Logement social: Communay et Ternay intègrent la liste des mauvais élèves

A l'occasion du Comité Interministériel à l’Egalité et à la Citoyenneté, cette liste a été publiée par Manuel Valls et Thierry Repentin, délégué interministériel chargé de l’égalité dans l’habitat .

Se tenait aujourd'hui à Vaulx-en-Velin le 3ème Comité Interministériel à l’Egalité et à la Citoyenneté (CIEC). Étaient notamment présents pour l'occasion Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Myriam El Khomri, ministre du Travail et de l'Emploi, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Comme aux Mureaux en octobre dernier, ce CIEC a été l'occasion de mettre la pression sur certaines communes ne respectant pas les obligations en termes de logement social. En plus des 36 communes mises à l'index en octobre, 11 nouvelles villes se sont ainsi ajoutées à cette liste. Deux font partie du Rhône administratif : Communay et Ternay, qui font toutes deux partie de la Communauté de communes du Pays de l'Ozon.

Mettre la pression sur les communes récalcitrantes

L'article 55 de la loi SRU, du 13 décembre 2000, renforcée par la loi de mobilisation foncière du 18 janvier 2013, avait en effet imposé aux communes urbaines doivent de se doter, d'ici 2025, de 25% de logements sociaux dans leur parc de résidences principales.

Si nombre de communes, y compris dans le Rhône, ne respectent pas l'ancien seuil des 20% (objectif avant la loi de 2013), et plus encore les 25 %, la majeure partie d'entre elles se sont engagées dans un processus de rattrapage. Mais d'autres mettent en revanche moins de bonne volonté : ce sont elles qui sont appelées les communes carencées, présentes dans cette liste. Pour celles-ci, les préfets pourront préempter des terrains afin de mener la réalisations de logements sociaux . Un bon moyen pour mettre la pression sur celle-ci. Présentes dans la liste des 36 dévoilée en octobre, les maires de Charbonnières et de Chazay d'Azergues se sont depuis engagés dans une démarche plus positive, avec la signature de contrat de mixité sociale.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


ACI, ou le passage d’un site industriel à une opération mixte

nullLe projet porté par BNP Paribas Immobilier et Ginkgo permettra l’éclosion, sur ce site industriel, d’un quartier mixte avec logements, bureaux, locaux, équipements publics, ainsi qu’un parc urbain de 2 hectares. Le T6 desservira l’ensemble.


Le SEPAL travaille sur la révision du SCOT

Il y a une dizaine de jours, un séminaire de lancement de la révision du schéma de cohérence territoriale du territoire se tenait à la Cité de la Gastronomie de Lyon.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Les bailleurs sociaux en soutien à l’accueil de familles ukrainiennes

L’association Habitat & Humanisme Rhône et des bailleurs sociaux de la Métropole ont favorisé l’accueil de 80 familles ukrainiennes.


Le TEOL, tramway express de l’ouest lyonnais, pour remplacer le métro E

nullSuite à une concertation, SYTRAL Mobilités a indiqué souhaiter introduire un tracé de tramway express enterré à destination de l’ouest lyonnais. Celui-ci serait deux fois moins onéreux pour un service très proche.


Le maire de Tassin déçu par l’abandon du métro E

Pascal Charmot a regretté la décision de préférer la réalisation d’un tramway à un métro. Il craint notamment que les embouteillages soient accentués avec un tramway en surface.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.


Virginia Bernoux nommée présidente du directoire du groupe Ogic

nullL’ancienne directrice régionale de Cogedim accède à ce poste deux ans après être entrée chez OGIC en qualité de Directrice Générale Logements, Grands Projets et Innovation.


Lyon 5 : les travaux de « Green Side » ont débuté

nullCe programme immobilier de 138 logements est développé par Linkcity Sud-Est dans le quartier de Champvert. Il offrira une surface habitable d’environ 9.000 m² répartie sur 6 bâtiments.


La Banque de France alerte sur la dette

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, intervenait ce mardi en clôture de la conférence du Haut Conseil des Finances Publiques.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Carré de Soie : les élus déplorent le départ de Renault

La Métropole et la Ville de Vaulx-en-Velin ont fait part de leur « incompréhension », suite à l’annonce de la fermeture du site de Renault Lyon-Est.


«  Il y a une demande exprimée forte en locaux d’activité »

Loïc de Villard est le président de la FNAIM Entreprises en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui les chiffres du premier trimestre sur les marchés des bureaux et des locaux d’activités.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


Décines : « Diptyk 2 » a été vendu

null
L’immeuble tertiaire de 2.300 m² a été vendu à un groupement Banque des Territoires/Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes.