Location meublée : un marché sous tension à Lyon, selon Lodgis | Lyon Pôle Immo

Location meublée : un marché sous tension à Lyon, selon Lodgis

Lodgis a dressé un bilan annuel du marché de la location meublée traditionnelle dans la ville.

Lodgis a dressé pour la première fois le bilan annuel du marché de la location meublée traditionnelle à Lyon. Le spécialiste de la location meublée traditionnelle en France et à Lyon a dévoilé les chiffres portant sur les profils des locataires, les faits marquants, et les tendances.

Le marché est marqué par un contexte de tension locative globale entraînant une augmentation des loyers. Lodgis a observé en 2022 une hausse globale des loyers à Lyon, de l’ordre de 5,2% par rapport à 2021. Le loyer moyen mensuel par m², qui était de 15,74€ en 2021, passe ainsi à 16,56€ en 2022.

« Cette hausse généralisée des loyers s’explique par un contexte de forte tension locative dans les grandes villes de France : en prenant la tension locative la plus faible comme référence, à savoir celle de Toulouse, la tension locative de Lyon est 14 fois supérieure. Cela se confirme dans les autres villes où Lodgis est implanté : celle d’Aix est 3 fois supérieure, celle de Bordeaux 5 fois supérieure, celle de Montpellier 10 fois supérieure. »

Lodgis

Les locataires lyonnais, des professionnels français en mobilité

A Lyon, le marché de la location meublée haut de gamme se porte bien.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une offre locative en chute de 16,27% depuis l’encadrement des loyers à Lyon

nullC’est le résultat d’une étude dévoilée ce lundi par l’Unis Lyon Rhône, lors de sa traditionnelle réunion des propriétaires bailleurs.


La tension locative au plus haut

Selon une étude Orpi publiée cette semaine, un tiers des personnes en recherche d’un bien à la location ont envoyé plus de 10 demandes de visite.


La refonte du DPE fait débat

La question de la refonte du DPE s’est invitée mardi à la conférence de présentation des chiffres de la promotion immobilière en région lyonnaise.


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


Bail Rénov’ se déploie en France

Le déploiement de ce dispositif a été amorcé à partir de ce lundi sur le territoire national.


Action Logement Immobilier a développé 4.778 logements neufs en AURA en 2023

nullLa filiale du groupe Action Logement en a par ailleurs réhabilité 3.775 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.


L’Alliance pour le logement tire la sonnette d’alarme

Le collectif regroupant les principales fédérations de la filière organisait ce mercredi une conférence de presse.


SLCI, nouveau nom de Procivis Rhône

Le 1er janvier 2024, Procivis Rhône a changé de nom et est devenu SLCI.


Une hausse des loyers inférieure à l’inflation, selon LocService

LocService a dévoilé ce mercredi son dernier observatoire du marché locatif.


Une nouvelle version de la carte des loyers

Le ministère chargé du logement a publié une nouvelle version de la carte des loyers, en partenariat avec l’ANIL, Leboncoin et Seloger.


L’encadrement des loyers de nouveau fustigé à Lyon

L’UNPI 69, l’UNIS Lyon Rhône, la FNAIM du Rhône et le SNPI ont, dans un communiqué commun, de nouveau critiqué le dispositif.


L’encadrement des loyers bientôt en place sur Grenoble Alpes Métropole

nullC’est ce qu’a annoncé ce lundi le gouvernement. Un arrêté préfectoral fixant le niveau des loyers maximal sera pris dans le courant de l’année 2024.


Immobilier en Auvergne : la profession s’interroge sur la sortie de crise

Lors de la conférence de l’OEIL, les promoteurs se sont montrés réservés sur de possibles solutions liées à l’accession abordable, telles que le BRS. Les autres acteurs du secteur, publics comme privés, semblent aussi dans l’expectative.


La tension du marché locatif se confirme

L’observatoire Clameur a dévoilé ce mardi les grandes tendances du marché locatif au niveau national, en AURA et dans les grandes villes de France. Une tension est observée dans les chiffres, confirmant ainsi le constat de certains acteurs du marché faisant état d’une moindre mobilité résidentielle.


La Métropole de Lyon et CDC Habitat ont signé une convention de partenariat

nullCDC Habitat et la collectivité ont fixé au sein de ce document un certain nombre d’objectifs. Celui-ci porte notamment sur la construction de logements locatifs intermédiaires.