Immobilier neuf à Grenoble : moins de réservations en 2018

Le marché de la promotion immobilière a connu une contraction en 2018, a annoncé il y a quelques jours la FPI Alpes.

La FPI Alpes, présidée par Olivier Gallais, a, il y a quelques jours annoncé ses statistiques en matières de réservations, compilées par Cecimobs. 2018 s’est traduite par une baisse marquée des réservations, après des années relativement dynamiques en 2016 et 2017. Malgré une contraction de 15 % du marché par rapport à l’année 2017, la barre symbolique des 1.000 logements réservés a été préservée, avec 1.016 réservations en collectif neuf en 2018 sur Grenoble Alpes Métropole.

La baisse est observée tant chez les utilisateurs que chez les investisseurs. La part des investisseurs s’est toutefois maintenue et représente 39% des réservations. « Ces incertitudes sont probablement liées au prélèvement à la source, ou à la réforme des retraites voire à l’impact de l’IFI », notait Olivier Gallais dans un communiqué. « Soulignons par ailleurs que le volume des ventes en bloc (principalement de logements sociaux) a été particulièrement important en 2018 sur l’agglomération et représente 30% de l’activité globale de la promotion ; L’impact de la loi de finance 2018, votée en décembre 2017, et ensuite la loi Elan n’ont apparemment pas freiné les ventes en bloc, bien au contraire », indique le responsable.

Celui-ci a fait état d’une forte hausse des mises en vente de 24%, soit 1.522 logements en 2018, une tendance bien différente de celle constatée sur les autres aires de marché sur lesquelles nous constatons une baisse. « L’offre commerciale augmente donc logiquement, et dépasse la capacité d’absorption annuelle des réservations. C’est un point de vigilance à prendre en compte. La conséquence est l’allongement de la durée prospective d’écoulement (19,2 mois), alors que l’on considère que le DPE doit se situer dans une fourchette de 10 à 15 mois pour que le marché soit équilibré entre l’offre et la demande », observe Olivier Gallais.

Vers une baisse atténuée par le renouvellement de l'offre en 2019

Concernant les réservations, la part la plus élevée des réservations est concentrée sur Grenoble, avec également un dynamisme observé sur Saint-Martin-d’Hères et Saint-Egrève, cette dernière ville ayant été soutenue par le développement des infrastructures majeures telles que le tramway.

Concernant les loyers, le marché de Grenoble, positionné en zone B1 avec un plafond de loyer à 10,15 €/m2, conserve une bonne rentabilité des investissements immobiliers.

Pour l’année 2019, la FPI Alpes anticipe note qu’une nouvelle baisse du nombre de réservations pourrait être atténuée par le renouvellement important de l’offre dans l’agglomération Grenobloise, comme constaté en 2018. Le niveau de prix moyens en logements collectifs devrait, selon l’organisation, rester dans la fourchette de 3.600 à 3.650 € TTC/m² habitables hors stationnements.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.