Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds | Lyon Pôle Immo

Encadrement des loyers : à Paris, 35% des annonces sont hors-plafonds

La Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi le premier baromètre sur l’application de l’encadrement des loyers.

L’encadrement des loyers, qui est en vigueur depuis le début du mois à Lyon et Villeurbanne, est appliqué depuis le 1er juillet 2019 à Paris. Et pour la première fois, la Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre ont publié ce lundi un baromètre sur l’application de cet encadrement.

Selon cette étude, « l’encadrement des loyers est un dispositif indispensable, mais perfectible et qui mériterait d’être mieux défini et contrôlé », notent la Ville de Paris et la Fondation Abbé Pierre. L’étude s’appuie, indiquent-elles, sur l’analyse de 15.000 annonces, recensées entre août 2020 et août 2021, sur la base du téléchargement volontaire des usagers, offrant un échantillon très supérieur aux autres études consacrées à l’encadrement des loyers. Elle s’avère un baromètre utile pour évaluer les limites et les marges de progression en matière d’application de l’encadrement des loyers, et de mobilisation des différents acteurs concernés (État, plateformes, agences).

Si la Ville et la fondation notent que l’encadrement des loyers est un dispositif indispensable, notamment dans une ville comme Paris qui compte deux tiers de locataires, « trop d’abus subsistent », soulignent-elles. 35% des annonces de loyers analysées sont hors-plafonds.

La Ville formule des demandes dans le cadre du projet de loi « 3DS »

La Ville de Paris a formulé un certain nombre de demandes, traduites en amendements par les parlementaires dans le cadre de l’examen du projet de loi dit « 3DS » prévu pour le 6 décembre, afin que le dispositif soit mieux appliqué. C’était déjà le cas lors de l’examen de la loi au Sénat en juillet 2021.

La Ville de Paris, à travers la voix de Ian Brossat, adjoint chargé du logement, plaide pour la possibilité de donner aux collectivités qui le souhaitent de s’impliquer davantage dans le contrôle. « En effet, les collectivités sont en première ligne, elles devraient pouvoir contrôler et sanctionner elles-mêmes, si elles le souhaitent. »

Il plaide également pour la création d’une liste précise des caractéristiques donnant la possibilité à un propriétaire d’appliquer un complément de loyer afin de basculer vers une logique d’exception précise et documentée.

Enfin, une possibilité de doubler le plafond des amendes est également souhaitée. « Il faut que les amendes soient réellement dissuasives pour les propriétaires. C’est la raison pour laquelle un amendement demandait leur doublement, de 5000€ à 10 000€ pour les personnes physiques et de 15 000€ à 30 000€ pour les personnalités morales. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


Bail Rénov’ se déploie en France

Le déploiement de ce dispositif a été amorcé à partir de ce lundi sur le territoire national.


Action Logement Immobilier a développé 4.778 logements neufs en AURA en 2023

nullLa filiale du groupe Action Logement en a par ailleurs réhabilité 3.775 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.


L’Alliance pour le logement tire la sonnette d’alarme

Le collectif regroupant les principales fédérations de la filière organisait ce mercredi une conférence de presse.


SLCI, nouveau nom de Procivis Rhône

Le 1er janvier 2024, Procivis Rhône a changé de nom et est devenu SLCI.


Une hausse des loyers inférieure à l’inflation, selon LocService

LocService a dévoilé ce mercredi son dernier observatoire du marché locatif.


Une nouvelle version de la carte des loyers

Le ministère chargé du logement a publié une nouvelle version de la carte des loyers, en partenariat avec l’ANIL, Leboncoin et Seloger.


L’encadrement des loyers de nouveau fustigé à Lyon

L’UNPI 69, l’UNIS Lyon Rhône, la FNAIM du Rhône et le SNPI ont, dans un communiqué commun, de nouveau critiqué le dispositif.


L’encadrement des loyers bientôt en place sur Grenoble Alpes Métropole

nullC’est ce qu’a annoncé ce lundi le gouvernement. Un arrêté préfectoral fixant le niveau des loyers maximal sera pris dans le courant de l’année 2024.


Immobilier en Auvergne : la profession s’interroge sur la sortie de crise

Lors de la conférence de l’OEIL, les promoteurs se sont montrés réservés sur de possibles solutions liées à l’accession abordable, telles que le BRS. Les autres acteurs du secteur, publics comme privés, semblent aussi dans l’expectative.


La tension du marché locatif se confirme

L’observatoire Clameur a dévoilé ce mardi les grandes tendances du marché locatif au niveau national, en AURA et dans les grandes villes de France. Une tension est observée dans les chiffres, confirmant ainsi le constat de certains acteurs du marché faisant état d’une moindre mobilité résidentielle.


La Métropole de Lyon et CDC Habitat ont signé une convention de partenariat

nullCDC Habitat et la collectivité ont fixé au sein de ce document un certain nombre d’objectifs. Celui-ci porte notamment sur la construction de logements locatifs intermédiaires.


La CNL s’oppose à l’exclusion des plus précaires des quartiers

La confédération nationale du logement a réagi au comité interministériel des villes (CIV) qui s’est tenu vendredi.


Les acteurs de « Ville & Banlieue » dans l’attente des conclusions du CIV

Un comité ministériel des villes est organisé ce vendredi 27 octobre en présence de la Première ministre. En amont, « L’Appel de Lyon » avait été lancé par l’association à l’Hôtel de la Métropole le 18 octobre dernier.