Capelli : chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 7,7%

Les ventes du promoteur immobilier européen s’établissent, sur la période, à 205,8 millions d’euros.

Le Groupe Capelli, a annoncé ce mercredi son chiffre d’affaires pour les 9 premiers mois de son exercice 2021/20221. Sur 9 mois, l’activité progresse de 7,7% à 205,8 millions d’euros, tirée par les performances réalisées par la Suisse. L’exercice dans ce pays totalisera un niveau de ventes élevé.

Le Luxembourg, quant à lui, bénéficiera dès l’an prochain de programmes importants arrivés à maturité. La France réalise de belles performances commerciales. Elle est néanmoins pénalisée à date par un effet de base défavorable et par des recours de plus en plus fréquents.

Croissance de 6,1% au troisième trimestre

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2021-2022, que le groupe décrit comme « peu représentatif de l’activité de l’ensemble de l’exercice », évolue en hausse de 6,1% par rapport à l’an dernier à 64,7 millions d’euros.

Pour l’exercice en cours, Capelli déclare avoir les moyens de réaliser un chiffre d’affaires en croissance d’environ 20% mais reste tributaire de l’environnement global pouvant entraîner certains décalages. Sur les 12 prochains mois, le chiffre d’affaires du Groupe bénéficiera de l’exécution de

nombreux programmes de grande envergure (CA > à 100 millions d’euros) tant en France qu’au Luxembourg. Sur la période, l’international représente 29% du chiffre d’affaires total.

La trajectoire de croissance reste dynamique

Le groupe affiche de très bonnes performances auprès des institutionnels (ventes en bloc). La demande de ce type reste élevée et maintient une part significative de ses ventes en diffus (retour des investisseurs individuels).

Sur le plan commercial, la trajectoire de croissance reste dynamique avec une focalisation accrue sur les grands projets ceci afin de maximiser les marges en optimisant les démarches administratives et en réduisant les coûts fixes et les frais de commercialisation.

Cette stratégie de grands projets, couplée à la prépondérance des ventes en bloc, entraînera une activité moins linéaire que l’ancien business modèle très majoritairement diffus. Pour l’heure, le niveau de commercialisation des programmes en cours est élevé avec plus de 93% des lots réservés ou actés au 31 décembre 2021.

Bonne visibilité

Le Backlog à 715 millions d’euros dont 147 millions d’euros à l’international octroie au Groupe une bonne visibilité et de belles perspectives pour les mois à venir malgré des délais d’obtention des permis de construire qui s’allongent pour l’ensemble des acteurs du secteur.

Des programmes de grande envergure comme la Scène des Loges à Paris 15e (permis de construire en cours d’instruction), South Village - Luxembourg (permis obtenu pour 20 000 m2), ou encore des bureaux vendus en bloc à Bordeaux (permis purgé pour 20.000 m²) sont de nature à sécuriser l’activité à moyen terme.

« Le dernier trimestre traditionnellement extrêmement fort pour le Groupe sera dynamique, cependant les derniers fonciers à acheter sur l’exercice et commercialisés en bloc à 90% nécessitent une gestion des recours qui ont connu un fort regain depuis le début de l’exercice. Ces éléments exogènes, pourraient entraîner des décalages d’activité sur le T1 2022-2023. » Capelli






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le climat des affaires recule dans l’industrie du bâtiment


L’INSEE a publié ce mardi son indice de climat des affaires.


Le «Booster du réemploi» récemment lancé en Auvergne-Rhône-Alpes

Différents acteurs se sont réunis il y a une dizaine de jours à la Confluence à Lyon pour le lancement de cette démarche visant à accroitre l’utilisation de matériaux de réemploi dans les chantiers.


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


Virginia Bernoux nommée présidente du directoire du groupe Ogic

nullL’ancienne directrice régionale de Cogedim accède à ce poste deux ans après être entrée chez OGIC en qualité de Directrice Générale Logements, Grands Projets et Innovation.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Lyon 5 : les travaux de « Green Side » ont débuté

nullCe programme immobilier de 138 logements est développé par Linkcity Sud-Est dans le quartier de Champvert. Il offrira une surface habitable d’environ 9.000 m² répartie sur 6 bâtiments.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


Avec Good Morning !, Cardinal revisite la résidence étudiante

L’opérateur immobilier lyonnais Cardinal, connu pour ses activités de promoteur, développe depuis 2008 des activités d’exploitation. Plus précisément, à travers ses filiales Cardinal Gestion, Cardinal Campus et Cardinal Workside, le groupe finance, construit et anime des résidences gérées, étudiantes, de coliving, de l’hôtellerie courts séjours et des espaces de coworking nouvelle génération. Il vient de franchir une nouvelle étape du côté des résidences étudiantes.


Dardilly : Nacarat lance «Coeur Esplanade»

nullCe programme se veut « durable et exemplaire », explique le promoteur.


Les ventes de logements neufs toujours en baisse en région lyonnaise

Au titre du 1er trimestre, les réservations ont baissé de 10%, selon la fédération des promoteurs immobiliers, qui tire la sonnette d’alarme.


141.900 logements autorisés en 3 mois, chiffre le plus élevé depuis 2007


Un nombre exceptionnel de demandes de permis de construire avait été enregistré en décembre, sans doute en lien avec l’entrée en vigueur de la RE2020 au 1ᵉʳ janvier 2022. Nombre d’autorisations ont été délivrées en début d’année.


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB adopte un plan de transformation stratégique

nullLa confédération tenait son Assemblée générale ces 21 et 22 avril.