Nette hausse des prix des logements neufs dans la Métropole de Lyon | Lyon Pôle Immo

Nette hausse des prix des logements neufs dans la Métropole de Lyon

La FPI de Lyon a communiqué ce vendredi son bilan sur la commercialisation des logements neufs en région lyonnaise. Les prix sont en nette hausse dans l'agglomération.

La tension sur les prix de l’immobilier s’affirme un peu plus dans la Métropole de Lyon. Les chiffres de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise ont confirmé la nette hausse des prix en région lyonnaise. Côté ventes, les réservations nettes pour l’ensemble des produits immobiliers est de 2.902, dont 2.852 pour le seul collectif, lequel s’inscrit en baisse de 11% par rapport à fin juin 2016.

On notera toutefois que des différences majeures sont observées suivant la destination. Les réservations pour les acquéreurs utilisateurs se portent bien avec 1.208 réservations, soit une hausse de 6% par rapport au 1er semestre 2016. Elles représentent, en tout, 42% des réservations enregistrées au premier semestre 2017. « Le dispositif Plan 3A a certainement eu un effet booster », note la fédération.

Baisse des ventes aux investisseurs

En revanche, les ventes aux investisseurs ont faibli de 7% par rapport au premier semestre 2016. Celles-ci représentent encore 45% des ventes, et bien plus que la majorité des ventes (60%) des ventes en zone A, soit sur Lyon et Villeurbanne.

Les ventes en bloc accusent également une nette baisse, pénalisées par un effet de base négatif. Elles baissent de 48 % par rapport à fin juin 2016, du fait des ventes en bloc réalisées sur la ZAC des Girondins en 2016.

Prix en nette hausse

Côté tarif, le prix moyen est en hausse de 5% à 4.200 euros le m². Elle est même plus importante pour les acquéreurs utilisateurs, avec une augmentation de 6% par rapport au premier semestre 2016, à 4.083 € le m². Pour les ventes aux investisseurs, la hausse est un peu moins forte, avec une progression limitée à 3,5% par rapport au premier semestre 2016, à 4.289 € le m².

La fédération tend à exprimer son inquiétude vis-à-vis du marché lyonnais, qui se tend. « L’augmentation des prix commence à se ressentir depuis le dernier trimestre 2016. Une augmentation qui s’est encore accélérée au 2ème trimestre 2017 (+6,7 % pour les utilisateurs). Cette hausse s’explique en partie par la baisse du nombre des logements neufs disponibles », note la FPI.

Offre en berne

L’offre se restreint drastiquement. A fin juin, seuls 4.078 logements neufs étaient disponibles à la vente soit une baisse de 17%. L’offre disponible est ainsi inférieure à 8 mois de commercialisation sur la Métropole, loin des 12 mois de commercialisation communément admis pour qu’un marché soit considéré comme équilibré. Les mises en vente se réduisent drastiquement, avec un renouvellement de l’offre de 2.432 logements mis en vente, soit 1.000 logements de moins que durant les six premiers mois de 2016. Le phénomène a surtout été sensible au deuxième trimestre 2017.

Pour la fin d’année, la FPI souligne que le principal indicateur à surveiller restera donc celui du renouvellement de l’offre, « pour éviter une pénurie de logements et donc une incapacité à répondre à la demande de logement ». La fédération se veut néanmoins optimiste pour le niveau des ventes. « Le dispositif Pinel étant maintenu jusqu’à fin 2017 en l’état et les taux restant bas, les ventes aux investisseurs devraient s’accélérer au second semestre 2017 », affirme-t-elle, tout en se gardant de faire une quelconque allusion aux niveaux de prix à venir. Mais dans un contexte toujours tendu au niveau de l’offre, rien ne garantit pour l’heure que ceux-ci n’accentuent pas leur ascension…






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Guillaume Kasbarian sera vendredi à Fernay-Voltaire

Le ministre délégué au Logement se rendra sur la ZAC Ferney-Genève-Innovation et participera au premier bois des opérations Sylva, Morpho et Novo, développées par Linkcity et Bouygues Immobilier.


Vers une absorption de CGI Bâtiment par SMABTP

SMABTP annonce envisager de progressivement intégrer l’activité de CGI Bâtiment, dans un contexte de crise du secteur de la maison individuelle. Cette opération de soutien se fait avec l’appui de la FFB et de BTP Banque.


La FFB AURA et BTP Rhône boycottent une rencontre avec le ministre

nullLes présidents de fédération avaient été conviés ce 22 février par le ministre à une réunion portant sur la transition écologique dans le Rhône. Ils ont décliné l’invitation, et se sont expliqués dans une lettre ouverte.


«Le temps n’est plus à la concertation, mais à la considération et surtout à l’action»

Lettre ouverte au Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires de France, Christophe Béchu, de Norbert Fontanel (BTP Rhône et Métropole) et Samuel Minot (FFB Auvergne-Rhône-Alpes).


La FPI Alpes demande le respect de la densité des PLU

Suite à la présentation de chiffres des ventes de logements neufs très négatifs en Savoie, Haute-Savoie et dans le Genevois, le président de la FPI Alpes demande le respect de la densité prévue et un statut de bailleur privé.


Clermont Auvergne Métropole : un nouveau contrat de Ville approuvé

Le Conseil de Clermont Auvergne Métropole s’est réuni le 16 février et a approuvé un nouveau contrat de ville 2024-2030.


Réservations de logements neufs en repli, annulations en hausse

nullLes mises en vente ont également reculé au quatrième trimestre 2023, selon la dernière enquête trimestrielle sur la commercialisation de logements neufs (ECLN).


Moins de 100.000 logements collectifs neufs vendus en 2023


La fédération des promoteurs immobiliers a présenté ce jeudi de son point d’activité sur les ventes de logements neufs au quatrième trimestre et sur l’ensemble de l’année dernière.


La CAPEB et la FFB plutôt satisfaites de leur entrevue avec les ministres

Selon la CAPEB, Christophe Béchu et Guillaume Kasbarian ont fait le choix «de s’appuyer sur les TPE du bâtiment pour accélérer la rénovation énergétique».


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


22 «territoires engagés pour le Logement» et des mesures de simplification

nullGabriel Attal a fait un certain nombre d’annonces en matière de logement lors d’une visite de chantier à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Parmi les 22 premiers territoires qui s’engagent à faire sortir de terre environ 1.500 logements chacun, deux sont en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le «choc d’offre» passera aussi par la maison individuelle

Gabriel Attal a indiqué vouloir continuer à permettre le développement de la maison individuelle en France. Des propos bien accueillis par les professionnels.


Bercy annonce des mesures de soutien aux entreprises du BTP

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, a annoncé mardi des mesures en direction des entreprises du bâtiment et des travaux publics.


2023, année noire pour la promotion immobilière à Lyon

null1.420 réservations de logements neufs ont été enregistrées l’an dernier dans la Métropole, soit à peine plus d’un quart des réservations enregistrées en 2016. La hausse des ventes en BRS reste pour l’heure trop modeste pour compenser la chute des ventes en TVA normale. Les prix, eux, se stabilisent.


La CAPEB demande à Guillaume Kasbarian des arbitrages

La confédération demande au nouveau ministre « de prendre les arbitrages que le secteur attend avec grande impatience ».