Action Logement s’engage à acquérir 30.000 logements | Lyon Pôle Immo

Action Logement s’engage à acquérir 30.000 logements

L’entité s’engage à acquérir des logements pour soutenir le secteur de l’immobilier, stimuler l’accession à la propriété et favoriser l’emploi.

Le Conseil d’Administration d’Action Logement Groupe a adopté le 29 juin un plan de soutien au secteur de l’immobilier. Celui-ci vise à acquérir 30 000 logements neufs auprès des promoteurs confrontés à une crise d’une ampleur inédite.

« En cohérence avec leur mission d’utilité sociale, les Partenaires sociaux du Groupe entendent ainsi apporter une réponse robuste et responsable aux acteurs de la filière du logement en maintenant une offre de logements abordable soutenue et en favorisant l’accession à la propriété pour les salariés locataires », indique le groupe.

Appel à manifestation d’intérêt

Celui-ci met à disposition une plateforme internet ouverte aux promoteurs depuis le 11 juillet pour déposer leurs propositions de vente. Pour répondre à la crise conjoncturelle et structurelle aigüe qui secoue le secteur de l’immobilier et de la construction, Action Logement lance en effet ce jour un appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui pourra lui permettre d’acquérir 30.000 logements neufs.

Ce plan de soutien sera mis en œuvre de façon coordonnée par l’ensemble des 50 filiales immobilières du Groupe. 8.000 logements intermédiaires devraient être acquis par les 5 filiales spécialisées in’li tandis que 22.000 logements sociaux ou intermédiaires le seront par les entreprises sociales de l’habitat (ESH) du groupe. Une part de ces 30.000 logements pourra être réalisée par la Foncière de Transformation Immobilière, filiale d’Action Logement spécialisée dans la transformation de lieux d’activités en logements.

Développée sur l’ensemble du territoire dont 40% en Île-de-France, cette initiative représente pour le groupe paritaire un effort supplémentaire, destiné au logement des salariés. Le groupe Action Logement entend ainsi maintenir une offre locative de qualité pour les ménages salariés qui rencontrent des difficultés croissantes à se loger en particulier dans les zones tendues mais aussi obtenir l’appareil de production immobilière confronté à une crise multifactorielle avec notamment la hausse des prix du foncier, l’augmentation des coûts de construction et la remontée des taux d’intérêts. Il entend également préserver le tissu d’entreprises du secteur du bâtiment et favoriser les transferts de savoir-faire vers les métiers de la réhabilitation, tout en maintenant l’emploi.

Droits de réservation

À la faveur de ce plan de soutien, Action Logement indique qu’il «va développer des solutions innovantes pour favoriser les parcours résidentiels». Le financement du groupe impliquera systématiquement des droits de réservation pour loger les salariés des entreprises au sein des logements intermédiaires et sociaux acquis. Les salariés locataires des logements intermédiaires acquis pourront disposer de dispositifs d’accession à la propriété novateurs pour permettre ainsi de réaliser leurs projets rendus aujourd’hui difficiles par la hausse des taux d’emprunt. L’accession sera étudiée en pleine propriété et également en bail réel solidaire qui permet d’accéder à la propriété plus aisément en dissociant la propriété foncière et la propriété immobilière.

« Les Partenaires sociaux ont jugé de leur responsabilité d’intervenir massivement pour contribuer à dénouer une crise sociale et économique qui affecte tout à la fois le secteur de la construction et celui de l’immobilier. En acquérant 30 000 logements, notre groupe va rendre possible le rebond nécessaire pour surmonter les difficultés et mobiliser les énergies autour d’un plan qui préservera notre appareil de production et apportera des solutions nouvelles aux salariés des entreprises »

Bruno Arcadipane, président d'Action Logement Groupe

« Au moment où, tout à la fois, le secteur de la construction connaît une crise sans précédent et où les salariés peinent à se loger, il était de notre devoir d’apporter des réponses fortes. Le plan « 30.000 logements pour l’emploi » va également permettre à de nombreux actifs d’accéder à la propriété dans des conditions sécurisées, ce qui s’inscrit au cœur des missions de notre groupe paritaire.»

Philippe Lengrand, vice-président d'Action Logement Groupe





Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.


«PrioRéno Logement Social», pour faciliter la prise de décision des bailleurs

La Banque des Territoires, l’État, l’Union sociale pour l’habitat, Enedis et GRDF, s’associent pour accélérer la rénovation et la décarbonation des logements sociaux grâce à cette plateforme.


L’État se penche sur le logement des fonctionnaires

Le troisième comité interministériel au logement des agents publics s’est tenu ce mercredi au Centre hospitalier universitaire de Bordeaux. La construction de logements sociaux pour les agents publics est évoquée dans un rapport.


La CNL craint le «sabordage des HLM»

L’organisation a évoqué ses craintes quant au projet de loi sur le logement préparé par Guillaume Kasbarian.


L’USH fustige le mythe du «logement social à vie»

L’Union sociale pour l’habitat a vivement réagi aux propos de Guillaume Kasbarian, qui a présenté les grandes lignes de la future loi Logement annoncée pour le mois de juin.


La Métropole de Lyon crée 26 «quartiers populaires métropolitains»


Le nouveau contrat de ville pour la période 2024-2030, « Engagements Quartiers 2030 », a été signé vendredi en présence de la secrétaire d’Etat chargée de la Citoyenneté et de la Ville, Sabrina Agresti-Roubache. Aux côtés des 43 QPV, la collectivité a souhaité créer 26 quartiers qui feront l’objet d’un suivi particulier.


186.000 logements sociaux produits en 2020-2022 par la loi SRU

Le ministre délégué au logement a présenté à Bussy-Saint-Georges le bilan de l’application de la loi SRU sur la période entre 2020 et 2022.


Protocole d’engagement entre Dalkia, la Métropole et EMH


Cette signature porte sur le raccordement de près de 3.500 logements sociaux d’Est Métropole Habitat au réseau de chauffage urbain, sur les communes de Villeurbanne et Saint-Priest.


Convention de moyens entre LMH, l’ARS AURA, et la CPAM du Rhône

nullLyon Métropole Habitat, l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes et la caisse primaire d’assurance maladie du Rhône ont signé un engagement pour favoriser l’accès aux soins au plus près des besoins des habitants.


La Métropole participe à la création d’une foncière solidaire contre le sans-abrisme

Depuis 2018, la Métropole de Lyon est territoire de mise en œuvre accélérée de la démarche Logement d’abord. Elle a acté sa participation à la foncière solidaire SNL Prologues.