La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

Le cabinet d'études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l'impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.

Le promoteur Alila a récemment sollicité le cabinet d'études économiques Asterès, pour étudier l'impact de la Vefa et de l’habitat social pour répondre aux besoins en matière de logement.

Cette étude permet de préciser la forme que prend la crise majeure du logement que subit la France depuis des décennies. Tout d’abord, cette crise, multiforme, est liée à la profonde mutation de la demande depuis 50 ans, avec le développement de la décohabitation (baisse du nombre de personnes par foyers) qui a absorbé 60% de la construction, la concentration des emplois et donc des besoins de logements sur certaines zones, et une recherche de davantage de confort, qui attire la population vers certaines régions et des logements plus spacieux.

L’offre de logement ne se développe pas assez vite

Selon cette étude, l’offre de logement ne se développe pas assez vite pour s’adapter à la demande notamment dans les zones tendues, et les prix du logement (+114% de 2000 à 2019) s’élèvent plus vite que le revenu des ménages (+51% de 2000 à 219).

Pour faire face à ces crises, l’étude citée par le promoteur montre que le développement de l’habitat social est indispensable car il permet aux ménages modestes de faire face à la hausse des coûts avec des prix jusqu’à 3,7 fois inférieurs dans les zones tendues. Toutefois le niveau de construction des HLM est insuffisant et pas assez concentré dans les zones avec la plus forte demande. En ce sens, le recours à la VEFA, parfois contesté par certains acteurs du logement, est un outil précieux pour construire des HLM en zone tendue et favoriser la mixité sociale.

Des prix de revient jusqu’à 6,1% inférieurs pour la VEFA

L’étude rappelle qu’en 2019, 54% des logements sociaux ont été construits en VEFA, contre 3% seulement en 2007. Elle révèle par ailleurs qu’à terrain et coûts de construction identiques, la VEFA est plus compétitive que la maîtrise d’ouvrage directe, avec des prix de revient jusqu’à 6,1% inférieurs. Le plafonnement des prix de la VEFA pratiqué par certaines collectivités est contre-productif et limite la part des logements sociaux dans les programmes.

« Cette étude montre avec une rigueur impressionnante l’étendue et la gravité de la crise du logement que traverse la société française depuis des décennies. Elle montre aussi à quel point le logement social est indispensable pour répondre à l’étendue des besoins de la population de notre pays. Plus que jamais, la mobilisation pour le logement pour tous passe par l’utilisation de tous les outils disponibles et notamment la VEFA qui est un instrument souple et efficace pour développer des programmes de logements adaptés aux spécificités de chaque agglomération » déclare Hervé Legros, président du groupe Alila dans un communiqué.

Pour Nicolas Bouzou, directeur du cabinet Asterès, « le succès de la VEFA sociale s’explique aisément : il s’agit du levier idéal pour construire plus, plus dense, aux meilleurs endroits, à coûts maîtrisés et avec plus de mixité».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Importante acquisition de logements d’in’li Aura par Habitat et Humanisme

182 logements conventionnés PLAI ont changé de mains début janvier.


783.000 salariés accompagnés par Action Logement en 2021

Action Logement a présenté en cours de semaine dernière, au cours d’une conférence de presse, ses résultats d’activité 2021 et ses perspectives 2022.


300 logements produits par la Foncière Solidaire du Grand Lyon

Dans un contexte de construction de logements toujours anémique dans la Métropole, la Foncière solidaire du Grand Lyon s’inscrit dans sa trajectoire de production.


Hausse de 8% de la production de logements sociaux

La ministre déléguée chargée du Logement a annoncé ce chiffre des financements de logements sociaux en métropole lors d’un comité de pilotage avec les acteurs du logement social, réuni vendredi.


Hébergement d’urgence : prise en charge de familles au gymnase de Cusset

La préfecture et la mairie de Villeurbanne ont communiqué sur l’installation des familles sans domicile dans ce gymnase depuis le vendredi 17 décembre.


9.460 logements sociaux mis en service dans la région l’an dernier

nullLe SDES a fait part, comme chaque année, de son répertoire des logements locatifs sociaux, tant en France qu’en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines »

Ce projet alliant hébergement et insertion est situé sur les communes de Francheville et Craponne, sur le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial.


Fermeture des 2 foyers Aralis de travailleurs migrants à Vaise et Vénissieux

C’est ce qu’a indiqué la fondation, qui réinvente son offre de logement accompagné.


1e pierre d’un Intermarché au sein de la résidence «Le Liberty»

Le commerce s’implantera en rez-de-chaussée de la future résidence en cours de réalisation à Pierre-Bénite.


Oullins : inauguration de la résidence « Les Saulées »

Lyon Métropole Habitat a inauguré la réhabilitation de cette résidence vendredi, au 38 avenue Jean-Jaurès.


Partenariat entre Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI nouent un partenariat pour faciliter l’accession à la propriété des foyers à revenus modestes.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


Seyssuel : pose de la première pierre d’ «Esprit Village»

Au sein de ce programme développé par le promoteur viennois Biens Surs, Advivo a acheté en VEFA 25 logements collectifs