La Métropole de Lyon présente le dispositif d’encadrement des loyers

Bruno Bernard, accompagné de Renaud Payre, vice-président au logement et des adjoints aux maires de Lyon et Villeurbanne, a présenté le dispositif qui entrera en vigueur dès le 1er novembre sur les deux villes.

L'encadrement des loyers entrera en vigueur dès le 1er novembre sur les villes de Lyon et Villeurbanne. C’est ce qui avait été validé par un décret publié le 2 septembre. Les deux villes de la Métropole accompagnaient d’autres villes comme Bordeaux et Montpellier, qui s’étaient portées candidates aux côtés d’autres villes à ce dispositif prévu par la loi ELAN votée en 2018.

Le président de la Métropole de Lyon a ainsi présenté mardi le dispositif, en présence de Renaud Payre, vice-président au logement, de Jacques Benderier, directeur départemental des territoires du Rhône, et des adjoints aux maires de Lyon et Villeurbanne, Raphaël Michaud et Agnès Thouvenot.

L’encadrement des loyers, l’une des actions en matière de politique de l’habitat

Le président de la Métropole a rappelé que la question du logement était au cœur de l’action de la collectivité et que ce dispositif faisait partie d’une politique plus globale dans le domaine de l’habitat, qui vise à développer l’offre en termes de logements sociaux et abordables. Au terme du mandat, l’objectif de la collectivité est en effet de produire, par an, sur l’ensemble de la Métropole, 1.000 logements en bail réel solidaire, au travers de sa Foncière Solidaire, et 5.000 logements sociaux. Ceci passe par une politique forte de réserves foncières. Celle-ci a atteint 40 millions d’euros au budget 2021, sur les 95 millions d’euros dédiés sur cette année pour la politique foncière métropolitaine.

Parallèlement à ces objectifs en termes de construction, la Métropole agit en matière de régulation des meublés de tourisme, de lutte contre l’habitat indigne et insalubre, de mobilisation en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville, et de soutien au développement de nouvelles formes d’habitat. Il faut dire que l’enjeu est majeur, le parc locatif privé représentant 38% des résidences principales. Au sein de ce parc, le loyer médian est de 12,6€ par m² par mois et même de 15,6€ par m² par mois pour le loyer médian des T1.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vénissieux : suspension des arrêtés contre les expulsions locatives

Le Tribunal Administratif a décidé de suspendre les arrêtés pris par Michèle Picard, maire de Vénissieux, qui interdisaient les expulsions locatives.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Tassin la Demi-Lune ouvre «Beau Séjour» au logement intergénérationnel

La Ville teste un nouveau dispositif de logements intergénérationnels, en ouvrant sa résidence senior à l’accueil d’étudiants.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Les loyers pourront augmenter de 2,48% au deuxième trimestre

La hausse de l’IRL est la plus forte depuis le quatrième trimestre 2008. L’indice suit en cela l’évolution des prix à la consommation.


Lyon durcit sa réglementation sur les meublés de tourisme

nullCe renforcement de la réglementation des changements d’usage de logements en meublés de tourisme se traduit par l’obligation de création d’un second logement en location.


Michèle Picard prend des arrêtés contre les expulsions locatives

Comme chaque année, des arrêtés municipaux ont été pris à Vénissieux contre la reprise des expulsions sans solution de relogement, les coupures d’énergie et les saisies mobilières.


« Le Cèdre », projet lauréat d’un AMI sur la qualité du logement de demain

La SACVL a développé ce « projet partenarial au service de l’humain et de la mixité ».


Encadrement des loyers : un arrêté renforce l’information du locataire

Un arrêté complète l’information du consommateur dans les annonces publiées par les professionnels, pour les locations en cas d’encadrement des loyers.


« Tout cela est assez vertueux »

nullChristophe Perrin, président d’Habitat et Humanisme Rhône, et Guillaume Hamelin, directeur d’in’li Aura, commentent l’opération de cession de 182 logements réalisée ce mois-ci entre les deux structures.


Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds

La Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi le premier baromètre sur l’application de l’encadrement des loyers.


A Lyon, l’encadrement des loyers fait l’objet de recours

nullAprès l’échec d’un référé suspension par la FNAIM, l’UNPI, et l’UNIS contre l’arrêté local devant le Tribunal administratif, une requête de la Chambre locale de l’Union nationale des propriétaires sera examinée mercredi en Conseil d’État.


« Tout outil qui me permet de réguler, je le prends »

null
Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement. Nous évoquons avec lui la politique de la collectivité en la matière, et échangeons sur les grandes évolutions de l’habitat dans la ville.


L’encadrement des loyers entre en vigueur ce 1er novembre

L’expérimentation du dispositif d’encadrement des loyers démarre ce lundi à Lyon et Villeurbanne.


La Métropole de Lyon présente le dispositif d’encadrement des loyers

Bruno Bernard, accompagné de Renaud Payre, vice-président au logement et des adjoints aux maires de Lyon et Villeurbanne, a présenté le dispositif qui entrera en vigueur dès le 1er novembre sur les deux villes.