Vallée de la Chimie : Amandine Jacquet succède à Julien Lahaie

Cette urbaniste-aménageur de formation, qui a passé 13 années au sein de l’agence AREP, a été nommée le 1er décembre directrice de la Mission au sein de la Métropole de Lyon.

On connaît le nom de celle qui a succédé à Julien Lahaie à la direction de la mission « Vallée de la Chimie ». Amandine Jacquet vient en effet d’être nommée le 1er décembre dernier directrice de la Mission au sein de la Métropole de Lyon. Elle poursuivra la transformation de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie en faveur de la décarbonation, de la sobriété énergétique et de l’innovation industrielles, après avoir passé 13 années au sein de l’agence d’architecture AREP pour le compte du groupe SNCF Gares et Connexions.

Amandine Jacquet, 39 ans, est urbaniste-aménageur de formation. Elle a occupé au sein d’AREP le poste d’Assistante à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) conseil au montage d’opérations. « Cette expérience lui apporte une véritable sensibilité sur les sujets de mobilité, et de dé-mobilité », note la Métropole.

Elle fut responsable d’une équipe de chefs de projets chez AREP et de l’animation de personnel SNCF, et son expérience managériale et de gestion lui a permis de réussir la conduite de nombreux projets complexes en région Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté.

Une solide expérience

La Métropole précise qu’elle a contribué à l’émergence, la création ou la réhabilitation de gares au sein de plateformes multimodales à Chambéry, Annemasse, Lyon Perrache, Bourg-en-Bresse. Ses réalisations incluent la conception de gares « post-carbone », plus sobres et en phase avec les besoins des usagers. Elle a ainsi structuré et lancé la démarche de reconversion des gares de proximité dans les territoires, à travers le dispositif « 1001gares.com »permettant par exemple l’installation de l’Office du tourisme dans la gare de Montluel dans l’Ain, ou encore la création de logements, en partenariat avec l’association « Habitat et humanisme », dans les gares de Saint-André-de-Corcy et de Miribel.

« Nous sommes ravis d’accueillir Amandine Jacquet en tant que Directrice de la mission Lyon Vallée de la Chimie. Forte de son expérience et de ses qualités professionnelles et humaines, elle contribuera avec les industriels, au dynamisme économique de ce territoire stratégique pour la Métropole de Lyon tout en accompagnant l’accélération de la transition écologique de la plateforme déjà engagée par les entreprises »

Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon

« C’est avec enthousiasme que je rejoins la Métropole de Lyon et découvre l’héritage laissé par mon prédécesseur. L’équipe est experte, accueillante, et pleinement mobilisée pour poursuivre la mue de la vallée de la Chimie. Mon passé professionnel marqué par la culture des territoires, du partenariat, des formes de mobilité, de l’anticipation des risques, et des projets en sites exploités me permettront de m’acclimater à des projets de la filière chimie-énergie-environnement sur une plateforme industrielle. Je suis fière d’incarner la stratégie portée par la Métropole de Lyon dont je tâcherai d’être l’ambassadrice, avec et aux cotés des acteurs locaux et des industriels en présence ou à venir.»

Amandine Jacquet, Directrice de Lyon Vallée de la Chimie





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Dagneux : T2M Déménagement acquiert 448 m² de locaux

La société a fait appel à Valoris Real Estate pour l’acquisition de ces nouveaux locaux d’activités au sein du parc d’activités le Cot’parc.


Patriarca à l’œuvre sur le PUP Duvivier

nullC’est une option peu courante en centre-ville que le promoteur Patriarca met en œuvre sur le PUP Duvivier à Lyon 7e. Son immeuble, le New-Worker associe locaux d’activités et bureaux, comme l’avait déjà fait précédemment son confrère Duval.


Un crématorium animalier réalisé par em2c à Saint-Laurent de Mure

Il s’agit là du 1er crématorium animalier du Rhône, qui va permettre de créer 15 emplois. Le bâtiment développera 1.700 m² de SDP.


Un marché de l’investissement immobilier au-dessus du milliard d’euros à Lyon en 2021

C’est ce qui ressort des chiffres émanant du bilan en matière d’investissement immobilier à Lyon présenté vendredi par la FNAIM Entreprises.


Projet Sollys : l’îlot Santé & Bien-être est livré

Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 décembre par les équipes de Linkcity Sud-Est et Bouygues Bâtiment Sud-Est. Le dernier bâtiment de l’îlot Santé & Bien-être situé dans le quartier de la Confluence à Lyon a été livré le 9 […]


Locaux d’activités en région lyonnaise : +11% de demande placée en 2021


383.426 m² ont été placés sur ce type d’actifs. Face à une demande qui est restée forte l’an dernier, le marché reste pénalisé par son caractère sous-offreur.


Saint-Priest : Provost Rayonnage acquiert des locaux

Valoris Real Estate était le conseil de la société lors de cette acquisition, qui avait été précédée de la vente de ses anciens locaux.


Auvergne-Rhône-Alpes présente son plan de relocalisation industrielle

Le Conseil régional se réunit pendant deux jours en assemblée plénière, avec au programme, le budget primitif 2022, mais aussi la thématique de la relocalisation. La Région a dévoilé ses outils, notamment en matière de foncier.


2 nouveaux pôles entrepreneuriaux à Vaulx-en-Velin et Vénissieux

Après Neuville-sur-Saône, Givors, et Lyon Duchère, la Métropole de Lyon investit 14 millions d’euros pour la création de ces 2 nouveaux pôles d’entrepreneurs à l’est du territoire.


L’investissement en bureaux devrait approcher le million d’euros en 2021

C’est ce que projette CBRE sur le marché lyonnais pour l’année en cours. En Auvergne-Rhône-Alpes, le marché reste également dynamique.


Vallée de la Chimie : Amandine Jacquet succède à Julien Lahaie

nullCette urbaniste-aménageur de formation, qui a passé 13 années au sein de l’agence AREP, a été nommée le 1er décembre directrice de la Mission au sein de la Métropole de Lyon.


20 premières « Manufactures de proximité » labellisées

France Relance consacre 30 millions d’euros au développement de « Manufactures de proximité ». Certaines des manufactures labellisées sont localisées en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ouverture de la 21 ème édition du SIMI

Cet évènement a lieu du 8 au 10 décembre au Palais des Congrès à Paris.


«L’obsolescence des actifs est un vrai sujet»

nullBenoit de Fougeroux est le directeur régional de BNP Paribas Real Estate. Nous évoquons avec lui la dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise à Lyon.


Villefranche Beaujolais Saône : lancement du projet « Beau Parc »

nullSitué sur la commune d’Arnas, ce lancement constitue le plus grand projet de développement économique de la communauté d’agglomération.