La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe | Lyon Pôle Immo

La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

Le cabinet d'études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l'impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.

Le promoteur Alila a récemment sollicité le cabinet d'études économiques Asterès, pour étudier l'impact de la Vefa et de l’habitat social pour répondre aux besoins en matière de logement.

Cette étude permet de préciser la forme que prend la crise majeure du logement que subit la France depuis des décennies. Tout d’abord, cette crise, multiforme, est liée à la profonde mutation de la demande depuis 50 ans, avec le développement de la décohabitation (baisse du nombre de personnes par foyers) qui a absorbé 60% de la construction, la concentration des emplois et donc des besoins de logements sur certaines zones, et une recherche de davantage de confort, qui attire la population vers certaines régions et des logements plus spacieux.

L’offre de logement ne se développe pas assez vite

Selon cette étude, l’offre de logement ne se développe pas assez vite pour s’adapter à la demande notamment dans les zones tendues, et les prix du logement (+114% de 2000 à 2019) s’élèvent plus vite que le revenu des ménages (+51% de 2000 à 219).

Pour faire face à ces crises, l’étude citée par le promoteur montre que le développement de l’habitat social est indispensable car il permet aux ménages modestes de faire face à la hausse des coûts avec des prix jusqu’à 3,7 fois inférieurs dans les zones tendues. Toutefois le niveau de construction des HLM est insuffisant et pas assez concentré dans les zones avec la plus forte demande. En ce sens, le recours à la VEFA, parfois contesté par certains acteurs du logement, est un outil précieux pour construire des HLM en zone tendue et favoriser la mixité sociale.

Des prix de revient jusqu’à 6,1% inférieurs pour la VEFA

L’étude rappelle qu’en 2019, 54% des logements sociaux ont été construits en VEFA, contre 3% seulement en 2007. Elle révèle par ailleurs qu’à terrain et coûts de construction identiques, la VEFA est plus compétitive que la maîtrise d’ouvrage directe, avec des prix de revient jusqu’à 6,1% inférieurs. Le plafonnement des prix de la VEFA pratiqué par certaines collectivités est contre-productif et limite la part des logements sociaux dans les programmes.

« Cette étude montre avec une rigueur impressionnante l’étendue et la gravité de la crise du logement que traverse la société française depuis des décennies. Elle montre aussi à quel point le logement social est indispensable pour répondre à l’étendue des besoins de la population de notre pays. Plus que jamais, la mobilisation pour le logement pour tous passe par l’utilisation de tous les outils disponibles et notamment la VEFA qui est un instrument souple et efficace pour développer des programmes de logements adaptés aux spécificités de chaque agglomération » déclare Hervé Legros, président du groupe Alila dans un communiqué.

Pour Nicolas Bouzou, directeur du cabinet Asterès, « le succès de la VEFA sociale s’explique aisément : il s’agit du levier idéal pour construire plus, plus dense, aux meilleurs endroits, à coûts maîtrisés et avec plus de mixité».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


La Métropole participe à la création d’une foncière solidaire contre le sans-abrisme

Depuis 2018, la Métropole de Lyon est territoire de mise en œuvre accélérée de la démarche Logement d’abord. Elle a acté sa participation à la foncière solidaire SNL Prologues.


Importante réhabilitation pour la résidence « Petit Bois »

nullAlliade Habitat organisait jeudi une visite de cette résidence de plusieurs immeubles située à Saint-Priest.


Une chaufferie bois construite par GrandLyon Habitat à Saint-Rambert

Les travaux engagés par l’office ont permis la construction d’une chaufferie bois, l’amélioration de la chaufferie gaz existante et la rénovation complète des sous-stations de distribution du chauffage.


Communay : un contrat de mixité sociale signé

La ville faisait partie des 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon en matière de logement sociaux.


L’USH appelle à «une défense indéfectible de la loi SRU»

nullLe Mouvement HLM demande au gouvernement de ne pas toucher à la loi SRU.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.


GrandLyon Habitat mène un porte-à-porte sur la précarité énergétique

L’office public de l’habitat fait du porte-à-porte auprès des locataires impactés par une forte hausse des charges.


Accord GRDF / Action Logement pour décarboner des logements

Cette convention cadre de partenariat vise à mettre en place des actions pour la transition écologique, énergétique et solidaire dans le cadre de la politique d’aménagement, de construction et de rénovation du patrimoine immobilier d’Action Logement.


Vers la création d’une «charte investisseurs»

La Métropole de Lyon veut, dans les prochains mois, voir éclore une forme de secteur de mixité sociale à l’échelle de l’immeuble, via les transactions des fonds d’investissement.


Un partenariat pour la création de 87 logements abordables à Lyon

nullLa Métropole de Lyon et la Compagnie Foncière Lyonnaise ont présenté ce lundi ce partenariat, en présence des représentants de Lyon Métropole Habitat, GrandLyon Habitat et Alliade Habitat.


Clermont Auvergne Métropole : un nouveau contrat de Ville approuvé

Le Conseil de Clermont Auvergne Métropole s’est réuni le 16 février et a approuvé un nouveau contrat de ville 2024-2030.