Trois aides du PIV dévoilées par Action Logement | Lyon Pôle Immo

Trois aides du PIV dévoilées par Action Logement

Ces aides visent à soutenir le pouvoir d’achat, favoriser la mobilité et améliorer le cadre de vie des salariés dans le cadre du plan d’investissement volontaire conclu entre le gouvernement et Action Logement.

Action Logement avait signé avec l’État un plan d’investissement volontaire (PIV) le 25 avril, lequel avait été présenté quelques jours plus tard en présence de son président, Bruno Arcadipane et du ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie.

L’acteur majeur du logement conventionné en France a annoncé ce jour trois des sept mesures destinées aux salariés à revenus modestes, lesquelles visent à améliorer leur cadre de vie, leur accès à l’emploi, leur pouvoir d’achat ou leur maintien à domicile en cas de perte d’autonomie. Leur montant cumulé atteint 2,1 milliards d’euros. Elles entrent en application ce 19 septembre.

Trois mesures

La première mesure est l’aide à la mobilité. Elles « s’adresse aux salariés qui, en déménageant, rapprochent leur domicile de leur lieu de travail et réduisent ainsi significativement leur temps de transport ou remplacent l’usage de leur véhicule personnel par les transports en commun ». Elle est délivrée en une fois, sous critère de ressources. D’un montant de 1 000 euros, elle peut être délivrée jusqu’à trois mois après le déménagement. L’enveloppe mobilisée par Action Logement en partenariat avec l’État s’élève à 100 millions d’euros pour ce dispositif.

La deuxième mesure est l’aide à l’adaptation du logement au vieillissement, laquelle s’adresse aux salariés retraités ou en perte d’autonomie, locataires ou propriétaires de leur logement, qui souhaitent faire réaliser des travaux dans leur salle de bain, remplaçant notamment leur baignoire par une douche et permettre ainsi leur maintien à domicile. Elle est aussi délivrée sous critère de ressources, et est d’un montant maximal de 5 000 euros. Elle couvre l’ensemble des travaux qui doivent être réalisés par un professionnel présentant le label Qualibat. Une enveloppe de 1 milliard d’euros est mobilisée pour ce dispositif.

La troisième mesure concerne l’aide pour les travaux de rénovation énergétique. Celle-ci s’adresse « aux salariés, locataires ou propriétaires de leur logement qui souhaitent réaliser des travaux d’isolation des murs et des combles, intervenir sur le système de chauffage ou sur les équipements d’eau chaude sanitaire ». Le financement, sous critère de ressources ou de localisation géographique (territoires « détendus »), se fait sous la forme d’une subvention pouvant aller jusqu’à 20.000 euros et peut être complétée d’un prêt (jusqu’à 30.000 euros). Action Logement en partenariat avec l’État mobilise une enveloppe de 1 milliard d’euros pour ce dispositif.

L’objectif est « que le logement s’adapte à l’individu et non le contraire »

Pour Julien Denormandie, l’objectif est « que le logement s’adapte à l’individu et non le contraire, c’est pourquoi ce sont des actions très concrètes en faveur des français que nous mettons en place aux côtés d’Action Logement ».

Pour Bruno Arcadipane, président du groupe Action Logement « concevoir et développer trois mesures en faveur de la mobilité, du pouvoir d’achat et des salariés vieillissant s’inscrit dans le cadre des missions d’Action Logement, au nom de l’utilité sociale. Avec le financement de ces mesures, le Groupe assume sa vocation d’acteur référent et responsable du logement social ».

Le vice-président du groupe Action Logement, Jean-Baptiste Dolci, indique lui que « les partenaires sociaux ont eu à cœur d’apporter des réponses et des aides précises aux inquiétudes et aux attentes de nos concitoyens ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.