Ogic remporte une pyramide d’or pour son programme Ydeal Confluence

Le programme situé dans le green district du deuxième arrondissement de Lyon avait été désigné Pyramide d’argent en région lyonnaise. Il a obtenu le prix national du bâtiment bas-carbone.

Comme chaque année, la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a été désigné ses Pyramides d’Or. Ce concours, organisé en deux étapes, en régions puis au niveau national, a pour objectif de valoriser les plus beaux projets dans toute la France. Les Pyramides d’Or sont ensuite dévoilées lors du congrès annuel de la FPI. Celui-ci se déroulait cette année en région Auvergne-Rhône-Alpes, à Annecy.

Eiffage Immobilier, grand prix national pour « Hyperion »

« En se portant candidat au concours le plus exigeant du secteur, les promoteurs immobiliers adhérents de la FPI ont témoigné de leur engagement à mettre leurs méthodes et programmes en cohérence avec les transformatoins sociétales, numériques et environnementales, les mutations des usages et les attentes de leurs clients», a indiqué Alexandra François-Cuxac, présidente de la FPI France.

Cette année le concours était présidé par Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe LVMH/Moët Hennessy-Louis Vitton depuis 2001 et directeur immobilier depuis 2003, président-directeur général du Jardin d’Acclimatation, maire de Val-de-Reuil depuis 2001, et président du pôle de compétitivité « Cosmetic Valley » depuis 2011.

C’est Eiffage Immobilier qui a, cette année, obtenu le grand prix national parrainé par Caisse d’épargne et Socfim pour « Hyperion », à Bordeaux. Il succède ainsi à Altarea Cogedim, qui avait obtenu la Pyramide d’Or en 2018 pour "Révélations", à Nantes.

Ydeal Confluence, pyramide bas carbone

Le programme Ydeal Confluence avait été désigné Pyramide d’argent en région lyonnaise. Il a obtenu l’un des prix nationaux, à savoir le prix du bâtiment bas-carbone, parrainé par EDF. « Ce prix signifie deux choses pour nous : d’une part que notre travail est salué par nos pairs de la Fédération en plus d’être apprécié de nos clients ; et d’autre part que cette nouvelle nature de ville que nous souhaitons a su entrer en résonnance avec les attentes du grand public comme des professionnels sur les grands enjeux de l’urbanisme du XXIème siècle», a indiqué Guillaume Capitant, directeur général délégué d’Ogic.

Ses 5 bâtiments, mêlant résidentiel, avec logements en accession, logements sociaux et résidence étudiante, mais aussi immobilier tertiaire avec commerce et bureaux, illustrent pleinement les valeurs du groupe, à savoir une ville plus économe, avec la flexibilité et la réversibilité des bâtiments ainsi que les matériaux d’un des bâtiments en terre crue et bois. Les valeurs d’Ogic sont également celles d’une ville plus verte, mais aussi plus responsable avec la mixité des usages (habitation, bureaux, commerce et services) et la mixité sociale (logements en accession à prix maîtrisés, logements sociaux, résidence étudiante).

Le programme comprend également des espaces partagés (chambre d’hôtes, atelier, local à vélos avec outils, jardin potager…) dont le fonctionnement et la destination sont décidés par les futurs résidents, et la présence d’une crèche permettent aux habitants de se rencontrer, de se retrouver et d’échanger.

Les autres prix

Le prix de l’innovation industrielle, parrainé par le Groupement Industrie Promotion (GIP) a été décerné au Groupe Launay, pour « Utopia », à Bruz. Le prix de l’immobilier d’entreprise parrainé par la SMABTP a été décerné à Woodeum, pour « Woodwork », à Saint-Denis.

Le prix de la mixité urbaine, parrainé par Chevreuse Courtage, a été accordé à Helenis et Opalia, pour « Prado Concorde », à Montpellier.

Le lauréat du prix de la conduite responsable des opérations parrainé par Apave est Demathieu Bard, pour la « Maison des étudiants de la francophonie », à Paris.

Le prix des premières réalisations, parrainé par Banque Populaire, a été décerné à Promege, pour « 59 Prairies », à Paris.

