SCPI et OPCI : collecte en hausse, taux de distribution en baisse

L’ASPIM a communiqué ses statistiques pour le premier semestre 2017, qui montrent une collecte record sur ces fonds d’investissement en immobilier.

L’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier, a communiqué il y a quelques heures les statistiques ASPIM-IEIF au titre des six premiers mois de l’année. Et les grandes tendances observées au cours des derniers semestres semblent s'amplifier. Les SCPI ont collecté un total inédit de 3,8 milliards d’euros au cours du premier semestre 2017. C’est 56% de plus qu’au premier semestre 2016, lorsque 2,44 milliards d’euros avaient été collectés. Sur l’ensemble de l’année, le volume global de collecte devrait être compris entre 8,5 et 8,7 milliards d’euros, également en très forte progression par rapport à l’exercice précédent.

Hausse des acquisitions

Les SCPI ont, pendant cette même période, acquis pour 2,47 milliards d’euros, soit une augmentation de 9,8% par rapport au 1er semestre de 2016, et ce principalement en bureaux. Ces acquisitions totalisent en effet 63,5% du total, devant les commerces (22,2%). Concernant la localisation géographique, ces achats ont été réalisés à l’étranger (39,6%) devant l’Ile-de-France hors Paris (25,4%) et les régions (21,4%).

Sur le front des OPCI, la collecte nette des 13 OPCI « Grand Public » a atteint 2,7 milliards d’euros au cours des six premiers mois de l’exercice, contre 1,99 milliard d’euros au 1er semestre 2016. La progression est ainsi de 36 %. Sur les 12 mois, la collecte des OPCI « Grand Public » devrait, pour sa part, dépasser 5,5 milliards d’euros, en forte progression par rapport à 2016.

En totalisant ces deux supports d’épargne (SCPI et OPCI Grand Public) a atteint 6,5 milliards d’euros au cours du premier semestre, soit une hausse de 46% par rapport aux six premiers mois de l’année 2016 (4,4 milliards d’euros).

Niveau record de capitalisation

La capitalisation des SCPI atteint le niveau record de 47,7 milliards d’euros au 30 juin, contre 40,6 milliards d’euros douze mois auparavant, soit une hausse de 17,5% en un an. Cette capitalisation atteignait, au 31 décembre 2016, 43,5 milliards d’euros, soit une hausse de 9,7% sur les 6 derniers mois.

La capitalisation des OPCI « Grand Public » s’élevait à 11,3 milliards d’euros au 30 juin 2017 contre 6,6 milliards d’euros au 30 juin, soit une hausse de 72% sur un an. Elle était de 8,7 milliards d’euros au 31 décembre 2016, soit une progression de 30% sur les 6 derniers mois.

Au 30 juin, la capitalisation cumulée de ces deux grandes catégories de fonds immobiliers non cotés destinés aux particuliers se montait à 59,1 milliards d’euros, contre 47,2 milliards d’euros au 30 juin 2016 (+ 25 % en un an) et 52,2 milliards d’euros au 31 décembre 2016 (+ 13 % sur 6 mois).

Rendement en baisse

En termes de rendement, le taux de distribution annualisé de l’indice EDHEC IEIF Immobilier d’entreprise France, qui représente 90 % de la capitalisation des SCPI et 95 % du total des transactions sur le marché secondaire, a atteint 4,36 % au 30 juin 2017, contre 4,65 % en 2016.

Pour sa part, le rendement courant annualisé des 13 OPCI Grand Public s’est monté à 2,64% au 30 juin, contre 2,5% à fin 2016. Leur performance globale se montait à 3,58% au 30 juin contre 3,2 % au 31 décembre dernier.

« Ces chiffres historiques sont à la fois un signe de la préoccupation des Français pour la préparation de leur retraite, raison d’être de ces fonds d’investissement immobilier, et de la confiance que les ménages manifestent dans ces véhicules régulés par l’AMF. Face à cette collecte abondante, le professionnalisme de plus en plus affirmé des adhérents de l’ASPIM est la clé pour maintenir durablement la performance financière au bénéfice des investisseurs », a indiqué Arnaud Dewachter, délégué général de l’ASPIM.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un marché de l’investissement immobilier au-dessus du milliard d’euros à Lyon en 2021

C’est ce qui ressort des chiffres émanant du bilan en matière d’investissement immobilier à Lyon présenté vendredi par la FNAIM Entreprises.


Immobilier logistique : moins de 300.000 m² placés en 2021 à Lyon

C’est le constat tiré par la FNAIM Entreprises, qui a dévoilé ce vendredi les chiffres compilés par le CECIM.


Immobilier logistique : demande placée de 3.596.264 m² en 2021

JLL a commenté les chiffres du segment, marquée par une année record et une forte activité sur le segment des entrepôts de taille moyenne, de 10.000 m² à 20.000 m².


L’investissement en bureaux devrait approcher le million d’euros en 2021

C’est ce que projette CBRE sur le marché lyonnais pour l’année en cours. En Auvergne-Rhône-Alpes, le marché reste également dynamique.


Ouverture de la 21 ème édition du SIMI

Cet évènement a lieu du 8 au 10 décembre au Palais des Congrès à Paris.


Anaïs Pigeroulet rejoint le département investissement de JLL Lyon

Elle a rejoint la structure en tant que consultante senior.


Nicolas de Driésen, directeur adjoint de 6e Sens Immobilier Entreprises

Le professionnel a rejoint l’équipe de Jacques Garces, directeur général associé de la filiale de 6ème Sens Immobilier.


La logistique fluviale arrive bientôt à Lyon

null
La société strasbourgeoise ULS a remporté le premier appel à projets lancé par VNF et la CNR pour la création d’un service de logistique fluviale à Lyon. Dès 2022, des bateaux circuleront entre le port Herriot et le pont Morand, sur le Rhône, pour transporter des marchandises qui seront ensuite livrées par des vélos cargo électriques.


Immobilier logistique : 2.468.000 m² commercialisés, selon JLL

Sur neuf mois, le marché de l’immobilier logistique de plus de 10 000 m² est en hausse de 29 % par rapport au volume de l’an dernier.


« Lyon est le marché où la croissance future est la plus probable »

Romain Nicolle est Partner chez Cushman&Wakefield, en charge des transactions investissement au sein de la ligne transactionnelle « Logistique et Industriel » en France. Ludovic Da Silva est Responsable du département « Activités et Logistique ». Nous évoquons avec eux les grandes tendances du marché de l’immobilier logistique.


Malgré le contexte sanitaire, le CIEL a connu une hausse de sa fréquentation


Le carrefour de l’immobilier d’entreprise Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne a rassemblé près de 1.500 visiteurs, soit davantage que lors de la première édition organisée au palais de la Bourse en 2019.


Le CIEL a été inauguré


Le carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon Saint-Étienne Roanne (CIEL) a été inauguré ce mercredi en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Emeline Baume.


3eme édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon

Cet évènement, qui se tient mercredi et jeudi au Palais de la Bourse, rassemble les acteurs de l’immobilier professionnel de l’aire métropolitaine.


«On sent qu’il y a un basculement»

nullPhilippe Valentin est le président de la chambre de Commerce et d’industrie (CCI) Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la troisième édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon qui se tient mercredi et jeudi à Lyon au Palais de la Bourse, et les mutations en matière d’espace de travail.


NCT, le nouveau nom de Nexity Conseil et Transaction

Le capital de NCT est désormais totalement détenu par les dirigeants et managers associés, grâce à la deuxième étape d’un Management Buy Out (MBO) initié il y a deux ans et demi.