Crowdfunding immobilier : Auvergne Rhône-Alpes devance l’Ile de France

Fundimmo, en collaboration avec Hellocrowdfunding, a dévoilé les résultats de son baromètre 2018, réalisé auprès de 32 plateformes de crowdfunding.

Fundimmo, en collaboration avec Hellocrowdfunding, a dévoilé les résultats d’un baromètre 2018 du crowdfunding, réalisé auprès de 32 plateformes. Ce sont, en tout, 185 millions d’euros qui ont été financés l’année dernière sur les plateformes de crowdfunding immobilier, qui représentent un total de 343 projets. La croissance est très forte, de l’ordre de 83% par rapport à 2017, où le total des plateformes de crowdfunding atteignait 101 millions d’euros collectés. Cette croissance est en outre assez continue, l’évolution en 2017 ayant également été de 83% par rapport à 2016, année où les montants atteignaient 55 millions d’euros collectés en 2016.

« Malgré le ralentissement observé dans le logement neuf, la croissance continue du marché du crowdfunding immobilier démontre que les acteurs de la promotion immobilière ont de plus en plus recours aux services du financement participatif pour financer leurs fonds propres », relève dans un communiqué Stéphane Bombon, président de Fundimmo. De la même façon, les montants remboursés en 2018 sont en progression à 55 millions d’euros, représentant 146 projets, contre 29 millions d’euros en 2017 pour un total de 83 projets.

D’un point de vue géographique, les deux régions plus grandes régions françaises concentraient près de 50% de la collecte, la région Auvergne Rhône-Alpes (25%) devançant toutefois l’Ile de France (22%). Les régions les plus actives étaient ensuite l’Occitanie (9%), la région PACA (9%) et la région Centre-Val de Loire (8%).

Rendement annuel moyen de 9%

Le rendement annuel moyen est de 9% en 2018. « Le crowdfunding immobilier reste un placement attractif, malgré une baisse de 0,9 point par rapport à 2017 », note la structure. « Deux facteurs principaux expliquent l’évolution des rendements : d’une part la hausse des montants levés auprès de promoteurs de taille plus importante, de nature à diminuer les taux qui leurs sont proposés, et d’autre part, par la professionnalisation des plateformes devenues plus exigeantes vis-à-vis des promoteurs. Or la diminution des risques exerce une influence significative sur les rendements », détaille Jérémie Benmoussa, directeur général de Fundimmo.

En 2018, le montant moyen par collecte passe de 457.749 € en 2017 à 539.128 € en 2018. Selon Jérémie Benmoussa, la hausse a été permise « par la démocratisation du produit, les investisseurs, plus nombreux, placent leur épargne dans différents projets et sur différentes plateformes, mais également par la diversification des promoteurs financés : les premiers ont acquis une solidité financière plus forte, et portent des projets immobiliers plus importants, et les seconds, de taille intermédiaire, ont un intérêt croissant pour cet outil de financement. ».

Hausse de la durée moyenne de placement

La durée moyenne de placement, à 23,3 mois en 2018, contre 18 mois en 2017, est aussi en progression. « En raison du ralentissement du marché de la construction de logements, les fonds propres demandés par les organismes bancaires sont plus importants pour les promoteurs, impliquant des prêts plus longs et expliquant la hausse de la durée moyenne des projets financés », poursuit Stéphane Bombon.

On note que le taux de défaillance, calculé sur la base des projets ayant subi une perte en capital et/ou une perte des intérêts depuis 2012, s’élève à 0,67%. Les retards de remboursement analysés pour la première fois dans le baromètre annuel du crowdfunding immobilier sont de 7,68% pour les retards de moins de 6 mois, et de 8,24% pour les retards de plus de 6 mois. HelloCrowdfunding, agrégateur de projets, permet de suivre les projets en retard avec une actualisation des données de chaque plateforme tous les mois.

Une marché assez concentré

La concentration de l’activité du marché s’articule autour de 5 principales plateformes qui représentaient en 2018, 67,8% du marché global. Ces 5 plateformes ont chacune levé plus de 20 millions d’euros sur l’année civile. 5 plateformes ont ensuite levé entre 5 et 20 millions d’euros, représentant 17,4% de parts de marché, 9 plateformes ont levé entre 1 et 5 millions d’euros (11,9% de parts de marché) et 13 plateformes ont levé moins d’1 million d’euros (2,9% de parts de marché).

Petite percée du crowdfunding immobilier tertiaire

Le secteur du crowdfunding immobilier est majoritairement concentré dans le financement de la promotion immobilière résidentielle, à 73,4%. 25% des projets financés incluaient des logements sociaux. « La finalité altruiste séduit les investisseurs et cette catégorie de projet comporte en outre l’avantage d’avoir un risque limité», affirme Jérémie Benmoussa.

On note une accélération dans le tertiaire avec une part des projets de bureaux doublée, de 4% en 2017 à 8,4% en 2018. 7,5% des collectes de fonds portaient par ailleurs sur des projets d’aménagements, 5% des commerces, 2,9% de l’hôtellerie et 2,8% autres (bâtiments d’activités, campings, etc.).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.


Villeurbanne : la Métropole dévoile ses ambitions pour le quartier Gratte-Ciel


Préalablement à la réunion publique organisée en visioconférence ce jeudi, une visite du site était organisée ce mardi pour présenter les nouvelles orientations prises au sein de cette ZAC


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.