’envergure limitée, la conduisant principalement à se recentrer sur une activité de gestionnaire de parc » rappelle la Chambre. Aussi, cette dernière recommande la mise en place de comptabilités distinctes permettant de suivre et d’apprécier les caractéristiques de chacune des activités de la société, et d’un service chargé de coordonner les achats.

Un stock de dette multiplié par 4.7 depuis 2002

La SACVL a immédiatement répondu à la Chambre, en indiquant avoir anticipé ses demandes. « La distinction des résultats concernant notamment la part de l’activité faisant l’objet d’aides spécifiques sera effective dès l’arrêté des comptes 2012 » indique ainsi la SACVL. Quant à la centralisation des commandes, celle-ci « sera effective dès l’exécution du budget 2013 ».

La société a toutefois émis des réserves vis-à-vis de la position exprimée par la Chambre quant à sa capacité à participer de manière significative aux politiques du logement sur Lyon. La Chambre observait notamment que la nouvelle politique de la société, qui avait développé des activités complémentaires au logement social dans la décennie 2000, s’était soldée par un bilan contrasté.  « Si des actions positives ont été conduites en termes de patrimoine, le stock de dette, tous types confondus, a été multiplié par 4,7 depuis 2002» notait-elle.

« L’activité de la SACVL ne se sera jamais arrêtée »

« Durant la période de contrôle, en créant 784 logements sociaux sans financement public, la SACVL a largement contribué au développement du logement à prix abordable sur Lyon » a répondu la SACVL, qui affirme en outre qu’elle dispose « d’une capacité d’entretien et d’amélioration de son patrimoine qui va au-delà des ratios couramment admis dans son secteur d’activité ». Elle note en outre qu’elle a d’ores et déjà conduit un certain nombre de travaux d’amélioration thermique, et achevé la réhabilitation de la résidence Ambroise Paré (Lyon 8).

Elle envisage en outre de réhabiliter les tours de l’observance et de terminer la modernisation de la résidence de la rue du Doyen Chapas à la Duchère (laquelle avait récemment fait l’objet d’une polémique concernant l’interruption de sa réhabilitation). Elle assure également pouvoir développer son activité en faveur du logement social et intermédiaire dès 2014, avec de premières livraisons en 2016. « L’activité de la SACVL ne se sera en réalité jamais arrêtée » conclut la société.

L’opposition s’empare du sujet

En attendant, l’opposition est montée au créneau sur le sujet hier , au cours du conseil municipal de Lyon. Michel Havard, le chef du groupe d’opposition, n’a pas hésité à parler du « plus gros échec des deux mandats de Gérard Collomb ». Denis Broliquier, le maire du 2ème arrondissement a également évoqué le rapport de la Chambre régionale des comptes en parlant de « fiasco », notant la « responsabilité considérable » de la Ville dans celui-ci.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rénovation d’ensemble pour «La Mirabelle»

GrandLyon Habitat a rénové ce bâtiment de 5 étages d’une grande qualité architecturale. Il peut ainsi proposer 13 logements et 2 locaux commerciaux à la location dans cet immeuble situé dans le 1er arrondissement de Lyon.


Logement social : les centristes craignent « un précédent » rue Bugeaud

Le groupe « Inventer la Métropole de demain » a critiqué l’achat d’un immeuble situé rue Bugeaud dans le 6e arrondissement de Lyon en vue de le céder à Immobilière Rhône-Alpes


« Il faut que l’on ait une vision sur les prix de sortie »

null<
Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Nous évoquons avec lui les inflexions initiées par la nouvelle majorité sur la politique du logement de la Ville de Lyon. Notamment sur les opérations publiques de type ZAC
» Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation»
» «Nous espérons une signature de cette charte avant l’été»
» «Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant»


« Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement, et préside également la SACVL. Nous évoquons le rôle de cette dernière dans l’accompagnement de la politique de l’habitat de la Ville de Lyon.


Irigny : 8 familles ont emménagé aux « Floralines »

Des familles, issues des gens du voyage sédentarisés, ont emménagé dans ce lotissement de 8 villas situé sur un terrain qu’elles occupaient depuis des années.


Une résidence seniors ouvrira en juillet à Décines-Charpieu

nullCette nouvelle résidence seniors est acquise en VEFA par Lyon Métropole Habitat auprès de Nohao.


Michèle Picard veut interdire les expulsions locatives en 2021

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, a adressé en ce sens au Premier Ministre, Jean Castex, le 5 Février dernier.


2020, pire année en 10 ans pour la promotion immobilière à Lyon

null
Les réservations ont atteint leur niveau le plus bas depuis une dizaine d’années. En outre, la tendance de repli des mises en vente observée depuis 2017 s’est poursuivie.


Action Logement poursuit son soutien aux salariés

Le groupe a décidé de prolonger jusqu’à la fin de la crise sanitaire l’aide lancée au mois de juin dernier.


Accord entre Action Logement et l’État pour une réponse à la crise

nullBercy, le ministère du logement et et les partenaires sociaux d’Action Logement ont décidé d’amplifier les interventions du groupe.


La Métropole se veut proactive en matière de logement social et abordable

null
Les élus de la Métropole de Lyon présentaient mercredi la politique de la collectivité en faveur du logement abordable sur le site de l’ex-collège Maurice Scève.


Wargon vise la construction de 250.000 logements sociaux en deux ans

La ministre chargée du logement a confirmé devant la Fondation Abbé Pierre sa décision de prolonger la trêve hivernale. Elle souhaite aussi réformer la politique de prévention des expulsions.


La rénovation de la Cité Perrache est achevée

null
5 ans et demi de travaux auront été nécessaires à GrandLyon Habitat pour la réhabilitation thermique de cet ensemble immobilier du deuxième arrondissement de Lyon.


Vers un relèvement de la part du PLAI dans la production de logement social

La question du logement social a été débattue ce mardi lors du Conseil de la Métropole de Lyon. A cette occasion, le vice-président Payre a révélé que plus de 3.100 logements de ce type avaient été produits en 2020 dans le territoire.


Kimelfeld s’inquiète sur les crédits dédiés au logement

null
L’ancien président de la Métropole s’est interrogé sur les moyens mis en œuvre pour parvenir aux objectifs en matière d’habitat.