Wargon vise la construction de 250.000 logements sociaux en deux ans

La ministre chargée du logement a confirmé devant la Fondation Abbé Pierre sa décision de prolonger la trêve hivernale. Elle souhaite aussi réformer la politique de prévention des expulsions.

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a annoncé devant la délégation générale de la Fondation Abbé Pierre sa décision de prolonger la trêve hivernale du 30 mars au 1er juin. Celle-ci , qui « s’accompagne de mesures exceptionnelles pour anticiper la sortie de trêve mais aussi d’une réforme de la politique de prévention des expulsions », ajoute le ministère. Surtout, elle a annoncé fixer un objectif de construction de 250.000 logements sociaux en deux ans.

Le prolongement de la trêve hivernale a pour objectif de maintenir dans leur logement les personnes menacées d’expulsion locative. Le ministère précise dans le même temps que les propriétaires concernés seront indemnisés.

Reprise de certaines recommandations du rapport Démoulin

Des recommandations du rapport de Nicolas Démoulin récemment remis à la ministre ont été reprises sur la prévention des expulsions locatives. « En sortie de trêve, il s’agira d’échelonner les expulsions avec concours de la force publique pour maintenir les personnes fragiles dans leur logement, en indemnisant systématiquement les bailleurs publics ou privés. Quand les expulsions ne pourront être empêchées, une solution de relogement ou a minima d’hébergement sera systématiquement proposée aux locataires expulsés », note le ministère.

Une réforme de la procédure de prévention des expulsions a été annoncée, pour agir le plus tôt possible en réalisant les diagnostics sociaux au stade du commandement de payer et non plus comme aujourd’hui au stade de l’assignation en justice. « Le rôle des huissiers sera renforcé, de même que celui des gardiens d’immeuble, pour faciliter le dialogue avec les habitants et améliorer le repérage des personnes en difficulté », souligne le communiqué. La ministre a par ailleurs engagé « une simplification et une harmonisation de l’action de l’Etat, avec une meilleure coordination des actions de prévention avec les collectivités territoriales porteuses des fonds de solidarité logement ».

Construction de 250 000 logements sociaux sur 2 ans

Emmanuelle Wargon a également évoqué le secteur du logement et du logement social dans le cadre de la journée nationale organisée par la Fondation Abbé Pierre. Un investissement massif a été annoncé avec la construction de 250.000 logements sociaux, en lien avec le mouvement HLM, Action Logement et la Caisse des Dépôts. Elle a en outre rappelé les travaux en cours sur le prolongement nécessaire de la loi SRU.

La ministre a également évoqué les effets de la politique du « Logement d’abord », qui permet aux personnes sans domicile fixe d’accéder en priorité à un logement. « En 2020, ce sont 82 000 personnes qui ont accédé au logement social ou privé depuis la rue ou l’hébergement, et 235 000 depuis le lancement du Logement d’abord en 2018. Cette politique du Logement d’abord n’empêche pas les actions de mise à abri. En 2020, ce sont plus de 40 000 places supplémentaires d’hébergement qui ont été ouvertes, portant le nombre total des places ouvertes à 200 000, auquel il faut ajouter les 100 000 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile, gérées par le ministère de l’Intérieur », note le ministère.

Dans le cadre du renforcement de la politique du Logement d’abord, Emmanuelle Wargon a également annoncé « un investissement dans les pensions de famille et une amplification des actions en faveur de l’intermédiation locative, permettant de louer un logement à un coût réduit dans le parc privé, ainsi que le doublement des territoires de mise en œuvre accélérée du Logement d’abord, qui passent de 23 à 46, dans le cadre d’un partenariat renforcé avec les collectivités territoriales ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.


Alliade Habitat explore le concept de ferme urbaine

null
La ferme urbaine implantée sur la ZAC des Girondins il y a quelques mois par Alliade Habitat commence à produire ses légumes. Avant d’être pérennisée sur le toit d’un immeuble, elle fait l’objet d’évaluations techniques, économiques. Prochainement, elle sera même l’objet d’une thèse d’architecture.


Rénovation d’ensemble pour «La Mirabelle»

GrandLyon Habitat a rénové ce bâtiment de 5 étages d’une grande qualité architecturale. Il peut ainsi proposer 13 logements et 2 locaux commerciaux à la location dans cet immeuble situé dans le 1er arrondissement de Lyon.


Logement social : les centristes craignent « un précédent » rue Bugeaud

Le groupe « Inventer la Métropole de demain » a critiqué l’achat d’un immeuble situé rue Bugeaud dans le 6e arrondissement de Lyon en vue de le céder à Immobilière Rhône-Alpes


« Il faut que l’on ait une vision sur les prix de sortie »

null<
Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement. Nous évoquons avec lui les inflexions initiées par la nouvelle majorité sur la politique du logement de la Ville de Lyon. Notamment sur les opérations publiques de type ZAC
» Encadrement des loyers : «On aidera à faire de la conciliation»
» «Nous espérons une signature de cette charte avant l’été»
» «Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant»


« Garder ce savoir-faire de la SACVL, qui est de pouvoir construire à prix coutant »

Raphaël Michaud est l’adjoint au maire de Lyon délégué à l’urbanisme, à l’aménagement, à l’habitat et au logement, et préside également la SACVL. Nous évoquons le rôle de cette dernière dans l’accompagnement de la politique de l’habitat de la Ville de Lyon.


Irigny : 8 familles ont emménagé aux « Floralines »

Des familles, issues des gens du voyage sédentarisés, ont emménagé dans ce lotissement de 8 villas situé sur un terrain qu’elles occupaient depuis des années.


Une résidence seniors ouvrira en juillet à Décines-Charpieu

nullCette nouvelle résidence seniors est acquise en VEFA par Lyon Métropole Habitat auprès de Nohao.


Michèle Picard veut interdire les expulsions locatives en 2021

Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon, a adressé en ce sens au Premier Ministre, Jean Castex, le 5 Février dernier.


2020, pire année en 10 ans pour la promotion immobilière à Lyon

null
Les réservations ont atteint leur niveau le plus bas depuis une dizaine d’années. En outre, la tendance de repli des mises en vente observée depuis 2017 s’est poursuivie.


Action Logement poursuit son soutien aux salariés

Le groupe a décidé de prolonger jusqu’à la fin de la crise sanitaire l’aide lancée au mois de juin dernier.


Accord entre Action Logement et l’État pour une réponse à la crise

nullBercy, le ministère du logement et et les partenaires sociaux d’Action Logement ont décidé d’amplifier les interventions du groupe.


La Métropole se veut proactive en matière de logement social et abordable

null
Les élus de la Métropole de Lyon présentaient mercredi la politique de la collectivité en faveur du logement abordable sur le site de l’ex-collège Maurice Scève.


Wargon vise la construction de 250.000 logements sociaux en deux ans

La ministre chargée du logement a confirmé devant la Fondation Abbé Pierre sa décision de prolonger la trêve hivernale. Elle souhaite aussi réformer la politique de prévention des expulsions.


La rénovation de la Cité Perrache est achevée

null
5 ans et demi de travaux auront été nécessaires à GrandLyon Habitat pour la réhabilitation thermique de cet ensemble immobilier du deuxième arrondissement de Lyon.