L’Opac du Rhône devient organisme de foncier solidaire

L’office veut par ce biais devenir un acteur incontournable de l’accession sociale à la propriété.

Après Orsol, premier organisme de foncier solidaire (OFS) dans la Métropole de Lyon constitué avec Savoisienne Habitat et Isère Habitat, après la Foncière solidaire du Grand Lyon, constituée il y quelques mois par la Métropole de Lyon, l’OPAC du Rhône a lui aussi obtenu l’agrément pour proposer le dispositif du bail réel solidaire.

Le préfet de Région a agréé le mois dernier, par arrêté en date du 24 février 2021, l’OPAC du Rhône en tant qu’OFS sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’office est désormais en mesure de construire et de vendre des logements en accession sociale à des prix très inférieurs au marché, grâce au dispositif du bail réel solidaire (BRS) qui dissocie le foncier du bâti. L’OPAC rappelle que toute accession sociale en BRS est par ailleurs comptabilisée comme un logement social pour les communes concernées par les obligations de la loi SRU (20% ou 25% de logements sociaux).

Prix inférieurs à ceux du marché 

« Face à l’envolée des prix des terrains et des logements, de nombreux ménages à revenus modestes ou moyens ne parviennent plus à réaliser leur souhait d’accéder à la propriété ou y accèdent dans des conditions d’endettement ou de localisation peu satisfaisantes. En tant qu’OFS, l’Opac du Rhône peut désormais acheter des terrains sur lesquels il construira ou fera construire des logements qu’il vendra à des prix inférieurs (de l’ordre de 20%) à ceux du marché », souligne l’OPAC.

Les acheteurs, qui sont obligatoirement soumis à plafond de ressources, achètent le logement et s’acquittent dans le même temps d’une redevance pour les droits fonciers qui leur sont attribués à très long terme. Les propriétaires auront la possibilité de léguer ce bien à leurs héritiers ou de le vendre à des acheteurs sous plafond de ressources.

Comme certaines communes doivent atteindre un seuil de 20% ou 25% de logements sociaux, l’avantage pour celles-ci réside dans le fait que ces logements vendus dans le cadre de l’OFS seront comptabilisés de façon pérenne dans ce total. « Les maires pourront donc proposer des produits d’accession à la propriété pour les ménages à revenus moyens ou modestes, tout en respectant les obligations de la loi », rappelle l’office.

L’OFS de l’OPAC du Rhône sera en outre le seul en France à intégrer un « comité foncier solidaire des élus », un dispositif qui permettra d’associer étroitement les présidents des EPCI et les maires des communes aux opérations OFS menées sur leur territoire.

« Cet agrément OFS représente un tournant stratégique pour l’Opac du Rhône », indique Xavier Inglebert, directeur général de l’Opac du Rhône dans un communiqué. « Initié à la demande du Conseil départemental, il donne aux élus locaux un levier d’action supplémentaire. En effet, l’OFS apporte une réponse nouvelle aux problématiques du logement dans le Nouveau Rhône. Associé aux expertises reconnues de l’Opac du Rhône, (aménagement, construction de logements, résidences spécialisées…), il permettra aussi de développer des opérations globales, au service du cadre de vie des habitants et de l’attractivité du territoire rhodanien. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Importante acquisition de logements d’in’li Aura par Habitat et Humanisme

182 logements conventionnés PLAI ont changé de mains début janvier.


783.000 salariés accompagnés par Action Logement en 2021

Action Logement a présenté en cours de semaine dernière, au cours d’une conférence de presse, ses résultats d’activité 2021 et ses perspectives 2022.


300 logements produits par la Foncière Solidaire du Grand Lyon

Dans un contexte de construction de logements toujours anémique dans la Métropole, la Foncière solidaire du Grand Lyon s’inscrit dans sa trajectoire de production.


Hausse de 8% de la production de logements sociaux

La ministre déléguée chargée du Logement a annoncé ce chiffre des financements de logements sociaux en métropole lors d’un comité de pilotage avec les acteurs du logement social, réuni vendredi.


Hébergement d’urgence : prise en charge de familles au gymnase de Cusset

La préfecture et la mairie de Villeurbanne ont communiqué sur l’installation des familles sans domicile dans ce gymnase depuis le vendredi 17 décembre.


9.460 logements sociaux mis en service dans la région l’an dernier

nullLe SDES a fait part, comme chaque année, de son répertoire des logements locatifs sociaux, tant en France qu’en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un projet de réhabilitation des grandes cités TASE à Vaulx-en-Velin

nullCe projet de requalification au cœur du Carré de Soie, concerne près 299 logements locatifs sociaux Le montant de celui-ci s’élève à 26.1 millions d’euros.


La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines »

Ce projet alliant hébergement et insertion est situé sur les communes de Francheville et Craponne, sur le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial.


Fermeture des 2 foyers Aralis de travailleurs migrants à Vaise et Vénissieux

C’est ce qu’a indiqué la fondation, qui réinvente son offre de logement accompagné.


1e pierre d’un Intermarché au sein de la résidence «Le Liberty»

Le commerce s’implantera en rez-de-chaussée de la future résidence en cours de réalisation à Pierre-Bénite.


Oullins : inauguration de la résidence « Les Saulées »

Lyon Métropole Habitat a inauguré la réhabilitation de cette résidence vendredi, au 38 avenue Jean-Jaurès.


Partenariat entre Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et CRESERFI nouent un partenariat pour faciliter l’accession à la propriété des foyers à revenus modestes.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


Seyssuel : pose de la première pierre d’ «Esprit Village»

Au sein de ce programme développé par le promoteur viennois Biens Surs, Advivo a acheté en VEFA 25 logements collectifs