SCPI et OPCI : collecte en hausse, taux de distribution en baisse

L’ASPIM a communiqué ses statistiques pour le premier semestre 2017, qui montrent une collecte record sur ces fonds d’investissement en immobilier.

L’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier, a communiqué il y a quelques heures les statistiques ASPIM-IEIF au titre des six premiers mois de l’année. Et les grandes tendances observées au cours des derniers semestres semblent s'amplifier. Les SCPI ont collecté un total inédit de 3,8 milliards d’euros au cours du premier semestre 2017. C’est 56% de plus qu’au premier semestre 2016, lorsque 2,44 milliards d’euros avaient été collectés. Sur l’ensemble de l’année, le volume global de collecte devrait être compris entre 8,5 et 8,7 milliards d’euros, également en très forte progression par rapport à l’exercice précédent.

Hausse des acquisitions

Les SCPI ont, pendant cette même période, acquis pour 2,47 milliards d’euros, soit une augmentation de 9,8% par rapport au 1er semestre de 2016, et ce principalement en bureaux. Ces acquisitions totalisent en effet 63,5% du total, devant les commerces (22,2%). Concernant la localisation géographique, ces achats ont été réalisés à l’étranger (39,6%) devant l’Ile-de-France hors Paris (25,4%) et les régions (21,4%).

Sur le front des OPCI, la collecte nette des 13 OPCI « Grand Public » a atteint 2,7 milliards d’euros au cours des six premiers mois de l’exercice, contre 1,99 milliard d’euros au 1er semestre 2016. La progression est ainsi de 36 %. Sur les 12 mois, la collecte des OPCI « Grand Public » devrait, pour sa part, dépasser 5,5 milliards d’euros, en forte progression par rapport à 2016.

En totalisant ces deux supports d’épargne (SCPI et OPCI Grand Public) a atteint 6,5 milliards d’euros au cours du premier semestre, soit une hausse de 46% par rapport aux six premiers mois de l’année 2016 (4,4 milliards d’euros).

Niveau record de capitalisation

La capitalisation des SCPI atteint le niveau record de 47,7 milliards d’euros au 30 juin, contre 40,6 milliards d’euros douze mois auparavant, soit une hausse de 17,5% en un an. Cette capitalisation atteignait, au 31 décembre 2016, 43,5 milliards d’euros, soit une hausse de 9,7% sur les 6 derniers mois.

La capitalisation des OPCI « Grand Public » s’élevait à 11,3 milliards d’euros au 30 juin 2017 contre 6,6 milliards d’euros au 30 juin, soit une hausse de 72% sur un an. Elle était de 8,7 milliards d’euros au 31 décembre 2016, soit une progression de 30% sur les 6 derniers mois.

Au 30 juin, la capitalisation cumulée de ces deux grandes catégories de fonds immobiliers non cotés destinés aux particuliers se montait à 59,1 milliards d’euros, contre 47,2 milliards d’euros au 30 juin 2016 (+ 25 % en un an) et 52,2 milliards d’euros au 31 décembre 2016 (+ 13 % sur 6 mois).

Rendement en baisse

En termes de rendement, le taux de distribution annualisé de l’indice EDHEC IEIF Immobilier d’entreprise France, qui représente 90 % de la capitalisation des SCPI et 95 % du total des transactions sur le marché secondaire, a atteint 4,36 % au 30 juin 2017, contre 4,65 % en 2016.

Pour sa part, le rendement courant annualisé des 13 OPCI Grand Public s’est monté à 2,64% au 30 juin, contre 2,5% à fin 2016. Leur performance globale se montait à 3,58% au 30 juin contre 3,2 % au 31 décembre dernier.

« Ces chiffres historiques sont à la fois un signe de la préoccupation des Français pour la préparation de leur retraite, raison d’être de ces fonds d’investissement immobilier, et de la confiance que les ménages manifestent dans ces véhicules régulés par l’AMF. Face à cette collecte abondante, le professionnalisme de plus en plus affirmé des adhérents de l’ASPIM est la clé pour maintenir durablement la performance financière au bénéfice des investisseurs », a indiqué Arnaud Dewachter, délégué général de l’ASPIM.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nette hausse des inspections en matière de sécurité sur 3 ans

nullLa préfecture du Rhône et de la Région organisait ce jeudi une conférence de presse sur la sécurité des sites industriels sur le territoire régional.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Cité Internationale : un nouvel espace logistique dans le parc LPA

LPA a lancé un nouvel espace de logistique urbaine au sein du parc Cité Internationale


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes


«Il y a une demande qui reste non satisfaite»

nullCédric Serre est le responsable de la FNAIM Auvergne Entreprises. Nous évoquons avec lui le marché de l’immobilier d’entreprise sur Clermont Auvergne Métropole, au travers du bilan annuel du marché dévoilé par l’organisation en début de mois.


La phase règlementaire du PLUI de Clermont Auvergne Métropole est lancée

nullLes élus de la Ville et de la Métropole présentaient en cours de semaine dernière la concertation à venir autour du projet du plan local d’urbanisme intercommunal du territoire.


Décret tertiaire : comment la start-up lyonnaise Lowit veut prendre la main

nullL’entrepreneur Thomas Lagier, qui avait déjà cofondé en 2014 la société de modélisation urbaine Forcity (disparue en 2019), a récemment saisi l’opportunité du décret tertiaire pour créer une nouvelle start-up à Lyon. Lowit propose un diagnostic automatique, des recommandations de travaux et un suivi des performances.


Label bas carbone pan-européen : Bureau Veritas rejoint l’initiative

Ce futur label bas carbone pan-européen annoncé à l’occasion du MIPIM vise à promouvoir la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.


Immobilier logistique : Auvergne-Rhône-Alpes, 1er marché de France au T1

C’est ce qu’a récemment souligné JLL dans une note qui portait sur le marché français de l’immobilier logistique au premier trimestre.