Nexity prévoit un ralentissement de la croissance de l’Ebitda en 2019

Les investisseurs ont sanctionné le titre en Bourse, au lendemain de la publication de résultats financiers 2018 pourtant très satisfaisants.

L’action Nexity a terminé la séance de mercredi en nette baisse de 6,84%, à 39,76€. Les investisseurs avaient pourtant, la veille, pris connaissance après la clôture de bons chiffres d’activité pour le groupe immobilier en 2018. Le chiffre d’affaires s’est révélé être en hausse de 16% à 4,1 milliards d’euros, ce dernier se décomposant entre l’activité dédiée au client « particulier » (3.550 millions d’euros, +12%) et celle dédiée au client « entreprise » (581 millions d’euros, +43%), en très forte croissance. L’EBITDA s’est révelé être en hausse de 14%, à 523 millions d’euros. Le résultat net avant éléments non courants part du Groupe atteint 198 millions d’euros (+12%).

Nette progression des réservations

Les réservations de logements neufs ont nettement progressé en France, de 7% à 19.609 lots en volume, ce qui représente en valeur 3,9 milliards d’euros (en hausse de 10% par rapport à 2017). La part de marché estimée progresse, selon le groupe, de 1,6 point à 12,7%.

En immobilier d’entreprise, les prises de commandes se sont élevées à 349 millions d’euros. Le backlog promotion atteint 4,5 milliards d’euros, en hausse de 12%. Le groupe a également renforcé sa plateforme de services à la faveur d’opérations de croissance externe. Ce fut notamment le cas pour le premier opérateur français des résidences services seniors non médicalisées Ægide-Domitys, qui a fait l’objet d’une prise de contrôle (63% du capital). L’acteur compte 83 résidences et 9.800 logements gérés. Cette croissance externe a également concerné Morning Coworking. Nexity a établi un partenariat avec prise d’une participation (54% du capital), acteur de référence sur le marché parisien des offres de bureaux prêts à l’usage (20 espaces et 5.000 coworkers).

Les perspectives déçoivent

Les investisseurs ont principalement été déçus par les perspectives 2019. Certes, l’objectif de croissance annuelle moyenne (2017-2021) du chiffre d’affaires et de l’EBITDA de 10% a été confirmé par le groupe. Mais pour 2019, le groupe attend un chiffre d’affaires et un EBITDA en croissance moindre. Celle-ci sera « d’au moins 5% », annonce Nexity, qui attend un dividende payé de 2,50€ en 2019, soit un chiffre stable par rapport à celui de 2018, sous réserve de l’approbation de l’assemblée générale de Nexity.

Le groupe attend toujours une croissance de sa part de marché dans un marché du logement neuf anticipé en retrait. Il anticipe sur cette année plus de 20 ouvertures de résidences gérées, étudiants et seniors, et un rajeunissement de 1.000 logements étudiants. Du côté du segment « Entreprise », le groupe anticipe un volume de prises de commandes au moins égal à 2018, et une poursuite du développement des nouvelles offres de services, comme Intent, ou Accessite. Sur le segment « Collectivité » on notera enfin l’initiation du plus gros projet privé du Grand Paris à La Garenne-Colombes.

« Fort de ces résultats, d’un carnet de commandes en forte hausse (4,5 milliards d’euros, +12%) et avec plus de 10.000 collaborateurs engagés au service des clients, Nexity confirme l’ensemble de ses objectifs à moyen terme tels que communiqués au marché en juin 2018, en particulier une croissance annuelle moyenne de 10% jusqu’en 2021. La bonne maîtrise de l’endettement permet à Nexity de confirmer sa proposition de dividende de 2,50 euros minimum jusqu’en 2022, tout en lui donnant la possibilité de continuer de saisir des opportunités de croissance externe », a indiqué Alain Dinin, président directeur général de Nexity.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.


Villeurbanne : la Métropole dévoile ses ambitions pour le quartier Gratte-Ciel


Préalablement à la réunion publique organisée en visioconférence ce jeudi, une visite du site était organisée ce mardi pour présenter les nouvelles orientations prises au sein de cette ZAC


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.