Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement | Lyon Pôle Immo

Accord sur les propositions de réforme d’Action Logement

Le ministère du logement et Action Logement se sont accordés sur les propositions de réforme du groupe Action Logement.

Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, et les partenaires sociaux d’Action Logement se sont rencontrés ce lundi. Ils ont réaffirmé au cours de cette rencontre leur volonté de poursuivre le travail engagé pour une politique ambitieuse en faveur du logement abordable.

Au terme des discussions engagées depuis le début de l’année, l’Etat et les partenaires sociaux se sont accordés pour que plusieurs évolutions visant à renforcer l’efficacité des actions du groupe soient mises en œuvre immédiatement.

Nouvelle aide, «Mon Job, Mon Logement»

Ce lundi, les partenaires sociaux ont ainsi présenté la nouvelle aide, «Mon Job, Mon Logement», d’un montant forfaitaire de 1.000€. Celle-ci est destinée à faciliter l’accès au logement des moins de 25 ans entrant dans l’emploi ainsi que des salariés en formation ou ayant retrouvé un travail. « Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’avenant Relance du 15 février, signé entre l’Etat et Action Logement, et marque l’engagement fort des partenaires sociaux pour la relance économique et sociale », indiquent le ministère et Action Logement.

Déployé depuis le printemps, le plan de reprise porte sur quatre axes, à savoir le soutien à la production de 250.000 logements abordables en deux ans avec la mobilisation d’1,17 milliard d’euros supplémentaires pour les acteurs du secteur, la sécurisation des parcours logement des salariés avec l’extension de la garantie Visale et l’aide «Mon Job, Mon Logement», l’amplification de la rénovation urbaine avec l’abondement de 1,4 milliard d’euros concrétisé par la signature d’un accord le 10 juillet dernier entre l’Etat, l’ANRU et Action Logement, et enfin l’accompagnement de 20.000 salariés dans l’accession à la propriété par le versement d’une aide de 10.000€, à partir de l’automne prochain.

Vers un renforcement de la structuration du groupe et de sa fluidité fonctionnelle

Emmanuelle Wargon a, à la suite des propositions élaborées par les partenaires sociaux, leur a demandé de mettre en œuvre sans délai le renforcement de la structuration du groupe et de sa fluidité fonctionnelle, pour une meilleure efficacité, mais aussi une plus grande ouverture avec l’installation du comité des partenaires et la présidence du comité de déontologie confiée à une personnalité extérieure.

Elle leur a également demandé de mettre en œuvre l’amélioration de la gouvernance avec notamment l’instauration du comité d’orientation politique du groupe. « Ce comité permettra aux partenaires sociaux d’échanger sur les orientations stratégiques du groupe, sans empiéter sur les prérogatives des différents conseils d’administration », indique le ministère, qui précise que, sur les bases d’une relation de confiance renouvelée, le travail de réflexion engagé par l’Etat et Action Logement sur le modèle économique du Groupe et l’emploi de ses ressources se poursuivra en vue de la conclusion de la future convention quinquennale 2023-2027.

« Je me félicite de ce travail en commun, conduit dans un climat de confiance, qui nous permet d’aboutir à de premières évolutions positives. Plus d’efficacité et une gouvernance modernisée vont conforter Action logement dans son rôle au service de l’accès au logement social et abordable. Nous allons poursuivre nos échanges pour continuer d’avancer dans cette voie», a indiqué Emmanuelle Wargon, ministre du Logement.

« Déterminés à amplifier des réponses concrètes pour soutenir le logement abordable, les Partenaires sociaux se félicitent de la relation de confiance établie avec l’Etat qui va leur permettre de déployer l’activité du Groupe sur un rythme soutenu, dans le cadre d’une programmation et d’un cadencement exigeants. Plus que jamais, Action Logement s’engage au service de l’emploi et du logement, en faveur des salariés et des entreprises, au bénéfice de l’attractivité de l’ensemble des Territoires », ont pour leur part déclaré Bruno Arcadipane et Philippe Lengrand, président et vice-président d’Action Logement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Depuis plus de 30 ans, les mêmes discours et les mêmes promesses !

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


La Métropole participe à la création d’une foncière solidaire contre le sans-abrisme

Depuis 2018, la Métropole de Lyon est territoire de mise en œuvre accélérée de la démarche Logement d’abord. Elle a acté sa participation à la foncière solidaire SNL Prologues.


Importante réhabilitation pour la résidence « Petit Bois »

nullAlliade Habitat organisait jeudi une visite de cette résidence de plusieurs immeubles située à Saint-Priest.


Une chaufferie bois construite par GrandLyon Habitat à Saint-Rambert

Les travaux engagés par l’office ont permis la construction d’une chaufferie bois, l’amélioration de la chaufferie gaz existante et la rénovation complète des sous-stations de distribution du chauffage.


Communay : un contrat de mixité sociale signé

La ville faisait partie des 43 communes déficitaires du Rhône et de la Métropole de Lyon en matière de logement sociaux.


L’USH appelle à «une défense indéfectible de la loi SRU»

nullLe Mouvement HLM demande au gouvernement de ne pas toucher à la loi SRU.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.


GrandLyon Habitat mène un porte-à-porte sur la précarité énergétique

L’office public de l’habitat fait du porte-à-porte auprès des locataires impactés par une forte hausse des charges.


Accord GRDF / Action Logement pour décarboner des logements

Cette convention cadre de partenariat vise à mettre en place des actions pour la transition écologique, énergétique et solidaire dans le cadre de la politique d’aménagement, de construction et de rénovation du patrimoine immobilier d’Action Logement.


Vers la création d’une «charte investisseurs»

La Métropole de Lyon veut, dans les prochains mois, voir éclore une forme de secteur de mixité sociale à l’échelle de l’immeuble, via les transactions des fonds d’investissement.