RE2020 : la fronde des fédérations

Les fédérations plaident pour « une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable ».

Les principales organisations professionnelles du secteur ont donné de la voix mardi face à la mise en place de la RE2020. L’USH, FPI, Pôle Habitat FFB, FFB, Fédération SCOP BTP, CAPEB, UNSFA et l’UNTEC ont signé un communiqué commun affirmant que « le projet présenté par le gouvernement mi- décembre ne réunit pas les conditions d’une adhésion massive de la filière construction ».

« Faute de concertation suffisamment aboutie, de nombreuses analyses contradictoires circulent et de sérieuses zones d’ombre demeurent. Une véritable concertation technique doit s’ouvrir, afin de parvenir à une RE2020 qui concilie lutte plus intense contre l’effet de serre, innovation, emplois et lieux de vie performants, agréables, sobres et économiquement accessibles, indiquent-elles.

Selon celles-ci, « l’urgence climatique doit être traitée avec responsabilité, en évitant dogmatismes et expédients satisfaisants à court terme, mais inefficaces à long terme, alors que la règlementation française (la RT2012) s’avère déjà la plus ambitieuse d’Europe et, sans doute, du monde ».

Risque d’exclusion de filières entières de production

Pour ces organisations, il est certain que l’usager continuera à subir un inconfort d’été avec le projet proposé. Il est en outre certain que de nombreuses opérations se trouveront condamnées par le poids carbone des infrastructures imposées par les PLU et qu’il en ira de même pour les opérations prévues sur des terrains présentant des contraintes de sol ou d’orientation. « Il est aussi certain qu’il en sera fini du recours au gaz ou aux radiateurs électriques performants, fut-ce en appoint », ajoutent-elles.

« Au surplus, le modèle et les seuils retenus risquent d’exclure à court terme des filières entières de production, qu’il s’agisse de la construction en maçonnerie ou acier. Enfin, un surcoût important est certain, à telle enseigne que l’étude d’impact présentée par l’administration confirme l’absence de retour sur investissement sur cinquante ans. Comment les ménages et autres donneurs d’ordres pourront-ils supporter un tel choc ? Peut-on véritablement croire que la Puissance publique mettra en place un système d’accompagnement financier à la hauteur ? », questionnent-elles.

Menace sur la production

Les huit organisations mettent également en avant le risque sur le niveau de production. Elles « ne peuvent souscrire à l’idée que tomber durablement à 300 000 logements mis en chantier annuellement sous l’effet de ces contraintes constitue une réponse envisageable à l’urgence climatique », et ce alors même que le rythme de construction actuel ne suffit pas à satisfaire les besoins en logements.

« Les huit organisations appellent à une RE2020 véritablement ambitieuse, humaine, abordable et durable. Une RE2020 qui place l’occupant au cœur des enjeux et qui rencontre l’adhésion des acteurs parce qu’elle ne les contraint pas dans des modèles fermés. Une RE2020 qui ne freine pas la production neuve, n’exclut pas les ménages modestes, ne détruit pas les emplois, ne sacrifie pas les filières et ne décourage pas l’innovation du secteur de la construction », concluent-elles.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La crise sanitaire a eu un impact limité sur l’activité de Vicat

Le chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2021 du groupe basé à L’Isle d’Abeau est en hausse de 22,1%.


Xerfi trace des perspectives de rebond pour la promotion à horizon 2023

nullXerfi a fait état de la publication d’une étude intitulée : « Quelles stratégies de rebond pour les groupes de promotion immobilière ? ».


Léger mieux pour la construction de logements au 1er trimestre

Les logements autorisés ont progressé de 1% par rapport au dernier trimestre 2020, alors que les mises en chantier de logement sont estimées en hausse de 3,2%.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


À Lyon, baisse des ventes de logements neufs et nette hausse des prix

nullLa FPI en région lyonnaise a présenté les chiffres des ventes dans le collectif neuf pour le premier trimestre 2021. Les réservations reculent de 18%. Les prix dépassent les 6.000€ le m² à Lyon.


Les perspectives restent toujours bonnes dans le bâtiment

En avril, les perspectives personnelles d’activité dans le bâtiment restent élevées, selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie du bâtiment publiée par l’INSEE.


La hausse des prix des matériaux fait craindre des retards sur les chantiers

null
Samuel Minot, président de la fédération BTP Rhône et Métropole, tenait une visioconférence de presse pour alerter sur les conséquences de la hausse majeure des prix des matériaux. Laquelle pourrait à terme impacter les marges des entreprises du secteur et certains chantiers du territoire de la Métropole de Lyon.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes alerte sur la flambée des prix des matériaux

null
Selon la confédération, l’artisanat du bâtiment est « en danger ».


Les fédérations évoquent un « succès collectif » sur la RE2020

null
Un accord a été trouvé sur la RE2020 dans le cadre du CSCEE du 13 avril. Les organisations signataires se sont félicitées de celui-ci.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


Bâtiment : renforcement de la collaboration de la FFB et de Pôle emploi

nullLa FFB et Pôle emploi renforcent leur collaboration pour accompagner les entreprises dans leurs besoins en recrutement


Clermont-Ferrand : des fouilles archéologiques sur le site de l’Hôtel-Dieu

nullClermont Auvergne Métropole organisait mercredi dernier une visite des fouilles archéologiques sur préalable au chantier de construction de la future bibliothèque métropolitaine.


Lancement d’une enquête régionale sur le parc de véhicules du BTP

Une enquête est réalisée pour dresser un état des lieux du parc de véhicules des artisans et entreprises du bâtiment, des travaux publics et des matériaux de construction en Auvergne-Rhône-Alpes.