Plus de 5.000 places d’hôtel supplémentaires mobilisées pour les sans-abris

40 sites d’hébergement médicalisés sont ouverts en France.

5.467 places d’hôtels supplémentaires sont désormais mobilisées dans toute la France, a indiqué ce lundi le ministère du Logement. 40 sites de « confinement » sont par ailleurs ouverts pour les SDF malades du Covid-19 mais ne relevant pas d’une hospitalisation, soit près de 1.300 places.

Sur cette question, le dispositif s’est fortement accéléré ces derniers jours et la montée en charge se poursuit. La mobilisation annoncée ce lundi s’ajoute aux 157.000 places d’hébergement déjà existantes avant la crise sanitaire, dans le cadre de l’hébergement d’urgence. L’Etat annonce débloquer une enveloppe d’urgence de 50 millions d’euros supplémentaires pour l’hébergement. Il mobilise en outre le secteur hôtelier et réquisitionne des places d’hébergement supplémentaires pour mettre à l’abri les personnes à la rue

« Le ministère travaille actuellement avec des associations, des collectivités et des entreprises pour identifier de solutions d’hébergement supplémentaires, dans des équipements publics, des hôtels ou des bâtiments devenus vacants du fait de la crise sanitaire ou pour appuyer la distribution de denrées alimentaires », a souligné le ministère.

La montée en charge se poursuit

Julien Denormandie a demandé aux préfets dès le 16 mars, en complément des 157.000 places d’hébergement déjà financées par l’Etat (dont les 14.000 places hivernales prolongées jusqu’à fin mai), « de recenser les solutions d’hébergement disponibles et pouvant être activées rapidement pour des publics à la rue non malades, en premier lieu les hôtels ou encore des bâtiments vacants ».

Après une première mobilisation de 2.000 places au cours des premiers jours, la montée en charge se poursuit et atteint désormais 5.467 nuitées hôtelières. Ce dispositif va se poursuivre. En parallèle de la mobilisation des services de l’État avec les associations et des groupements hôteliers, dont l’UMIH et Accor, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a lancé avec la plateforme de location Airbnb «Appartsolidaire». Cette initiative permet de mettre des logements à disposition du personnel soignant des hôpitaux, des EHPAD et également des travailleurs sociaux et bénévoles mobilisés dans les centres d’hébergement.

« Dans le contexte très difficile que nous traversons actuellement, ma priorité est de maintenir l’assistance aux plus vulnérables et je remercie sincèrement tous les professionnels et bénévoles engagés dans cette action », a déclaré Julien Denormandie.

40 centres d’hébergement spécialisés ouverts

Par ailleurs, 40 centres d’hébergement spécialisés (« centres de confinement ») sont désormais ouverts, permettant d’accueillir des sans-abris atteints par le covid-19 (mais ne nécessitant pas d’hospitalisation).

Ces sites se situent dans l’ensemble des régions métropolitaines, hormis la Corse et à Mayotte. Au total, 1.300 places sont disponibles et se remplissent progressivement. Le ministère indique que plus de 80 sites ont été pré-identifiés dans toute la France pour un total de 2.900 places et font l’objet d’une analyse approfondie, en lien avec la direction générale de la cohésion sociale. Ces mesures s’ajoutent au report de la trêve hivernale. Les 14.000 places exceptionnelles ouvertes cet hiver resteront ouvertes deux mois de plus et il n’y aura pas d’expulsions locatives jusqu’à cette date.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Kimelfeld s’inquiète sur les crédits dédiés au logement

null
L’ancien président de la Métropole s’est interrogé sur les moyens mis en œuvre pour parvenir aux objectifs en matière d’habitat.


La Métropole de Lyon a voté sa PPI 2021-2026

null
La programmation pluriannuelle des investissements totalise 3,6 milliards d’euros, dont 944,6 millions dédiés à l’urbanisme.


Action Logement Services : Noël Petrone succède à Nicolas Bonnet

null
Noël Petrone devient directeur régional d’Action Logement Services en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Philippe Linage devient président du directoire de Sollar

Le nouveau dirigeant succède à Guy Vidal.


Une concertation avant un comité interministériel des villes

null
La ministre chargée de la Ville engage une large concertation dans la perspective de ce comité interministériel.


Élodie Aucourt Pigneau prend la direction générale de Cité Nouvelle

La dirigeante a, en début d’année, pris les rênes de cette filiale immobilière régionale du groupe Action Logement implantée dans la Loire.


Constat de carence pour 11 communes de la Métropole de Lyon

Si un effort notable a eu lieu dans les communes de la Métropole de Lyon et du Rhône en faveur de la production de logements sociaux, l’État se dit vigilant et en soutien dans l’objectif d’amplifier les résultats.


Les OPH de la Loire et du Rhône vont coopérer via une SAC

null
L’OPAC du Rhône et Loire Habitat vont s’engager dans une une future coopération via une société anonyme de coordination, une SAC.


La Ville de Lyon va adhérer à l’OFS métropolitain

null
Une délibération, amenée à être votée par la majorité, est présentée ce jeudi en ce sens devant le conseil municipal de Lyon.Le logement social a également été évoqué.


550 communes n’ont pas atteint leurs objectifs SRU

Sur les 1.035 communes soumises à la loi imposant de compter 20% ou 25% de logements sociaux en 2025, plus de la moitié n’ont pas atteint leurs objectifs, selon la Fondation Abbé Pierre.


COVID-19: 16 069 places supplémentaires mobilisées

Ces places ont pour objectif d’héberger des sans-abris. 927 places sont ouvertes en centre médicalisé.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Une aide de l’Opac du Rhône pour les commerces

L’office ne demandera pas de loyer aux commerces « non essentiels » de son patrimoine en novembre.