Crowdfunding immobilier : Auvergne Rhône-Alpes devance l’Ile de France | Lyon Pôle Immo

Crowdfunding immobilier : Auvergne Rhône-Alpes devance l’Ile de France

Fundimmo, en collaboration avec Hellocrowdfunding, a dévoilé les résultats de son baromètre 2018, réalisé auprès de 32 plateformes de crowdfunding.

Fundimmo, en collaboration avec Hellocrowdfunding, a dévoilé les résultats d’un baromètre 2018 du crowdfunding, réalisé auprès de 32 plateformes. Ce sont, en tout, 185 millions d’euros qui ont été financés l’année dernière sur les plateformes de crowdfunding immobilier, qui représentent un total de 343 projets. La croissance est très forte, de l’ordre de 83% par rapport à 2017, où le total des plateformes de crowdfunding atteignait 101 millions d’euros collectés. Cette croissance est en outre assez continue, l’évolution en 2017 ayant également été de 83% par rapport à 2016, année où les montants atteignaient 55 millions d’euros collectés en 2016.

« Malgré le ralentissement observé dans le logement neuf, la croissance continue du marché du crowdfunding immobilier démontre que les acteurs de la promotion immobilière ont de plus en plus recours aux services du financement participatif pour financer leurs fonds propres », relève dans un communiqué Stéphane Bombon, président de Fundimmo. De la même façon, les montants remboursés en 2018 sont en progression à 55 millions d’euros, représentant 146 projets, contre 29 millions d’euros en 2017 pour un total de 83 projets.

D’un point de vue géographique, les deux régions plus grandes régions françaises concentraient près de 50% de la collecte, la région Auvergne Rhône-Alpes (25%) devançant toutefois l’Ile de France (22%). Les régions les plus actives étaient ensuite l’Occitanie (9%), la région PACA (9%) et la région Centre-Val de Loire (8%).

Rendement annuel moyen de 9%

Le rendement annuel moyen est de 9% en 2018. « Le crowdfunding immobilier reste un placement attractif, malgré une baisse de 0,9 point par rapport à 2017 », note la structure. « Deux facteurs principaux expliquent l’évolution des rendements : d’une part la hausse des montants levés auprès de promoteurs de taille plus importante, de nature à diminuer les taux qui leurs sont proposés, et d’autre part, par la professionnalisation des plateformes devenues plus exigeantes vis-à-vis des promoteurs. Or la diminution des risques exerce une influence significative sur les rendements », détaille Jérémie Benmoussa, directeur général de Fundimmo.

En 2018, le montant moyen par collecte passe de 457.749 € en 2017 à 539.128 € en 2018. Selon Jérémie Benmoussa, la hausse a été permise « par la démocratisation du produit, les investisseurs, plus nombreux, placent leur épargne dans différents projets et sur différentes plateformes, mais également par la diversification des promoteurs financés : les premiers ont acquis une solidité financière plus forte, et portent des projets immobiliers plus importants, et les seconds, de taille intermédiaire, ont un intérêt croissant pour cet outil de financement. ».

Hausse de la durée moyenne de placement

La durée moyenne de placement, à 23,3 mois en 2018, contre 18 mois en 2017, est aussi en progression. « En raison du ralentissement du marché de la construction de logements, les fonds propres demandés par les organismes bancaires sont plus importants pour les promoteurs, impliquant des prêts plus longs et expliquant la hausse de la durée moyenne des projets financés », poursuit Stéphane Bombon.

On note que le taux de défaillance, calculé sur la base des projets ayant subi une perte en capital et/ou une perte des intérêts depuis 2012, s’élève à 0,67%. Les retards de remboursement analysés pour la première fois dans le baromètre annuel du crowdfunding immobilier sont de 7,68% pour les retards de moins de 6 mois, et de 8,24% pour les retards de plus de 6 mois. HelloCrowdfunding, agrégateur de projets, permet de suivre les projets en retard avec une actualisation des données de chaque plateforme tous les mois.

Une marché assez concentré

La concentration de l’activité du marché s’articule autour de 5 principales plateformes qui représentaient en 2018, 67,8% du marché global. Ces 5 plateformes ont chacune levé plus de 20 millions d’euros sur l’année civile. 5 plateformes ont ensuite levé entre 5 et 20 millions d’euros, représentant 17,4% de parts de marché, 9 plateformes ont levé entre 1 et 5 millions d’euros (11,9% de parts de marché) et 13 plateformes ont levé moins d’1 million d’euros (2,9% de parts de marché).

Petite percée du crowdfunding immobilier tertiaire

Le secteur du crowdfunding immobilier est majoritairement concentré dans le financement de la promotion immobilière résidentielle, à 73,4%. 25% des projets financés incluaient des logements sociaux. « La finalité altruiste séduit les investisseurs et cette catégorie de projet comporte en outre l’avantage d’avoir un risque limité», affirme Jérémie Benmoussa.

On note une accélération dans le tertiaire avec une part des projets de bureaux doublée, de 4% en 2017 à 8,4% en 2018. 7,5% des collectes de fonds portaient par ailleurs sur des projets d’aménagements, 5% des commerces, 2,9% de l’hôtellerie et 2,8% autres (bâtiments d’activités, campings, etc.).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


Vénissieux : la première pierre de «L’Archipel» a été posée

À Vénissieux, Quartus a posé jeudi la première pierre de L’Archipel, une résidence biosourcée de 177 logements au cœur du Grand Parilly.


La construction de logements au plus bas depuis 2000

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre d’avril. Si un infime rebond a été décelé sur le mois, le SDES pointe des chiffres toujours au plus bas sur un an glissant. Une tendance également observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Baisse des ventes de logements neufs, et des prix

nullC’est ce qui ressort de la dernière enquête sur la commercialisation des logements neufs au titre du premier trimestre, publiée vendredi.


Icade : opération sur des souches obligataires

Icade a annoncé mardi le lancement d’une offre de rachat en numéraire sur 3 souches obligataires existantes.


Un jugement sur les carnets de commandes dégradé

La Banque de France a publié sa note de conjoncture au titre du mois de mai.


Aucun appartement neuf mis en vente à Saint-Etienne en 2023

C’est ce qui ressort du tableau de bord annuel de la promotion immobilière publié mardi par l’agence d’urbanisme Epures.


Le logement, un enjeu pour la réindustrialisation d’Auvergne-Rhône-Alpes


La FFB a sollicité la CERC pour évaluer la capacité des territoires lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt «Territoires d’industrie» à loger les nouveaux salariés.
» L’étude de la CERC AURA sur le besoin en logement dans les « Territoires d’industrie »


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Des chiffres de la construction toujours au plus bas

Les mises en chantier de logements et les permis de construire continuent d’évoluer à leurs plus faibles niveaux depuis depuis le début du siècle. Les chiffres chutent également en Auvergne-Rhône-Alpes.


Des promoteurs moins pessimistes, selon l’enquête trimestrielle de l’INSEE

L’institut national de la statistique avait fait part vendredi de son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière.