Un contrat du Comité stratégique de filière «Industries pour la construction»

La signature de celui-ci a eu lieu ce mercredi en présence de plusieurs ministres.

Le contrat du Comité stratégique de filière « Industries pour la construction », a été signé mercredi en présence de plusieurs ministres, à savoir François de Rugy, le ministre de la Transition écologique et solidaire, et Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, et Agnès Pannier- Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances. Étaient également présents André Flajolet, vice-président de l’Association des maires de France et présidents d'Intercommunalité, et des représentants des industries de construction.

6 projets structurants

Ce contrat s’articule autour de six projets structurants, dont la création d’une plateforme numérique pour renforcer la compétitivité des acteurs de la filière, qui permettra notamment de faciliter la description numérique des projets de construction entre l’ensemble des acteurs de la filière. Parmi les autres projets,on trouve le développement de nouveaux concepts de bâtiments et routes (bâtiments réversibles et modulables, « zéro déchet » et routes adaptées aux nouveaux usages), mais aussi le déploiement d’une offre de rénovation énergétique pour lutter contre les « passoires thermiques », à destination des particuliers et des campus universitaires.

Le contrat a également pour projet la promotion des technologies françaises à l’export pour la ville durable et la création d’une offre française de logement abordable pour déploiement à l’international. Il vise également à accélérer la croissance des entreprises pour augmenter le nombre d’ETI dans la filière à travers le dispositif « Accélérateur PME » de Bpifrance. Une première promotion d’une trentaine d’entreprises sera lancée en novembre 2019.

Enfin, le contrat vise le développement des emplois et des compétences de la filière aval des industries pour la construction. « Le projet vise à mettre en place un engagement de développement de l’emploi et des compétences dans la filière et à mobiliser l’ensemble des parties prenantes pour augmenter le nombre d’apprentis », note le ministère.

« Tester et déployer ces outils au plus près des territoires »

« Le secteur de la Construction est au cœur de la lutte contre le réchauffement. A travers les travaux de rénovation, longtemps délaissés, il joue un rôle majeur dans la baisse de la consommation d’énergie, en particulier fossiles, et offre des emplois de plus en plus qualifiés et spécialisés sur le territoire. La construction neuve est par ailleurs en passe de se réinventer en pensant le bâtiment sur tout son cycle de vie pour minimiser son impact carbone. Pour soutenir ces innovations, nous avons besoin d’une filière forte et structurée autour de ces défis : la feuille de route de ce contrat de filière nous met sur la bonne voie pour atteindre ces objectifs », a noté François de Rugy dans un communiqué.

Pour Julien Denormandie, « le Comité stratégique de filière part des projets concrets d’intérêt pour la filière de la construction, et plus largement pour le logement, que sont le numérique, la transition énergétique et doivent pouvoir associer et bénéficier à l’ensemble de la filière. Il est essentiel de pouvoir tester et déployer ces outils au plus près des territoires pour qu’ils répondent aux besoins. C’est là que se trouvent les forces vives et les enjeux d’emploi et d’activité. »

« Le monde de la construction n’est résolument plus le même qu’il y a 15 ans. Les industries de la construction sont confrontées à de nombreux défis, environnementaux, énergétiques, sociaux et concurrentiels, tout en devant répondre à des attentes sociétales fortes comme la lutte contre les passoires thermiques, la défense de la biodiversité ou encore la préservation de nos ressources. Avec la signature de ce contrat ambitieux, une importante première étape est franchie. Il faut souligner encore une fois l’importance de voir toutes les composantes de votre CSF, qui viennent parfois d’horizons différents, travailler ensemble pour l’intérêt collectif», a conclu Agnès Pannier-Runacher.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.


Beynost : 6e Sens immobilier remporte un appel à projet

Le groupe a remporte l’appel à projet municipal sur l’ancien site de l’Etablissement Français du Sang.


La Fabric’, Grand prix régional des pyramides d’argent de la FPI


La fédération des promoteurs immobiliers a fait part des 9 prix récompensant les projets architecturaux les plus emblématiques en région lyonnaise.


Capelli vise une croissance de 50% au 1er semestre


Le promoteur a fait état d’un maintien des ventes à un niveau élevé dans un contexte économique perturbé.


Une solution de lavage promue par la FFB pour les peintres du bâtiment

La fédération du bâtiment lance O’Niveau, opération visant à aider les entreprises de peinture à s’équiper d’une station de nettoyage d’outils plus respectueuse de l’environnement.


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Logement : les permis de construire peinent à rebondir

Après un recul en mars et avril dû au confinement puis une reprise en mai et juin, les autorisations et mises en chantier de logements se sont stabilisées en juillet et août, en données corrigées.