Samuel Minot, nouveau président de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes | Lyon Pôle Immo

Samuel Minot, nouveau président de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes

Le conseil d’administration de la fédération française du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes a désigné son nouveau président, qui succède à Philippe Lansard.

Le conseil d’administration de la fédération française du bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes (FFB AURA) a élu son nouveau président, pour un mandat de trois ans. C’est Samuel Minot, qui a présidé depuis deux mandats BTP Rhône et Métropole, qui succèdera à Philippe Lansard le 1er janvier prochain.

Samuel Minot, 46 ans, co-dirige le « Groupe Minot », spécialisé en charpente et structure bois, aux côtés de son frère Bertrand.

« Depuis 4 générations, l’entreprise familiale créée en 1914 à Villefranche-sur-Saône par Joseph Minot, transmet et déploie son savoir-faire d’excellence. Diplômé d’un titre d’ingénieur à l’ESTP, Samuel Minot a rejoint l’entreprise en 1999. »

FFB AURA

Un parcours syndical déjà étoffé

Samuel Minot va ainsi pouvoir ajouter ce premier mandat régional à un parcours syndical déjà étoffé. Résolument impliqué au sein de la Fédération Française du Bâtiment, il était, depuis 2017, le président de BTP Rhône & Métropole. Il achèvera son deuxième mandat le 31 janvier prochain. Au niveau national, il est aussi membre du comité exécutif et président de la commission économie de la FFB depuis 2020.

Si « le temps syndical doit s’adapter à l’agenda économique et au rythme des entreprises », Samuel Minot a déjà affiché ses premières priorités auprès des administrateurs à l’occasion de son élection, rapporte la FFB AURA.

De premières priorités

Le secteur du bâtiment demeure confronté à de nombreuses problématiques en cette fin d'année, dont l’inflation des matériaux, l’explosion des factures d'énergie, ou encore les difficultés de recrutement

« Depuis quelques années, l’environnement de nos entreprises change profondément et de plus en plus rapidement. Nos marchés sont également soumis à de nouveaux aléas que nous aurions à peine imaginés il y a encore quelques mois (conflit russo-ukrainien et ses conséquences sur les marchés de l’énergie, crises des matériaux …). Cette situation inédite bouscule les équilibres de notre filière et il est aujourd’hui essentiel de rappeler la place qui est la nôtre dans l’économie générale du bâtiment et de nos territoires ! »

Samuel Minot

Le nouveau président souhaite, avec le concours des fédérations départementales du BTP, renforcer le dialogue au sein de la filière, notamment auprès des maîtres d’ouvrage et des collectivités locales afin de maintenir la demande et de contenir le risque de récession en 2023.

« Alors que les besoins en logement n’ont jamais été aussi importants, le marché du neuf connaît un fort ralentissement. Nous devons lever les freins et ouvrir des perspectives pour nos entreprises, mais aussi pour nos concitoyens qui peinent à se loger.»

Samuel Minot

Il entend aussi mobiliser la fédération régionale pour renforcer la politique de promotion des métiers du bâtiment, et compte bien se saisir des deux évènements majeurs, que sont les prochaines compétitions WorldSkills à Lyon en 2023 et 2024, pour valoriser le secteur et attirer les jeunes talents.

Il incite en outre ses confrères entrepreneurs à investir plus encore le champ de l’innovation pour répondre à l’urgence climatique et saisir toutes les opportunités de la transition écologique en réduisant l’empreinte carbone du bâtiment. « La fédération régionale est pleinement à vos côtés pour accompagner les entreprises dans ces mutations », précise-t-il.

Samuel Minot rappelle enfin, au-delà des contraintes et des difficultés actuelles, les perspectives qui se profilent pour un secteur qui demeure au cœur des enjeux sociétaux

« Les besoins de logements n’ont jamais été aussi importants, particulièrement dans notre région, et la crise énergétique appelle à réhabiliter massivement les bâtiments existants. Pour peu que nous sachions un tant soit peu nous adapter, aucun de ces objectifs et aucun de ces marchés ne pourra se réaliser sans nous. »

Samuel Minot

Un nouvel exécutif

Samuel Minot sera accompagné de deux vice-présidents pour l’épauler durant son mandat, à savoir Patricia Delépine, présidente de la fédération du BTP du Puy-de-Dôme et Didier Brosse, président de la fédération du BTP de la Loire. Les présidents des commissions régionales ont renouvelé leur engagement afin de poursuivre les actions sur leurs champs respectifs, à savoir Cécile Gruat-Laforme, présidente de la commission « Emploi-Formation », Pierre Convert, président de la commission sociale, et Olivier Aubert, président de la commission « Environnement & Innovation ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La crise du bâtiment impacte la santé des chefs d’entreprises artisanales

La 10ème édition du baromètre ARTIsanté confirme, selon la CAPEB, l’impact de l’incertitude économique et de la charge administrative sur la santé des chefs d’entreprises artisanales du secteur.


Création de la Chaire européenne de la Transition du Territoire

null6e Sens Immobilier, le SYDER, Grenoble École Management et l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’engagent pour la transition écologique et énergétique des territoires.


Nouveau plus bas pour les mises en chantier de logements

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre de février, au plus bas depuis 2000. Une même tendance est observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Logement : vers un nouveau zonage pour 800 communes

Le gouvernement propose le reclassement de communes en zone tendue, afin de répondre a la crise du logement.


«Top of the Roof Lyon 2024», à Lyon les 27 et 28 mars

La Chambre syndicale française de l’étanchéité et la fédération BTP Rhône et Métropole organisent un premier salon des métiers de l’étanchéité et du bardage.


Valérie Wanquet, nouvelle directrice générale de Crédit Agricole Immobilier

C’est ce qu’a indiqué ce mercredi Crédit Agricole Immobilier.


DCP se lance sur les marchés de l’extension et de la rénovation des maisons

Le groupe se lance sur les marchés de l’extension et de la rénovation thermique des maisons individuelles.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.


Saint-Étienne : Linkcity va développer « Sainté social club »

L’opération prendra place sur l’un des derniers ilots de la partie sud de la ZAC de Chateaucreux.


La crise du bâtiment ampute lourdement la croissance, avertit la FFB

nullLa FFB a réalisé mardi son traditionnel point d’activité trimestriel. L’entrée en récession du secteur se confirme, a indiqué la fédération du bâtiment.


Pour le MEDEF et la FPI, «il y a urgence à agir» en matière de logement

Les deux organisations ont alerté, à l’occasion du MIPIM, sur la chute d’activité et la grave pénurie de logements qui s’annonce sans action des pouvoirs publics.


Vers un repli de l’activité dans le gros œuvre en mars

C’est ce qu’indique la Banque de France dans son enquête mensuelle de conjoncture, publiée chaque début de mois.


10 mesures de simplification pour la construction de logements

nullGuillaume Kasbarian, ministre délégué chargé du Logement, a présenté au MIPIM une batterie de mesures visant à simplifier la construction de logements.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se rendent au MIPIM

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, sera présent pendant deux jours à Cannes, pour le MIPIM. Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, y restera, lui, pendant trois jours.


Les ventes de logements neufs ont chuté de 39% à Grenoble en 2023

La FPI Alpes a présenté mardi dernier son bilan des ventes de logements neufs en 2023 dans la métropole alpine.