Le prix du grand public, parrainé par GRDF, a été élu lors de la soirée de gala. Les participants de la cérémonie de remise de prix ont voté, en direct, parmi les 3 programmes suivants, sélectionnés par le jury national des Pyramides d’Or à savoir Icade Promotion, pour « Quai Péristyle », à Lorient, Bouygues Immobilier, pour « Allée Félibien », à Nantes ou encore Green City, pour « B47 », à Toulouse. C’est ce dernier programme qui a obtenu ce prix.

Enfin, en 2019, l’Ile de la Réunion a organisé pour la première fois une compétition à l’échelon local. La Pyramide de la Réunion architecture et confort thermique a été décerné à Icade Promotion, pour « les Orchidées », à La Possession.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vicat revient sur ses prévisions

Le groupe a indiqué vendredi que ses perspectives 2020 devraient être revues du fait du Coronavirus. Ceci a eu un impact direct sur le titre Vicat ce lundi en Bourse de Paris.


Un appel aux dons de la FPI pour les soignants

La fédération des promoteurs immobiliers a lancé un appel aux dons auprès de ses 630 entreprises adhérentes.


Les promoteurs et constructeurs s’inquiètent des récentes ordonnances


LCA-FFB s’insurge contre les dernières ordonnances d’urgence prises par le gouvernement sur la suspension des délais d’instruction, qui risque de retarder les futures autorisations d’urbanisme.


In’li acte un plan de relance avec l’acquisition de 10.000 logements

Le spécialiste du logement intermédiaire indiqué que ces acquisitions seraient effectuées d’ici fin 2020 auprès de promoteurs en Ile-de-France.


Immobilier tertiaire : BNP Paribas Real Estate évoque un marché au ralenti

BNP Paribas Real Estate a fait part d’une étude sur les conséquences du Coronavirus sur les divers marchés immobiliers.


« J’ai peur pour le monde du bâtiment »

Norbert Fontanel est le président de Fontanel Management et vice-président de la la fédération BTP Rhône et Métropole. Nous évoquons avec lui l’impact du Coronavirus sur le secteur et la perspective d’une reprise des chantiers.


Poursuite des chantiers : après les tensions, une volonté d’apaisement

L’État et les acteurs du BTP se sont accordés samedi autour d’un communiqué commun. Un « guide de bonnes pratiques » va être diffusé.


La Métropole n’appliquera aucune pénalité de retard pour l’arrêt des chantiers

A l’instar de la Région, les chantiers engagés par la Métropole sont stoppés. Cette dernière a par ailleurs créé un fonds d’urgence de 100 millions d’euros pour soutenir les entreprises jusqu’à fin juin.


La Région Auvergne-Rhône-Alpes décide de l’arrêt des chantiers


C’est ce qu’a indiqué jeudi matin son président, Laurent Wauquiez. Une position qui tranche avec celle de la la ministre Muriel Pénicaud, qui a fustigé la demande de la CAPEB AURA d’arrêter les chantiers. Laquelle réaction de la ministre a aussi fait réagir les professionnels…


Coronavirus : le secteur du bâtiment conteste les consignes du ministère de l’Intérieur

Ces consignes du ministère de l’Intérieur appelaient à poursuivre le travail sur les chantiers du BTP.


Saint-Etienne : Sham acquiert une résidence services seniors auprès de Vinci

Cette résidence qui sera située dans le quartier de Châteaucreux a été acquise en VEFA.


Covid-19 : le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers

Le secteur a alerté le gouvernement et demande un arrêt temporaire des chantiers afin de s’organiser.


Report des épreuves de sélections régionales WorldSkills

WorldSkills France a annoncé ce mardi prendre en compte les mesures annoncées par le président de la République et le gouvernement ces deux derniers jours pour lutter contre le Covid-19.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


Baisse des heures travaillées dans le BTP en fin d’année

Les heures totales travaillées ont reculé de 4,5 % au quatrième trimestre sur tous les segments du BTP par rapport à la même période de l’année précédente.