La SVU intègre le GIE « La Ville Autrement » | Lyon Pôle Immo

La SVU intègre le GIE « La Ville Autrement »

La société propriétaire historique des Gratte-ciel de Villeurbanne intègre le GIE, qui rassemble déjà plusieurs acteurs, dont Est Métropole Habitat et Rhône Saône Habitat.

Le GIE « La Ville Autrement » a accueilli le mois dernier un nouveau membre. Le 12 décembre, le conseil d’administration du GIE a en effet voté à l’unanimité l’adhésion de la « Société Villeurbannaise d’Urbanisme », la SVU.

La SVU est propriétaire de 1.300 logements au cœur de Villeurbanne et de 25.000 m² de commerces d’activité. Elle est, via sa présence historique aux Gratte-ciel et en tant que gestionnaire d’un patrimoine unique (patrimoine classé Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager), un acteur important du développement urbain de Villeurbanne. Elle apporte au GIE ses compétences de bailleur social et d’opérateur commercial de centre- ville, notamment en termes d’usage et d’animation.

Ceci permet ainsi au GIE de franchir une nouvelle étape de son développement, en renforçant notamment sa capacité de réponse dans un certain nombre de domaines.

Mobilité résidentielle

C’est le cas notamment en matière de mobilité résidentielle. Des demandes de locataires vieillissants du parc d’Est Métropole Habitat ou de Rhône Saône Habitat pourront ainsi être satisfaites via les petits logements en centre-ville gérés par la SVU. Ces mêmes logements pourront aussi être mobilisés dans la réflexion sur les parcours des ménages logés par la Fondation Aralis et par Alynéa.

C’est aussi le cas pou des locataires de la SVU contraints de trouver des logements adaptés à l’évolution de leur situation personnelle et familiale. Le parc d’EMH et l’offre en accession abordable de Rhône Saône Habitat pourront être mobilisés.

Diversification de l’offre «produits»

L’arrivée de la SVU va en outre permettre la diversification de l’offre « produits ». Le GIE propose en effet tous types de logements, de l’hébergement d’urgence à l’accession abordable et sécurisée. La SVU va désormais pouvoir apporter des compétences et un savoir-faire nouveau en matière d’implantation commerciale et tertiaire, des compétences complémentaires et indispensables pour les membres du GIE afin de continuer à se positionner sur les projets d’aménagement. Cette complémentarité est déjà visible sur la ZAC Gratte-Ciel à Villeurbanne, au sein de laquelle le GIE a été désigné pour construire 238 logements et où la SVU gèrera les futurs commerces.

Développement d’une dynamique commerciale

Elle va en outre permettre le développement d’une dynamique commerciale. Le savoir-faire de l’entité nouvellement accueillie permet également au GIE de désormais se positionner sur l’installation de commerces lors des opérations d’acquisition-amélioration de logements dans des immeubles existants et ainsi de proposer une activité commerciale sur des sites où elle n’existe pas.

« Je suis très heureux que le GIE La Ville Autrement, en accueillant la SVU parmi ses membres, se dote de compétences en matière de développement économique et commercial. Je suis persuadé que ce sera un vrai plus pour développer, avec toutes les collectivités qui nous font confiance, des projets urbains attractifs et durables », a déclaré Cédric Van Styvendael, directeur général du GIE

« La SVU est heureuse de rejoindre le GIE La Ville Autrement et de prendre part à ses projets innovants concernant le développement urbain », a pour sa part déclaré Frédéric Thénot, le directeur général de la SVU.

Nouvelles Perspectives pour le GIE

Le GIE est une alliance inédite entre un office HLM (EMH), une coopérative (RHS), une association (ALYNEA), une fondation (ARALIS) et désormais une société d’économie mixte (SVU). Ceci offre des complémentarités innovantes dans les métiers du logement, de l’hébergement et désormais du développement économique et commerciale.

Le GIE adapte sa conduite dans un contexte où la loi de finances fragilise le modèle économique de ses membres. Depuis septembre dernier, le GIE a engagé une réflexion stratégique sur son devenir à 5 ans dans trois principales directions, à savoir « la diversification de son activité (santé, service à la personne, inclusion sociale...) et le développement de sa palette d’intervention (commerces et activités tertiaires, copropriétés dégradées...), l’intégration de nouveaux membres (le GIE est actuellement sollicité par des opérateurs qui agissent sur des champs proches des siens), ou encore l’évolution de son cadre juridique et organisationnel afin de l’adapter à son développement et de le doter d’une capacité financière et juridique pour porter des projets de développement économique et urbain notamment ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


La-Tour-de-Salvagny : signature d’un contrat de mixité sociale

Celui-ci a été signé ce lundi.


Une hausse des aides à la pierre pour soutenir le logement social

La Métropole de Lyon a acté lundi, lors de sa commission permanente, cette augmentation pour soutenir les bailleurs sociaux, afin de contribuer à la sortie des opérations.


Métropole de Lyon : l’opposition pointe des « résultats catastrophiques » sur le logement

L’exécutif métropolitain a présenté lundi en commission permanente les chiffres de production de logements sociaux sur le territoire. Le groupe « La Métropole positive » en a profité pour critiquer la politique métropolitaine en matière de logement.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.