Vers une hausse des taux de crédit immobilier

L’ensemble des intermédiaires en crédit à l’habitat ont, ces derniers jours, réagi à la forte hausse des taux constatée sur les marchés obligataires.  

Les taux de l’OAT 10 ans sont en nette hausse depuis les élections américaines, comme nous l’avions souligné au lendemain de la victoire de Donald Trump. Depuis, les intermédiaires en crédit immobilier s’activent et communiquent, en annonçant de futures hausses de taux.

Il faut dire que les anticipations d’inflation sont clairement reparties à la hausse sur les marchés obligataires, provoquant une envolée des taux des dettes d’Etat sur le marché secondaire. Les taux de l’OAT 10 ans sont en effet remontés de 0.46% avant la présidentielle américaine à 0.74% ce jeudi.

Ces mouvements sur les marchés de taux laissent entrevoir des évolutions en matière de crédit immobilier. « La crainte d’une politique plus inflationniste a fait remonter les taux aux Etats-Unis, entrainant dans sa foulée les taux européens. Depuis le jour de l’élection, les taux de l’OAT 10 ans ainsi pris plus de 40 points de base. Ce mouvement de hausse, longtemps attendu, se matérialise aujourd’hui. On peut désormais l’affirmer : l’ère de taux inéluctablement baissiers est révolue » indiquait ainsi, il y a quelques jours, Alban Lacondemine, président d'Emprunt Direct.

« Les banques relèveront leurs taux »

Les courtiers annoncent donc la hausse des taux, à l’image de Cafpi, qui anticipe un mouvement généralisé des grilles. « Les banques l’ont dit, courant novembre elles relèveront leurs taux », prévoit Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de CAFPI, qui précise que si les volumes de crédits souscrits cette année ont permis aux banques de remplir leurs objectifs, la hausse des OAT les fragilise.

Alban Lacondemine évoque lui aussi les objectifs réalisés par les banques, un élément de nature à se traduire dans les prochaines semaines par un relâchement. « Nous arrivons (…) à la fin du deuxième temps fort habitat. Ainsi, il y a de fortes chances que les prochaines grilles se traduisent par une hausse prononcée des taux de crédit, ce qui serait un mouvement inédit depuis le début du deuxième semestre 2015 » prédit le courtier.

Quelle amplitude pour la hausse ?

Reste à savoir de quelle ampleur sera cette hausse appliquée par les banques. Pour Cafpi, elle pourrait être assez forte : « afin de préserver leurs marges, elles se trouvent donc contraintes d’augmenter leur taux, même si cette hausse devrait rester assez faible, pour atteindre +0,5% d’ici la fin de l’année » table l’intermédiaire. Ce qui n’est pas l’avis d’autres professionnels, comme Maël Bernier, Directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com : « avec la hausse des OAT, les sirènes alarmistes affirment prématurément des ‘hausses générales’ sur les barèmes des banques avec une augmentation de 0.15%. « Force est de constater qu’à ce jour, aucune hausse n’a été identifiée et aucun barème bancaire national haussier ne nous est parvenu ». « Il faudra effectivement observer l’attitude des banques dans les semaines qui viennent et l’évolution des OAT, mais ne crions pas trop vite au loup ! », ajoute-t-elle.

Les récents mouvements plaident toutefois, pour d’autres intermédiaires, en faveur d’une hausse, qui pourrait néanmoins être mesurée. « Si les taux de référence se maintiennent à ce niveau-là, il est indéniable que les banques remonteront leurs taux de crédit… Toutefois elles pourraient le faire dans de moindres proportions, le niveau convenable de leurs marges leur laissant la latitude de ne répercuter que partiellement et progressivement ces hausses de taux » prévoit ainsi Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une hausse des taux de crédit immobilier

L’ensemble des intermédiaires en crédit à l’habitat ont, ces derniers jours, réagi à la forte hausse des taux constatée sur les marchés obligataires.  


​Crédit immobilier : nette remontée des taux de l’OAT

Les taux de l’OAT ont pris, depuis l’élection de Donald Trump, près de 0,25 point. Un mouvement qui pourrait avoir un impact substantiel sur les taux de crédit immobilier.


Brexit : les marchés d’actions reculent, net recul des taux

Le CAC 40 baisse de 5% à l’ouverture des marchés. Les taux des obligations d’Etat reculent sur le marché secondaire.


L’inflation remonte, tension sur les taux

L’INSEE a publié un indice des prix à la consommation en hausse jeudi. L’inflation reprend un peu de vigueur en France, avec une hausse de 0.3 %. Les taux de l’OAT se tendaient dans la foulée.


Nouvelle baisse des taux de l’OAT 10 ans

Les taux de l’OAT 10 ans ont encore reculé mercredi. La perspective d’un rachat d’obligations souveraines par la BCE provoque de nouveaux reports sur les dettes françaises et allemandes.


Taux : l’OAT 10 ans s’approche des 0.80%

Le rendement de la dette à 10 ans s’est encore affaissé ce vendredi, touchant même un nouveau plus bas historique.


Crédit: la baisse des taux de l’OAT aura un impact, selon Vousfinancer

Le courtier en crédit immobilier prédit une baisse des taux de crédit dans le sillage de l’OAT 10 ans.


Les taux de la dette française tombent sous les 1%

Les taux de l’OAT 10 ans ont reculé sous les 1% ce jeudi sur le marché secondaire.
» La baisse des taux aura un impact sur le crédit immobilier selon Vousfinancer


Des taux de l’OAT 10 ans en légère hausse mercredi, avant la BCE

Les investisseurs ont modérément vendu des obligations d’Etat mercredi, avant une réunion de la BCE.


Les taux descendent à un plus bas sur le marché obligataire

Les taux de l’OAT 10 ans ont chuté aujourd’hui à 1.13%. Les investisseurs se sont portés sur les marchés obligataires, suite à une chute des marchés financiers européens et américains.


Taux : l’inflation reste au plus bas en zone euro

L’inflation en zone euro a baissé en janvier par rapport à décembre. Une nouvelle statistique qui pourrait inciter la banque centrale à agir lors de sa prochaine réunion de mars.


Immobilier : certaines banques baissent leurs taux

Les taux ont diminué en janvier chez de nombreuses banques, selon le courtier Meilleurtaux.com.


Dégradation de S&P : quel impact pour l’immobilier ?

Selon les courtiers en crédit, les taux de prêt immobilier pourraient augmenter, suite à cette décision de l’agence.


S&P abaisse la note de la France, les taux de l’OAT remontent

La France a vu sa note de nouveau abaissée par l’une des principales agences de notations. Du côté du marché de la dette souveraine, les taux français augmentent.


Le Triangle des Bermudes de l’Economie

TRIBUNE – Par Steen Jakobsen, Economiste en chef Saxo Bank. Le mystère du triangle des Bermudes a stimulé l’imagination de bien des générations. Il a également attiré mon attention et j’ai le sentiment qu’il existe un triangle des Bermudes de l’Economie : un espace où tout tend à disparaître des écrans radars, un trou noir dans lequel la rationalité et la science sont remplacées par l’espoir, la superstition et le non-sens.