La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines » | Lyon Pôle Immo

La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines »

Ce projet alliant hébergement et insertion est situé sur les communes de Francheville et Craponne, sur le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial.

La Métropole de Lyon s’affiche en soutien du projet des « Grandes voisines ». Les Hospices civils de Lyon (HCL) ont décidé de mettre, en septembre 2020, à disposition de l’État, pour une durée renouvelable de 3 ans, le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial, afin de créer des places d’hébergement d’urgence.

Une convention d’occupation temporaire a été signée entre les HCL, le Foyer Notre Dame des Sans Abris (FNDSA), la Fondation Armée du Salut (FADS) et l’État.

Le centre d’hébergement situé sur les communes de Francheville et de Craponne, ouvert en juin dernier, a permis d’accueillir 475 personnes. La Métropole de Lyon prend part à ce projet à hauteur de 3 axes, à savoir l’hébergement des femmes isolées et leurs enfants de moins de 3 ans, l’insertion professionnelle, et l’activité économique. Cette implication de la collectivité s’inscrit dans la réaffirmation d’un soutien aux associations luttant contre le sans-abrisme, dans le cadre de ses compétences sociales et en tant que cheffe de file de la politique du logement.

« Ce grand projet innovant, alliant hébergement et insertion entre complètement dans notre politique d’hospitalité, menée depuis notre arrivée à la tête de la Métropole de Lyon. Je remercie l’engagement de chacun de nos partenaires sur ce projet : l’État, les HCL, et les villes de Francheville et Craponne. Grâce à cette collaboration, des femmes vont pouvoir retrouver leur dignité via l’emploi, l’entraide, et surtout, des conditions d’hébergement et vie dignes pour elles et leurs enfants. »

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, dans un communiqué

Vers une création de 60 emplois

Près de 60 emplois d’insertion seront créés avec le soutien de la Métropole et de l’État. En plus d’héberger du public vulnérable, les associations porteuses du projet souhaitent développer, en son sein, avec le soutien de la Métropole un atelier chantier insertion (nettoyage et maintenance des locaux, création d’une épicerie sociale, mise en place d’une blanchisserie…), une activité hôtelière novatrice, « Hôt’Elles », une offre d’hébergement touristique (capacité de 60 lits) accessible à toutes et tous, dans un lieu singulier et solidaire.

L’activité se fera sous la forme d’une entreprise d’insertion, permettant l’accompagnement de personnes éloignées de l’emploi. Cet hôtel en entreprise d’insertion concorde avec les orientations fixées dans le cadre de la refonte du schéma de développement touristique responsable 2021-2026.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


Logement : 49 opérations soutenues par le plan d’urgence de la Métropole

Renaud Payre a fait un point d’étape sur le plan d’urgence pour le logement de la Métropole de Lyon, lequel vise à relancer à court terme des opérations plantées.


Assemblia entend maintenir son cap en 2024

La SEM qui oeuvre en Auvergne compte plus d’un millier de chantiers en cours.


Des maires inquiets suite à l’attaque du Premier ministre contre la loi SRU

nullLa volonté de modifier le calcul du taux SRU pour y inclure le logement intermédiaire a suscité un tollé de nombreux maires et présidents de Métropoles. Ils ont écrit une lettre ouverte à Gabriel Attal.


Christophe Béchu veut raviver la demande de logement, ainsi qu’un choc d’offre

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires adressait ce mercredi ses vœux, et fait à cette occasion quelques annonces en matière de d’aménagement du territoire et de logement.


La crise de l’immobilier impacte les finances de la Métropole de Lyon

nullLa baisse des droits de mutation a impacté les finances de la Métropole en 2023 et va continuer de les affecter en 2024. Dans son budget, la collectivité table néanmoins sur une stabilité des recettes. Le montant des investissements augmentera par ailleurs de 25 millions d’euros par rapport à 2023.


Action Logement Immobilier a développé 4.778 logements neufs en AURA en 2023

nullLa filiale du groupe Action Logement en a par ailleurs réhabilité 3.775 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.


L’Alliance pour le logement tire la sonnette d’alarme

Le collectif regroupant les principales fédérations de la filière organisait ce mercredi une conférence de presse.


Renaud Payre à Bruxelles pour un plaidoyer européen face à la crise du logement

Le vice-président de la Métropole de Lyon était ces 23 et 24 janvier dans la capitale belge afin de signer la déclaration de Bruxelles des maires européens en matière de politique urbaine.


Une bourse de l’habitat participatif à Lyon ce 25 janvier

nullLa Métropole de Lyon accueille ce jeudi cet évènement organisé par la Fabrique de l’habitat participatif, en partenariat avec la collectivité.


Action Logement a investi 9,2 milliards d’euros dans la construction et la réhabilitation

nullLe groupe a présenté mardi, à l’occasion d’une cérémonie des vœux, ses premiers résultats pour l’exercice écoulé.


«Dans notre SCOT, on va acter la fin du modèle pavillonnaire neuf»

nullSuite au débat organisé il y a quelques semaines par la Métropole sur le projet d’aménagement stratégique (PAS) du SCOT de l’agglomération lyonnaise, Lyon Pôle Immo a rencontré Béatrice Vessiller, vice-présidente de la collectivité en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle les nouvelles orientations découlant de ce document, et les implications futures sur le PLU-H.


Deux Fleuves Rhône Habitat, nouveau nom de l’OPAC du Rhône

L’office public de l’habitat a changé de nom depuis le 1er janvier, tout comme Loire Habitat qui devient Deux Fleuves Loire Habitat. Xavier Inglebert est nommé président du directoire et directeur général du « Groupe Deux Fleuves », qui fédère les deux OPH.


La décision de la préfète en matière de logement social saluée par la Métropole

La Métropole a salué jeudi dans un communiqué la décision de retirer la délivrance des permis de construire aux communes qui ne respectent pas la loi SRU.


De nouveaux QPV dans la Métropole de Lyon

nullLa liste des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans le département et la Métropole de Lyon a été actualisée.