Le plan de Sylvia Pinel pour relancer la construction de logements | Lyon Pôle Immo

Le plan de Sylvia Pinel pour relancer la construction de logements

La ministre a détaillé ce mercredi son plan visant à relancer une construction de logements au plus bas.

Au lendemain de chiffres très négatifs pour la construction de logements en France, avec des mises en chantier en berne, la ministre du logement dévoilait ce matin un ensemble de mesures. Parmi elles, la réduction des délais d'attribution des permis de construire, dont l’intention avait déjà été annoncée par l’exécutif. Elle a également indiqué vouloir procéder à la suppression de certaines normes. L’agrandissement de maisons sera facilité.

50 premières mesures de simplification de la réglementation élaborées avec les professionnels auront pour but de faire baisser les coûts de construction et faciliter la conception et les réalisations des projets. « Elles seront proposées aux instances consultatives obligatoires dès cet été pour une mise en œuvre à l'automne au plus tard. Le conseil supérieur de la construction sera installé dès juillet. Il évaluera l'impact économique de toute nouvelle règle concernant la construction » indique le ministère.

L’Etat soutiendra en outre la construction de logements sociaux et celle d’une nouvelle offre de logement intermédiaire en zones très tendues. Le ministère a également indiqué un renforcement de la mobilisation de foncier public.

Un PTZ élargi à l'ancien

L’une des principales nouveautés, qui était demandée par certains professionnels, reste le Prêt à taux zéro élargi à l'ancien. L’objectif étant de le rendre accessible dans l’ancien dans un certain nombre de bourgs périurbains et ruraux. « Le prêt à taux zéro sera prolongé et recentré sur les zones où son effet de levier est le plus grand pour les classes moyennes et modestes. Il sera également ouvert à l'achat de logements anciens sur quelques zones très précises pour favoriser la revitalisation des centres bourgs et conditionné à des travaux de rénovation, afin de permettre l'acquisition et la rénovation d'un logement existant » a indiqué le ministère du logement.

Seuls les ménages les plus modestes pouvaient commencer à rembourser leur PTZ au bout de quatorze ans.L es accédants à la propriété de la tranche 2 pourront désormais attendre de cinq à sept ans pour commencer leur remboursement, et les ménages de la tranche 3 pourront patienter cinq ans. La mesure ne sera en effet réservée qu'aux acquéreurs des zones B2 et C. Un autre PTZ sera également mis en place pour les logements anciens à la campagne, avec toutefois des travaux. Une réouverture qui a toutefois été regrettée par les promoteurs.

Des promoteurs qui ont d’ailleurs accueilli avec une satisfaction mesurée les annonces de la ministre. « La FPI note avec satisfaction une volonté nouvelle et des premières mesures qui vont dans le bon sens mais restera vigilante sur leur mise en œuvre. Elle souligne que d’autres mesures seront nécessaires pour lutter efficacement contre la crise » note la fédération des promoteurs immobiliers.

Investissement

Sur l’investissement locatif, la fédération se montre confiante. « S’agissant de l’investissement locatif qui représente 30% du financement des logements neufs en zones urbaines, l’allongement de la durée de location de 9 à 12 ans permettant d’augmenter de 18% à 21% le taux de déduction de l’impôt sur le revenu devrait permettre de relancer un dispositif qui reste encore loin des objectifs annoncés » a précisé la FPI. La fédération est également satisfaite de la décision du Gouvernement « d’adapter les plafonds de loyers dans quelques villes tendues pour rendre le dispositif plus attractif et demande que ces évolutions interviennent très rapidement pour conforter les investisseurs ».

Par ailleurs, la limitation à 1 des parkings dans le sous sol est pour la FPI une nécessité: « la FPI rappelle notamment que la limitation à 1 du nombre de parkings par logement constitue une mesure essentielle pour permettre une diminution sensible des coûts de construction et contribuer à la resolvabilisation des ménages ».

La fédération du bâtiment a également satisfait pour partie la fédération du bâtiment. « L’ensemble de ces mesures est de nature à réduire le choc et à éviter le pire sous condition d’une mise en œuvre rapide. On peut néanmoins craindre que d’autres mesures soient encore nécessaires dans les prochains mois. Toutefois, la FFB salue le changement de perspective quant au rôle du bâtiment pour la croissance et donc d’emploi ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Baisse des ventes de logements neufs, et des prix

nullC’est ce qui ressort de la dernière enquête sur la commercialisation des logements neufs au titre du premier trimestre, publiée vendredi.


Icade : opération sur des souches obligataires

Icade a annoncé mardi le lancement d’une offre de rachat en numéraire sur 3 souches obligataires existantes.


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


Aucun appartement neuf mis en vente à Saint-Etienne en 2023

C’est ce qui ressort du tableau de bord annuel de la promotion immobilière publié mardi par l’agence d’urbanisme Epures.


Le logement, un enjeu pour la réindustrialisation d’Auvergne-Rhône-Alpes


La FFB a sollicité la CERC pour évaluer la capacité des territoires lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt «Territoires d’industrie» à loger les nouveaux salariés.
» L’étude de la CERC AURA sur le besoin en logement dans les « Territoires d’industrie »


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Des chiffres de la construction toujours au plus bas

Les mises en chantier de logements et les permis de construire continuent d’évoluer à leurs plus faibles niveaux depuis depuis le début du siècle. Les chiffres chutent également en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des promoteurs moins pessimistes, selon l’enquête trimestrielle de l’INSEE

L’institut national de la statistique avait fait part vendredi de son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière.


Le titre Nexity en nette progression après ses résultats

Au terme d’une semaine de résultats, le CAC 40 s’avère être en augmentation de 0,89% à 8.088,24 points.


Nexity a annoncé un plan social de 500 postes

Le groupe immobilier a dévoilé les chiffres de son activité commerciale et son chiffre d’affaires du premier trimestre.


La FFB salue aussi le plan de simplification

nullLa fédération appelle néanmoins le gouvernement « à veiller à ne pas introduire de la complexité en pensant simplifier ».


Simplification : la CAPEB évoque «une avancée majeure»

nullLa confédération a indiqué juger favorablement un certain nombre de mesures annoncées par le gouvernement.