Bron : inauguration du NeuroCampus Michel Jouvet

Ce bâtiment de recherche de 7.000 m² est localisé au cœur du pôle santé Est de la Métropole de Lyon.

Le «Neurocampus Michel Jouvet» a été inauguré jeudi. Le projet immobilier de NeuroCampus de Lyon avait été initié et porté par l’Université Claude Bernard Lyon 1, affectataire des locaux. Ce bâtiment de recherche de 7.000 m2 situé au cœur du pôle santé Est de la Métropole permet de regrouper sur un même site l’ensemble des équipes du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS / Inserm / Université Jean Monnet Saint- Etienne).

Le projet financé par les CPER

Le projet a été financé dans le cadre des contrats de projet État-Région 2007-2013 et 2015-2020. Le bâtiment a été porté à hauteur de 11,95 millions euros par la Métropole de Lyon, 4,59 millions par l’Etat, et 4,30 millions d’euros par la région Auvergne Rhône-Alpes. Sa maîtrise d’ouvrage a été assurée successivement par le Département du Rhône (2007-2014) puis par la Métropole de Lyon (2015-2019), en partenariat avec la Région Rhône-Alpes-Auvergne et l’État.

Etaient donc présents jeudi plusieurs représentants ce ces collectivités, à l’occasion de cette inauguration réalisée sous la présidence d’honneur de Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, de Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, du président de la Métropole de Lyon, et d’Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Lyon.

Le vice-président de la Métropole de Lyon aux Universités, Jean-Paul Bret, était présent, tout comme le maire de Bron, Jean-Michel Longueval, Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon, Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon 1, Michèle Cottier, Présidente de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne, Antoine Petit, PDG du CNRS et Gilles Bloch, PDG de l’Inserm.

Rationalisation immobilière

Créé en 2011, le centre est constitué de 14 équipes dont neuf d’entre elles étaient réparties sur différents campus de l’Université Lyon 1 (Gerland, Laennec, Rockfeller et LyonTech - la Doua). Ce projet vise donc à une rationalisation immobilière, toutes les équipes se retrouvant réunies sur un site unique. Ainsi, le bâtiment Neurocampus est entièrement occupé et investi par les équipes et plateformes technologiques du CRNL. Elle permet de regrouper l'ensemble des laboratoires de neurosciences (Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, Institut des Sciences Cognitives, Institut Cellules Souches et Cerveau, Institut Neuromyogène) à proximité immédiate d'un complexe hospitalier constitué des hôpitaux Neurologique, Femme-Mère-Enfant, Psychiatrique du Vinatier et prochainement de Rééducation à Desgenettes.

Le Neurocampus de Lyon « est appelé à devenir un élément majeur du développement et de la visibilité internationale des neurosciences lyonnaises », notent les partenaires . Il s’agit d’un domaine phare de la recherche biomédicale lyonnaise, avec la cancérologie et l’infectiologie.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Colombier-Saugnieu : livraison du parc d’activité de l’Aéropostale

Sorovim proposait à la commercialisation les lots de ce bâtiment.


Le World Trade Center Lyon intègre le groupe Bel Air Camp

Après la reprise de la direction générale du centre d’affaires situé aux 27e et 28e étage de la tour Oxygène, le World Trade Center change de nom et devient « Bel Air Center ».


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Lyon 6 : ICMMS acquiert 812 m² de bureaux

Brice Robert Arthur Loyd a fait état de ses transactions au titre du mois d’avril.


« Pépites » : un 10ème anniversaire et 100 entreprises labellisées

Le programme de la Métropole de Lyon et de la CCI vise à un accompagnement sur-mesure pour les entreprises en situation d’hyper-croissance.


« Le lieu est emblématique. L’espace, il manque »

nullPhilippe Valentin est le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne. Nous évoquons avec lui la nouvelle édition du CIEL, carrefour de l’immobilier d’entreprise de Lyon.


Le CIEL 2022 a été inauguré

Le Carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon Saint-Etienne Roanne a été inauguré en présence de la vice-présidente de la Métropole de Lyon, Émeline Baume.


Le CIEL 2022 ouvre ses portes

Le carrefour de l’immobilier d’entreprises de Lyon 2022 ouvre ses portes ce mercredi après-midi, pour deux jours.


Genas : un institutionnel acquiert un entrepôt de 4.450 m²

Valoris Real Estate était conseil dans cette transaction.


Patrimoine réversible : Novaxia Neo acquiert 4 immeubles

La SCPI acquiert un portefeuille d’immeubles loués offrant un potentiel de recyclage urbain à terme. Un des immeubles est situé à Beynost.


Evolis a acquis NAI Kyrios et Aires d’Entreprises

Ces acquisitions s’inscrivent dans le cadre du plan de développement du groupe et visent à former ses bureaux lyonnais et grenoblois.


Sarcey : prise à bail de 4.360 m² de locaux d’activités

Cette location d’un bâtiment industriel dans la zone d’activités de la Noyeraie été réalisée par une entreprise de menuiserie. Valoris Real Estate était conseil du bailleur.


La commercialisation de « Plug&Play » avance à grands pas

null
Le promoteur DCB International a inauguré il y a quelques jours les deux premiers bâtiments de son programme de bureaux lancé en blanc à Limonest.


Auvergne-Rhône-Alpes met en place un « G6 de la relocalisation »

Ce groupe de travail, présenté mardi dernier par la vice-présidente de la Région, Stéphanie Pernod, vise à faciliter les relocalisations en Auvergne-Rhône-Alpes.


Émilie Brot, nouvelle directrice du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain

nullElle succède à Hugues de Beaupuy à la direction du syndicat mixte du plus grand parc industriel d’Auvergne-Rhône-Alpes