De nouvelles mesures contre les marchands de sommeil

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a indiqué jeudi que des mesures supplémentaires seraient présentes en septembre dans la loi ELAN.

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, s’exprimait jeudi dans la matinale d’Europe 1. Il est notamment revenu au cours de cet entretien sur l’incendie intervenu dimanche dans un immeuble insalubre à Aubervilliers. Il a indiqué mener « une guerre sans merci, sans relâche, une guerre totale» contre les marchands de sommeil. « Ce sont des escrocs, ce sont des bandits, ce sont des personnes qui exploitent la misère des gens », a-t-il indiqué. 

Il a estimé que les lois « n’allaient pas suffisamment loin, ne tapaient pas suffisamment fort les marchands de sommeil ». « Il faut les taper là où ça fait vraiment mal pour eux. Ces personnes ne comprennent qu’une seule chose, c’est l’argent. Ils font çà uniquement pour gagner de l’argent. Nous allons donc les taper au portefeuille par la loi. On va modifier la loi, ce sera voté. C’est en cours de discussion au Parlement. Ce sera voté dans les toutes prochaines semaines, dans la loi ELAN. On va les considérer comme des trafiquants de drogue. On va prendre les mêmes sanctions qui existent pour lutter contre ces trafiquants pour leur prendre leur argent. On va les appliquer aussi à partir des toutes prochaines semaines aux marchands de sommeil », a souligné le secrétaire d’Etat.

Réforme du calcul des APL

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires a également expliqué que les biens à la base de l’infraction pourraient être saisis. « Vous étiez un marchand de sommeil, vous étiez condamnés et de temps en temps, vous pouviez garder le bien qui servait à votre business. A partir de maintenant, le bien sera automatiquement confisqué. Et vous n’aurez plus la possibilité pendant 10 ans d’acheter d’autres biens immobilier », a expliqué Julien Denormandie. « Nous allons les traquer. Nous allons demander et obliger tous les syndics de copropriété, toutes les agences immobilières à déclarer ces marchands de sommeil auprès du procureur de la République », a ajouté Julien Denormandie.  

Le secrétaire d’Etat a également indiqué que le calcul des APL se ferait désormais sur la base des revenus de l’année en cours. « Aujourd’hui quand on vous verse une aide au logement, on ne regarde pas ce dont vous avez besoin maintenant, mais ce dont vous aviez besoin il y a deux ans.   Qui peut comprendre ce système? Ce n’est pas juste, ce n’est pas équitable », a indiqué le membre du gouvernement. Il a indiqué que cette mesure permettrait par ailleurs de réaliser des économies de l’ordre de 1 milliard d’euros. 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


La proposition de loi Nogal fait déjà débat

Le député a présenté sa proposition de loi visant à apaiser les relations entre locataires et propriétaires. Si la FNAIM semble plutôt favorable au texte, l’UNPI s’y montre très hostile.


Foncière Inea acquiert 5.000 m² de bureaux à Villeurbanne


Le groupe a acquis cet actif situé dans le « Terrain des sœurs » auprès de Demathieu Bard Immobilier.


Nicolas Bouscasse, nouveau président de la FNAIM du Rhône

null
Le Conseil d’administration a élu ce lundi son nouveau président, qui dirigera la Chambre pendant trois ans.


La Caisse d’Epargne Rhône Alpes se dote d’une direction des solutions immobilières

null
Par cette création, la banque renforce l’accompagnement patrimonial de ses clients particuliers.


Déjà plus de 11.000 logements financés pour une rénovation Ecoréno’v

Plus de 184 millions d’euros de travaux ont été cumulés depuis le début du dispositif, qui a été lancé en 2015.


«L’enjeu, c’est de végétaliser la ville»

null
A l’occasion d’une visite d’une copropriété ayant fait l’objet d’une rénovation Ecoreno’v à Villeurbanne, nous avons interrogé sur le candidat EELV à la présidence de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, sur ses intentions en matière de rénovation énergétique et de transports.
»
Déjà plus de 11.000 logements financés dans le cadre d’Ecoréno’v
» Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale


Réforme du droit de la copropriété : le projet d’ordonnance présenté en Conseil des ministres

La ministre de la Justice et le ministre chargé de la Ville et du Logement ont présenté mercredi une ordonnance portant réforme du droit de la copropriété des immeubles bâtis.


Transformation digitale chez Covivio

Cette évolution au sein de la foncière fait l’objet de premiers chantiers concrets.


Foncière Inea : hausse de 14,6% du chiffre d’affaires 9 mois

La SIIC a fait état ce jeudi de son chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année.


Caluire : Sofidy acquiert 4 lots d’une copropriété pour Efimmo 1

Ces quatre lots en copropriété sont situés au sein d’un immeuble de la ville du nord de Lyon.


Patrimonia : fréquentation en hausse, à 7.511 personnes

La Convention s’est tenue au Centre des Congrès de Lyon les 26 et 27 septembre dernier.


26ème édition de Patrimonia à Lyon


Le nombre de visiteurs à cette convention s’était élevé à 7.253 congressistes en 2018.


ADIA vend quelques immeubles de la rue de la République

Primonial REIM a annoncé avoir finalisé l’acquisition il y a quelques jours d’un portefeuille de 7 actifs immobiliers à Lyon pour un montant d’environ 85 millions d’euros.


La colocation et le coliving en net essor à Lyon

Selon les professionnels de la FNAIM, la forte demande locative a peu à peu incité certains étudiants et autres personnes seules à la colocation. Mais celle-ci fait de plus en plus l’objet d’une démarche volontaire, et se structure.