Un contrat du Comité stratégique de filière «Industries pour la construction»

La signature de celui-ci a eu lieu ce mercredi en présence de plusieurs ministres.

Le contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction », a été signé mercredi en présence de plusieurs ministres, à savoir François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, et Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, et Agnès Pannier- Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances. Étaient également présents André Flajolet, vice-président de l’Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité, et des représentants des industries de construction.

6 projets structurants

Ce contrat s’articule autour de six projets structurants, dont la création d’une plateforme numérique pour renforcer la compétitivité des acteurs de la filière, qui permettra notamment de faciliter la description numérique des projets de construction entre l’ensemble des acteurs de la filière. Parmi les autres projets,on trouve le développement de nouveaux concepts de bâtiments et routes (bâtiments réversibles et modulables, « zéro déchet » et routes adaptées aux nouveaux usages), mais aussi le déploiement d’une offre de rénovation énergétique pour lutter contre les « passoires thermiques », à destination des particuliers et des campus universitaires.

Le contrat a également pour projet la promotion des technologies françaises à l’export pour la ville durable et la création d’une offre française de logement abordable pour déploiement à l’international. Il vise également à accélérer la croissance des entreprises pour augmenter le nombre d’ETI dans la filière à travers le dispositif « Accélérateur PME » de Bpifrance. Une première promotion d’une trentaine d’entreprises sera lancée en novembre 2019.

Enfin, le contrat vise le développement des emplois et des compétences de la filière aval des industries pour la construction. « Le projet vise à mettre en place un engagement de développement de l’emploi et des compétences dans la filière et à mobiliser l’ensemble des parties prenantes pour augmenter le nombre d’apprentis », note le ministère.

« Tester et déployer ces outils au plus près des territoires »

« Le secteur de la Construction est au cœur de la lutte contre le réchauffement. A travers les travaux de rénovation, longtemps délaissés, il joue un rôle majeur dans la baisse de la consommation d’énergie, en particulier fossiles, et offre des emplois de plus en plus qualifiés et spécialisés sur le territoire. La construction neuve est par ailleurs en passe de se réinventer en pensant le bâtiment sur tout son cycle de vie pour minimiser son impact carbone. Pour soutenir ces innovations, nous avons besoin d’une filière forte et structurée autour de ces défis : la feuille de route de ce contrat de filière nous met sur la bonne voie pour atteindre ces objectifs », a noté François de Rugy dans un communiqué.

Pour Julien Denormandie, « le Comité stratégique de filière part des projets concrets d’intérêt pour la filière de la construction, et plus largement pour le logement, que sont le numérique, la transition énergétique et doivent pouvoir associer et bénéficier à l’ensemble de la filière. Il est essentiel de pouvoir tester et déployer ces outils au plus près des territoires pour qu’ils répondent aux besoins. C’est là que se trouvent les forces vives et les enjeux d’emploi et d’activité. »

« Le monde de la construction n’est résolument plus le même qu’il y a 15 ans. Les industries de la construction sont confrontées à de nombreux défis, environnementaux, énergétiques, sociaux et concurrentiels, tout en devant répondre à des attentes sociétales fortes comme la lutte contre les passoires thermiques, la défense de la biodiversité ou encore la préservation de nos ressources. Avec la signature de ce contrat ambitieux, une importante première étape est franchie. Il faut souligner encore une fois l’importance de voir toutes les composantes de votre CSF, qui viennent parfois d’horizons différents, travailler ensemble pour l’intérêt collectif», a conclu Agnès Pannier-Runacher.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.


Villeurbanne : la Métropole dévoile ses ambitions pour le quartier Gratte-Ciel


Préalablement à la réunion publique organisée en visioconférence ce jeudi, une visite du site était organisée ce mardi pour présenter les nouvelles orientations prises au sein de cette ZAC