Vers une création de 10.000 emplois dans le bâtiment en 2017 | Lyon Pôle Immo

Vers une création de 10.000 emplois dans le bâtiment en 2017

La fédération française du bâtiment a fait mercredi matin un point trimestriel plutôt positif concernant l’activité dans le secteur.

Après une année 2015 marquée par la destruction de 35.000 emplois et une année 2016 marquée par une stabilité des effectifs, l’année 2017 devrait être celle de la création d’emploi dans le bâtiment. C’est en substance le message délivré par Jacques Chanut le président de la fédération française du bâtiment.

« Si, la croissance se maintient et si l’environnement institutionnel reste favorable, la création d’emploi dans notre secteur sera bien au rendez-vous en 2017 » a indiqué la fédération. L’activité est notamment tirée par la construction neuve, les mises en chantier s’affichant en nette hausse. « Compte tenu de ces éléments, nous maintenons nos prévisions pour 2017, soit une hausse d’activité de 3,4 % en volume tirée par le neuf et une reprise à + 0,9 % de l’emploi, soit 10 000 postes de plus en solde net » a indiqué la FFB.

Deux risques pour 2017

L’amélioration entretien est, pour sa part, un peu plus à la peine. « De fait, le segment de l’amélioration-entretien reste à la peine. La faible évolution des prix de marché, soit + 0,7 % en 2016 et + 0,9 % en glissement annuel sur le dernier trimestre, tout comme l’effondrement des travaux avant relocation pour le segment du locatif privé, ne laissent guère percevoir d’amélioration dans l’immédiat » notent les professionnels. Pourtant, les dispositifs de soutien existent et la rapide reprise des transactions dans l’ancien depuis la fin 2014 laissaient espérer mieux. Il est donc, selon la fédération, nécessaire « de recalibrer et d’amplifier les dispositifs d’incitation existants ».

Dans cet environnement plutôt positif, la fédération note deux risques, à savoir la hausse des taux d’intérêt et la présidentielle. Concernant les taux, si ceux-ci sont en hausse depuis la fin 2016, « mais à un rythme très contenu ». « De fait, la hausse affecte à ce jour les taux d’emprunt d’État, sans réelle répercussion sur les taux clients des établissements de crédit et personne n’anticipe, à ce jour, de réelle accélération à l’horizon de la fin 2017… sauf coup de tabac » affirme l’organisation.

La FFB veut un débat sur le logement

Concernant la présidentielle, la FFB note trois autres points oubliés du débat. Tout d’abord celui de de la simplification, thème sur lequel les candidats font preuve d’« une grande frilosité ». « C’est un défi qu’il nous faut relever, y compris à la FFB, d’autant plus important que l’accumulation des règles et normes, en rehaussant prix et coûts, élimine du marché une partie de la clientèle ». La FFB évoque ensuite la transition énergétique. « Le parc a crû de 25 % depuis 1990, alors que les consommations et les émissions de gaz à effet de serre restaient stables », rappelle la FFB. « Là où le bât blesse, c’est que la rénovation énergétique ne progresse que faiblement. Si l’on veut atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la stratégie bas carbone, il faut changer de braquet ».

Enfin sur le front des finances publiques, le budget du logement est également évoqué. Avec ces 42 milliards d’aide, celui-ci fait l’objet de toutes les supputations, de toutes les attaques qui sont, selon la FFB, « injustifiées ». « Car, à court terme, pour nous, l’essentiel n’est pas là. Dans l’hypothèse d’une politique hardie de redressement des comptes publics, à quelle hauteur et dans quel domaine ce budget sera-t-il affecté ? Il faut que, sur ces questions, un vrai débat s’ouvre avant les élections. C’est une exigence démocratique » affirme la FFB, qui s’insurge également contre la proposition d’un ISF immobilier. « Le monde de la construction est choqué que l’immobilier soit assimilé à une rente improductive. Un tel raisonnement est erroné et conduira à un désastre » indique la fédération.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


Vénissieux : la première pierre de «L’Archipel» a été posée

À Vénissieux, Quartus a posé jeudi la première pierre de L’Archipel, une résidence biosourcée de 177 logements au cœur du Grand Parilly.


La construction de logements au plus bas depuis 2000

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre d’avril. Si un infime rebond a été décelé sur le mois, le SDES pointe des chiffres toujours au plus bas sur un an glissant. Une tendance également observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Baisse des ventes de logements neufs, et des prix

nullC’est ce qui ressort de la dernière enquête sur la commercialisation des logements neufs au titre du premier trimestre, publiée vendredi.


Icade : opération sur des souches obligataires

Icade a annoncé mardi le lancement d’une offre de rachat en numéraire sur 3 souches obligataires existantes.


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


Aucun appartement neuf mis en vente à Saint-Etienne en 2023

C’est ce qui ressort du tableau de bord annuel de la promotion immobilière publié mardi par l’agence d’urbanisme Epures.


Le logement, un enjeu pour la réindustrialisation d’Auvergne-Rhône-Alpes


La FFB a sollicité la CERC pour évaluer la capacité des territoires lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt «Territoires d’industrie» à loger les nouveaux salariés.
» L’étude de la CERC AURA sur le besoin en logement dans les « Territoires d’industrie »


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Des chiffres de la construction toujours au plus bas

Les mises en chantier de logements et les permis de construire continuent d’évoluer à leurs plus faibles niveaux depuis depuis le début du siècle. Les chiffres chutent également en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des promoteurs moins pessimistes, selon l’enquête trimestrielle de l’INSEE

L’institut national de la statistique avait fait part vendredi de son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière.