Emmanuelle Wargon a précisé les contours du futur « Pinel+»

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, a dévoilé jeudi les critères de qualité d’usage qui seront applicables au « Pinel + ».

La ministère en charge du logement, Emmanuelle Wargon, a rappelé jeudi ses priorités lors du discours de clôture de l'opération "Habiter la France de demain". Elle a également défini une trajectoire de décroissance progressive du « Pinel », avec une échéance en 2024, dans un contexte de soutien accru au développement du logement intermédiaire géré par les institutionnels.

Diminution des taux en 2023

Selon le ministère, les taux actuels de réduction d’impôt de 12%, 18% et 21% (en métropole) pour des engagements de location à loyers plafonnés de respectivement 6, 9 et 12 ans, seront ainsi ramenés en 2023 à 10,5%, 15% et 17,5%, puis en 2024 à 9%, 12% et 14%.

Mais pendant cette période transitoire, les taux actuels du Pinel seront néanmoins maintenus à titre dérogatoire pour les logements situés dans un quartier prioritaire de la politique de la ville d’une part et, d’autre part, pour les logements allant plus vite et plus loin en matière de règlementation environnementale que la future RE2020 et respectant plusieurs critères de qualité d’usage.

Mise en place d’un « Pinel+ »

Il est ainsi prévu de retenir pour le « Pinel+ » une surface minimale par typologie (28m² pour un T1, 45m² pour un T2, 62m² pour un T3, 79m² pour un T4 et 96m² pour un T5), la présence systématique d’un espace extérieur, et une double exposition à partir du T3.

Le ministère rappelle que ces critères sont issus des conclusions du rapport sur la qualité d’usage du logement établi par François Leclercq, architecte, et Laurent Girometti, directeur général d’Epamarne-Epafrance, à la demande d’Emmanuelle Wargon dans le cadre de la démarche « Habiter la France de demain ».

« Cette première mesure issue de « Habiter la France de demain » traduit concrètement la volonté de promouvoir la construction de logements à la fois durables et désirables, conciliant qualité environnementale de la construction et confort de vie. »

Ministère du logement

Critique du Pôle Habitat de la FFB

Le décret fixant les critères du « Pinel+ » sera publié d’ici la fin de l’année, a indiqué le ministère.

Ce désengagement a toutefois été critiqué par les fédérations de logement neuf. Le pôle Habitat FFB a indiqué regretter les premières annonces concernant le durcissement du dispositif Pinel. Selon lui, « les réponses aux besoins en logement des Français doivent être trouvées à l’échelle de chaque territoire, en recherchant le bon équilibre entre aspirations de nos concitoyens, contraintes économiques et réponses aux défis environnementaux ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


BTP Rhône et Métropole : Norbert Fontanel succède à Samuel Minot

nullLe dirigeant a été élu le 31 janvier 2023 pour un mandat de trois ans, président de la fédération BTP Rhône et Métropole. Il succède à Samuel Minot.


Lyon 8 : la résidence « Les jardins d’Hortense » a ouvert ses portes fin 2022

Cette résidence Ovelia a ouvert ses portes fin décembre.


482.200 permis de construire délivrés en 2022, 376.200 logements mis en chantier

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a fait part vendredi des chiffres globaux en matière de construction de logements sur l’année écoulée. Les mises en chantier ont reculé en Auvergne-Rhône-Alpes.


Axel Giusta a reçu le « Prix du Mérite »

Ce jeune professionnel de 21 ans est solier au sein de l’entreprise SAS Rigoudy à Saulce-sur-Rhône.


Matériaux de construction : le dispositif d’analyse des coûts de production est lancé

C’est ce qu’a annoncé ce jeudi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.


Saint-Étienne : un rythme annuel de 320 réservations, et des prix en hausse

C’est ce qui ressort du dernier tableau de bord trimestriel de la promotion immobilière publié par l’agence d’urbanisme Epures.


Villefranche-sur-Saône : la 1e pierre de la maison de santé de Belleroche a été posée en décembre

Celle-ci a été posée vendredi 9 décembre au sein de la zone d’aménagement concerté de 37 hectares.


La Poste Immobilier investit en Auvergne Rhône-Alpes/Bourgogne

Sur le territoire, 8 millions d’euros vont être investis par la foncière pour la rénovation de bureaux de poste en 2023. Plus globalement, la foncière du groupe La Poste a investi 38 millions en 2022.
»
Hôtel des Postes de Lyon : la rénovation a pris fin en 2022
» Corbas : La Poste a inauguré sa plateforme multi-activités


Logement : ce qui change en ce 1er janvier

Les APL sont rehaussées, tout comme les plafonds de loyer du dispositif “Loc’Avantages”, ceux encadrant le logement locatif social et l’accession sociale, et les plafonds de ressources dits « ANAH ». Le dispositif « MonAccompagnateurRenov » est en outre mis en œuvre en ce début de mois.


Les permis de construire restent en hausse, repli des mises en chantier

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires a fait état des chiffres de construction de logements.


Prévention : la FFB s’engage aux côtés de l’OPPBTP en AURA

En Auvergne-Rhône-Alpes, les fédérations départementales du BTP se sont engagées via une convention régionale dans la prévention des risques professionnels.


« Le Quartz », nouvelle étape dans le développement du Grand Parilly

nullLes équipes de Kaufman & Broad ont inauguré en début de mois ce programme mixte, en présence de Michèle Picard, maire de Vénissieux et vice-présidente de la Métropole de Lyon.


Report de mise en œuvre de la REP Bâtiment

Le démarrage des écocontributions aura lieu au 1er mai 2023. La fédération française du bâtiment s’est félicitée d’avoir été entendue.


Vers une timide hausse d’activité dans le bâtiment en 2023

nullPERSPECTIVES 2023 – La FFB a, en cours de semaine dernière, dressé un bilan de l’année 2022 de l’activité dans le secteur du bâtiment et dévoilé ses perspectives d’activité pour 2023.


Érosion de la confiance des artisans du bâtiment


La CAPEB et Batiactu ont dévoilé les résultats de leur baromètre 2022 sur l’activité, l’innovation et les pratiques professionnelles des entreprises artisanales du bâtiment.