Immobilier neuf à Grenoble : moins de réservations en 2018

Le marché de la promotion immobilière a connu une contraction en 2018, a annoncé il y a quelques jours la FPI Alpes.

La FPI Alpes, présidée par Olivier Gallais, a, il y a quelques jours annoncé ses statistiques en matières de réservations, compilées par Cecimobs. 2018 s’est traduite par une baisse marquée des réservations, après des années relativement dynamiques en 2016 et 2017. Malgré une contraction de 15 % du marché par rapport à l’année 2017, la barre symbolique des 1.000 logements réservés a été préservée, avec 1.016 réservations en collectif neuf en 2018 sur Grenoble Alpes Métropole.

La baisse est observée tant chez les utilisateurs que chez les investisseurs. La part des investisseurs s’est toutefois maintenue et représente 39% des réservations. « Ces incertitudes sont probablement liées au prélèvement à la source, ou à la réforme des retraites voire à l’impact de l’IFI », notait Olivier Gallais dans un communiqué. « Soulignons par ailleurs que le volume des ventes en bloc (principalement de logements sociaux) a été particulièrement important en 2018 sur l’agglomération et représente 30% de l’activité globale de la promotion ; L’impact de la loi de finance 2018, votée en décembre 2017, et ensuite la loi Elan n’ont apparemment pas freiné les ventes en bloc, bien au contraire », indique le responsable.

Celui-ci a fait état d’une forte hausse des mises en vente de 24%, soit 1.522 logements en 2018, une tendance bien différente de celle constatée sur les autres aires de marché sur lesquelles nous constatons une baisse. « L’offre commerciale augmente donc logiquement, et dépasse la capacité d’absorption annuelle des réservations. C’est un point de vigilance à prendre en compte. La conséquence est l’allongement de la durée prospective d’écoulement (19,2 mois), alors que l’on considère que le DPE doit se situer dans une fourchette de 10 à 15 mois pour que le marché soit équilibré entre l’offre et la demande », observe Olivier Gallais.

Vers une baisse atténuée par le renouvellement de l'offre en 2019

Concernant les réservations, la part la plus élevée des réservations est concentrée sur Grenoble, avec également un dynamisme observé sur Saint-Martin-d’Hères et Saint-Egrève, cette dernière ville ayant été soutenue par le développement des infrastructures majeures telles que le tramway.

Concernant les loyers, le marché de Grenoble, positionné en zone B1 avec un plafond de loyer à 10,15 €/m2, conserve une bonne rentabilité des investissements immobiliers.

Pour l’année 2019, la FPI Alpes anticipe note qu’une nouvelle baisse du nombre de réservations pourrait être atténuée par le renouvellement important de l’offre dans l’agglomération Grenobloise, comme constaté en 2018. Le niveau de prix moyens en logements collectifs devrait, selon l’organisation, rester dans la fourchette de 3.600 à 3.650 € TTC/m² habitables hors stationnements.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rebond des mises en vente de logements neufs dans la Métropole de Lyon

nullLa FPI a fait part jeudi des points marquants du marché du logement neuf dans les régions. Les réservations nettes de logements sont en assez nette hausse.


Des maires font planer des menaces sur les octrois de permis de construire

Bruno Bernard a réagi à la tribune de plus d’une quarantaine de maires de la Métropole publiée le week-end dernier dans le JDD.


La FFB décrit « une relance bridée »

Le logement neuf poursuit son redressement, mais l’amélioration-entretien est affiche des chiffres un peu moins positifs que prévu.


Nexity lauréat des îlots B1 et C1 Nord à Lyon Confluence

nullLa Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la SPL Lyon Confluence ont sélectionné l’offre du promoteur à l’issue d’une consultation lancée en 2020.


Poursuite du redressement des heures travaillées sur les chantiers du BTP

C’est ce qui ressort de l’étude sur l’activité des ouvriers sur les chantiers du BTP au deuxième trimestre 2021.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Villefranche-sur-Saône: un bâtiment de santé réalisé en modulaire bois

La construction, démarrée il y a près d’un an, est réalisée sur le site de l’Hôpital Nord-Ouest-Villefranche.


ZAC des Girondins : Atelier du Pont Architectes remporte un concours

Atelier du Pont Architectes a remporté avec Diagonale et Edelis le concours pour la construction en bois et pierre massive d’un îlot de logements sur la ZAC des Girondins à Lyon. Le projet a été dessiné à quatre mains par plusieurs architectes.


Groupe SLCI : Pierre-Marie Le Gloanec devient directeur général délégué

nullCette nomination vise à contribuer au développement que s’est fixé le groupe sur le territoire régional.


Net rebond de la construction de logements

Les chiffres des mises en chantier et des permis de construire clos à fin juillet montrent une nette progression de l’activité sur un an. Y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


« On ne peut plus avoir la certitude d’avoir raison tout seul »

Nous avons rencontré, avant l’été, Hélène Geoffroy, la nouvelle présidente de la SERL. Nous avons évoqué avec elle les nouvelles orientations en termes d’aménagement, d’urbanisme qu’elle compte porter au sein de cette société d’économie mixte. Elle était accompagnée de Vincent Malfère, directeur général de la structure.


Net rebond des réservations de logements neufs au deuxième trimestre

null
Le niveau des réservations demeure toutefois toujours inférieur à celui observé avant la crise sanitaire.


Logement : la droite critique vertement la politique de la Métropole de Lyon

nullLe groupe d’opposition de droite estime que le logement n’est un sujet « ni important ni urgent » pour la majorité métropolitaine.


Hausse des mises en chantier de logements

nullLes autorisations et mises en chantier logement ont augmenté, à la fois en juin et sur un an. Les mises en chantier s’avèrent être en nette hausse en Auvergne-Rhône-Alpes.