Plan hivernal: 9.447 places hivernales ouvertes

Plusieurs sites mobilisés sont issus du patrimoine de l’État. L’Etat finance et gère toute l’année avec les associations plus de 146.000 places en moyenne.

Le plan hivernal 2019-2020, déclenché le 1er novembre par Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, vise à mettre à l’abri et accompagner les plus démunis à la rue. Le ministère a indiqué que la montée en charge du plan se poursuivait avec, à ce jour, 9.447 places hivernales ouvertes dont 3.213 dans des centres d’hébergement en Ile-de-France. L’Etat finance et gère toute l’année avec les associations plus de 146.000 places en moyenne pour héberger les personnes à la rue et répondre ainsi aux situations de détresse.

14.000 places supplémentaires ont, depuis 2017, été créées, ce qui porte le total de places financées et ouvertes toute l’année « à un niveau jamais atteint », précise le ministère. Les besoins restent importants et le renforcement des moyens est encore plus de mise l’hiver, avec la chute des températures. 9.447 places hivernales ont été à ce jour ouvertes depuis le 1er novembre au niveau national, en particulier dans les zones les plus tendues.

Ces places viennent s’ajouter aux 146.000 places du dispositif pérenne. Selon le ministère, «une priorité absolue est donnée aux publics les plus vulnérables avec ainsi près de 1.400 réservées en Ile-de-France pour les familles sollicitant le 115 soit 43,5 % des places ouvertes. Le dispositif continue de monter en charge et de nouvelles capacités sont mobilisées. En outre, les maraudes, qui vont à la rencontre des personnes sans domicile, sont intensifiées, avec la reconduction en 2020 des 5 millions d’euros de crédits supplémentaires qui ont permis la création de 34 maraudes et le renforcement de 20 existantes ».

Mobilisation de sites inoccupés

Julien Denormandie a remercié dans un communiqué tous les acteurs engagés, associations, services de l’Etat et collectivités, pour venir en aide aux publics les plus démunis. Selon lui « la détermination du Gouvernement est totale pour mettre à l’abri ceux qui sont dans la détresse. Face aux besoins remontés par les associations, j’ai lancé en octobre un appel à la solidarité aux institutions publiques et privées pour identifier des locaux vacants à mobiliser pendant la période hivernale. Dans cet effort accru, l’Etat a un devoir d’exemplarité. C’est pourquoi nous mobilisons les sites inoccupés pour les transformer temporairement en centres d’hébergement d’urgence, qu’ils soient en attente d’affectation, de cession ou de travaux ».

C’est notamment le cas pour la Banque de France qui va mettre à disposition d’ici la fin de l’année 80 places pour les familles dans ses locaux du 6e arrondissement de Paris, ou encore le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse qui possède un hôtel particulier dans le 16e arrondissement, et qui accueille désormais spécifiquement des femmes isolées. Les ministères des Armées et de l’Action et des Comptes publics ainsi que la Commission de régulation de l’énergie ont également répondu à cet appel.

Des acteurs privés de l’immobilier ont également été sollicités par le ministre chargé de la Ville et du Logement pour s’engager résolument dans ce combat contre le sans-abrisme en identifiant des locaux pouvant être utilisés à des fins d’hébergement d’urgence. « Plusieurs ont répondu à cet appel en mettant à disposition à titre gratuit pour la première fois des locaux. Une structure ouvrira ainsi la semaine prochaine et aura une capacité de 150 places, public familles et femmes sortantes de maternité », conclut le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Opac du Rhône : Xavier Inglebert succède à Michel Micoulaz


Suite au départ à la retraite de Michel Micoulaz, celui qui avait été préfet délégué à l’égalité des chances dans le département du Rhône devient le nouveau directeur général de l’office public de l’habitat.


Villeurbanne adopte la Déclaration des droits des personnes sans-abri

La ville est la première de France à adopter cette déclaration proposée en 2016 par la Fondation Abbé Pierre et la Feantsa.


Thierry Repentin, nommé président de l’ANAH

Le maire de Chambéry a été nommé président du conseil d’administration de l’Anah, et succède ainsi à Nathalie Apperé, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole.


Liergues : lancement d’une résidence en accession sociale par l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat du département du Rhône organise le lancement commercial, ce week-end, d’une résidence en accession sociale à la propriété.


L’encadrement des loyers au centre d’intenses débats à la Métropole

Le conseil de la métropole de ce lundi a mis en lumière d’importantes divisions en matière de vision sur le logement entre les différents groupes politiques.


Blandine Collin prend la présidence de Lyon Métropole Habitat


Le conseil d’administration de l’office public de l’habitat a été renouvelé et a élu Blandine Collin à la présidence le 24 septembre. Elle succède à Corinne Cardona.


Bruno Arcadipane reste président d’Action Logement

Le conseil d’administration du groupe, qui se réunissait mercredi, l’a renouvelé dans ses fonctions.


Signature de la convention départementale de sécurité

La préfecture du Rhône, le parquet de Lyon et de Villefranche-sur-Saône et ABC HLM du Rhône ont signé ce mardi cette convention ayant pour objectif d’améliorer la tranquillité publique et résidentielle dans le parc social.


GrandLyon Habitat : François Thévenieau succède à Catherine Panassier


Le conseiller de la Métropole de Lyon a été élu président de GrandLyon Habitat lors du conseil d’administration du 29 septembre.


Anne Warsmann succède à Guy Vidal à la présidence de l’AURA HLM

Guy Vidal a quitté ses fonctions de président du conseil d’administration de l’organisation porte-parole du mouvement professionnel HLM.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


Une première opération «Action Coeur de Ville» livrée à Roanne

Localisée non loin de la gare, celle-ci a été inaugurée à la mi-juillet par le maire de Roanne, le sous-préfet et les représentants d’Action Logement.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.