La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines » | Lyon Pôle Immo

La Métropole de Lyon soutient le projet des « Grandes voisines »

Ce projet alliant hébergement et insertion est situé sur les communes de Francheville et Craponne, sur le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial.

La Métropole de Lyon s’affiche en soutien du projet des « Grandes voisines ». Les Hospices civils de Lyon (HCL) ont décidé de mettre, en septembre 2020, à disposition de l’État, pour une durée renouvelable de 3 ans, le site de l’ancien hôpital gériatrique Antoine Charial, afin de créer des places d’hébergement d’urgence.

Une convention d’occupation temporaire a été signée entre les HCL, le Foyer Notre Dame des Sans Abris (FNDSA), la Fondation Armée du Salut (FADS) et l’État.

Le centre d’hébergement situé sur les communes de Francheville et de Craponne, ouvert en juin dernier, a permis d’accueillir 475 personnes. La Métropole de Lyon prend part à ce projet à hauteur de 3 axes, à savoir l’hébergement des femmes isolées et leurs enfants de moins de 3 ans, l’insertion professionnelle, et l’activité économique. Cette implication de la collectivité s’inscrit dans la réaffirmation d’un soutien aux associations luttant contre le sans-abrisme, dans le cadre de ses compétences sociales et en tant que cheffe de file de la politique du logement.

« Ce grand projet innovant, alliant hébergement et insertion entre complètement dans notre politique d’hospitalité, menée depuis notre arrivée à la tête de la Métropole de Lyon. Je remercie l’engagement de chacun de nos partenaires sur ce projet : l’État, les HCL, et les villes de Francheville et Craponne. Grâce à cette collaboration, des femmes vont pouvoir retrouver leur dignité via l’emploi, l’entraide, et surtout, des conditions d’hébergement et vie dignes pour elles et leurs enfants. »

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, dans un communiqué

Vers une création de 60 emplois

Près de 60 emplois d’insertion seront créés avec le soutien de la Métropole et de l’État. En plus d’héberger du public vulnérable, les associations porteuses du projet souhaitent développer, en son sein, avec le soutien de la Métropole un atelier chantier insertion (nettoyage et maintenance des locaux, création d’une épicerie sociale, mise en place d’une blanchisserie…), une activité hôtelière novatrice, « Hôt’Elles », une offre d’hébergement touristique (capacité de 60 lits) accessible à toutes et tous, dans un lieu singulier et solidaire.

L’activité se fera sous la forme d’une entreprise d’insertion, permettant l’accompagnement de personnes éloignées de l’emploi. Cet hôtel en entreprise d’insertion concorde avec les orientations fixées dans le cadre de la refonte du schéma de développement touristique responsable 2021-2026.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


La-Tour-de-Salvagny : signature d’un contrat de mixité sociale

Celui-ci a été signé ce lundi.


Une hausse des aides à la pierre pour soutenir le logement social

La Métropole de Lyon a acté lundi, lors de sa commission permanente, cette augmentation pour soutenir les bailleurs sociaux, afin de contribuer à la sortie des opérations.


Métropole de Lyon : l’opposition pointe des « résultats catastrophiques » sur le logement

L’exécutif métropolitain a présenté lundi en commission permanente les chiffres de production de logements sociaux sur le territoire. Le groupe « La Métropole positive » en a profité pour critiquer la politique métropolitaine en matière de logement.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.