Locaux d’activités : bonne tenue du marché lyonnais

Sur 9 mois le marché des locaux d’activités a enregistré un volume d’environ 220.000 m2. 2013 pourrait se solder par un volume supérieur à 300.000 m2 placés.

La demande placée en locaux d’activités se tient bien sur les neuf premiers mois de 2013. Selon les derniers chiffres rapportés par Jones Lang Lasalle, le marché des locaux d’activités totalise en effet 220.000 m2 depuis le début de l’année. Ce qui laisse entrevoir, selon le conseil en immobilier d’entreprise, une bonne année 2013, qui devrait se terminer, selon lui, au-dessus des 300.000 m2.

Les utilisateurs se positionnent toujours selon une logique de rationalisation des couts. Ce qui les incite notamment à s’orienter majoritairement vers des locaux de seconde main, les locaux industriels neufs faisant en outre toujours défaut sur la région.

La part des ventes s’est un peu améliorée dans le total des transactions, celles-ci représentant 62% d’entre elles au troisième trimestre, contre un niveau de seulement 40% depuis le début de l’année. Un phénomène lié au « volume unitaire plus important enregistré pour certaines ventes ». Mais le conseil note également que « l’amélioration des conditions d’accès aux crédits a permis aux entreprises d’accéder plus facilement à la propriété, alors qu’elles devaient, il y a peu encore, se tourner vers une solution locative par défaut. » Jones Lang LaSalle note enfin que les durées d’engagement se sont également allongées, signe d’une reprise de confiance dans le monde industriel.

Des loyers en hausse

L’offre immédiatement disponible est stable à 615000 m2, tandis que l’offre à 6 mois, elle régresse quelque peu, de 4%, à 716.000 m2 (dont la moitié est située dans le Grand Est). 13% de ce stock est composé d’offres neuves.

Quant aux loyers, une certaine tension est observable. « La valeur locative ‘prime’ a augmenté et se positionne désormais dans une fourchette comprise entre 65 et 75 €/m²/an pour les surfaces d’activités et 125 €/m²/an pour les surfaces de bureaux d’accompagnement ». Une situation qui s’explique notamment par le manque d’offre neuve, et la « pénurie de fonciers disponibles ».

Jones Lang Lasalle anticipe une poursuite de la dynamique sur la dernière partie de l’année, à la faveur notamment d’un retour des grandes transactions. Ceci permet en effet « d’anticiper une bonne fin d‘exercice » le conseil anticipant « une performance au moins équivalente à 2012, où plus de 300 000 m² avaient été commercialisés ».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Corbas : FGEN prend 1.730 m²

La société s’installe dans ce local d’activité situé sur un terrain de 3.600 m².


La Banque de France étudie la macroéconomie du télétravail

Dans sa dernière note publiée en cours de semaine dernière, la Banque de France a voulu se pencher sur les conséquences macro-économiques du développement du télétravail.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.