Bel-Air Camp : la Région a voté une aide

Lors de la commission permanente du 18 octobre un plan de soutien exceptionnel a été voté pour la pépinière de startups.

La Région va également aider Bel-Air Camp. Un incendie avait ravagé les 7000 m² de locaux de pépinière de 58 entreprises, qui, depuis 2016, employaient en tout 350 personnes à Villeurbanne. Des élus de la Région, dont Etienne Blanc, premier vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Annabel André-Laurent, vice-présidente déléguée à l’économie et à l’emploi et Juliette Jarry, vice-présidente de la Région déléguée aux infrastructures, à l’économie et aux usages numériques ont pris connaissance des besoins des entreprises impactées.

Suite à cet évènement dramatique, l’institution a voté un plan de soutien exceptionnel lors de sa commission permanente du 18 octobre. L’exécutif régional a réuni les services de l’Etat, l’URSSAF, Bpifrance, son agence économique Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises pour qualifier précisément les besoins des entreprises victimes de cet incendie, mais aussi définir les réponses que la Région pouvait apporter. Plusieurs solutions et aides ont été trouvées au terme de cette rencontre qui ont été approuvées lors de la Commission permanente du Conseil régional.

La première de ces solutions est un prêt à taux zéro. Le besoin de trésorerie généré par l’arrêt de l’activité peut être soulagé par la mise en place, au bénéfice des entreprises sinistrées, d’un prêt à taux zéro. La Région et ses partenaires bancaires (Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, Crédit Agricole Centre-Est et Caisse d’Epargne Rhône-Alpes) proposent dès à présent de leur mettre à disposition un tel outil, à savoir un prêt de 20.000 euros maximum, garanti à hauteur de 80% par la Région, qui inclue une possibilité de différé de remboursement de 12 mois.

L’autre mesure concerne un dispositif exceptionnel de financement. Les premiers éléments transmis par les entreprises indiquent en effet que les indemnisations des compagnies d’assurance ne couvriront par l’ensemble du préjudice des dommages matériels et immatériels. Le recensement en cours des besoins permettra de définir précisément les contours d’un dispositif exceptionnel de financement. Il sera soumis, avant la fin de l’année 2019, à l’approbation des conseillers régionaux afin que les demandes de soutien puissent être présentées à la dernière commission permanente de l’année.

Une aide à la réinstallation a également été mise en place. La Région s’engage également à mener toutes les démarches permettant aux entreprises sinistrées de bénéficier rapidement de nouveaux locaux adaptés à leurs besoins et de préserver l’intégrité de la «Communauté Bel Air Camp», facteur d’émulation et de développement.

La Région « engage enfin les actions permettant aux entreprises de se prévaloir du soutien régional et ses partenaires afin de faire savoir au plus grand nombre que leur activité se poursuit malgré le sinistre, et ainsi rassurer leurs équipes, clients, prospects et fournisseurs », a indiqué l’institution.

«Nous ne pouvions pas rester insensibles face à l’ampleur des dégâts au Bel Air Camp. Il s’agit d’un vivier d’entreprises exceptionnelles, une réelle communauté économique qu’il faut aider coûte que coûte à se reconstruire pour faire demain le Bel Air Camp 4.0 qui sera, j’en suis certain, encore plus moderne et qui pourra rayonner largement», a indiqué Laurent Wauquiez, le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Année record pour l’investissement immobilier à Lyon

2,2 milliard d’euros ont été investis en bureaux, commerces, locaux, et logistique en région lyonnaise.


Le PIPA mis en avant lors du sommet Choose France

Le parc industriel a été retenu par Business France au sein d’un appel d’offres s’adressant aux sites industriels pour lesquels un certain nombre de procédures ont été anticipées.


Vénissieux : Amaxteo prend à bail 903 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


Spirit Entreprises développe un parc d’activités à Chassieu

Le groupe a réalisé un parc d’activités situé en région lyonnaise, dont la commercialisation a débuté fin novembre. 4.600 m² de bureaux seront proposés.


Le site d’Orange Dauphiné vit ses dernières heures

La restructuration immobilière d’Orange en région lyonnaise avance. Tandis que de nombreuses équipes ont déjà rejoint l’immeuble Sky 56, le nouveau quartier général Lacassagne, avec ses 25.000 m², sera mis en service en 2020, entraînant la restructuration des anciens sites comme celui de la rue du Dauphiné par exemple.


Locaux non résidentiels : les autorisations toujours en hausse sur un an

Le SDES a fait état en fin de semaine dernière de ses statistiques sur les locaux non résidentiels, qui comprennent notamment les bureaux, l’artisanat et le commerce.


Dardilly : acquisition de 481 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a annoncé ce jour des transactions réalisées au cours des dernières semaines.


Le producteur de piles à hydrogène Symbio s’implantera dans la Métropole

La collectivité a officialisé ce jour l’arrivée sur le territoire d’un site de production de cette coentreprise détenue par Michelin et Faurecia.


Gerland : importante opération tertiaire

6ème Sens Immobilier et Adamaia ont acquis 5 immeubles de bureaux.


L’immeuble A4 d’Aerotech sera occupé à 100% par Bolloré Logistics

C’est ce qu’a annoncé lundi le groupe Duval, qui développe ce projet à l’entrée de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry.


Auvergne-Rhône-Alpes: vers un recul de la demande placée de locaux

En 2019, la demande en locaux d’activités devrait marquer le pas, du fait d’une moindre demande placée en région lyonnaise. Toutes les autres agglomérations de la région enregistrent néanmoins une hausse d’activité.


Le SIMI 2019 ouvre ses portes ce mercredi

Le salon de l’immobilier d’entreprise ouvre ses portes pour trois jours, de mercredi à vendredi. Le pôle métropolitain de Lyon Saint-Etienne y est présent.
» Le PIPA est présent au SIMI


Bel-Air Camp prend à bail 3.000 m² dans le Fakto

Cette signature de bail intervient quelques semaines après l’incendie ayant ravagé le principal bâtiment de Bel Air Camp.


Le PIPA est présent au SIMI

Le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) participe durant trois jours, et ce pour la 8ème année consécutive, au salon de l’immobilier d’entreprise, qui se tient à Paris jusqu’à vendredi.


Socotec prend à bail des locaux à Genas

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué une transaction.