« Le logement neuf sacrifié » dans le PLF 2024, selon la FFB | Lyon Pôle Immo

« Le logement neuf sacrifié » dans le PLF 2024, selon la FFB

Le projet de loi de finances pour 2024 a été présenté ce mercredi. Selon la fédération française du bâtiment, celui-ci montre que le secteur du bâtiment n’a pas été entendu.

Le projet de loi de finances pour 2024 (PLF2024) a été présenté ce mercredi. Suite à celui-ci, la fédération française du bâtiment (FFB) a réagi. Et selon l’organisation, ce projet montre que le secteur du bâtiment n’a pas été entendu.

La FFB liste dans un premier temps un certain nombre d’annonces positives, à l’image de l’abondement de 500 millions d’euros du fonds vert pour financer le plan de rénovation des écoles, du maintien de la TVA à 10% sur les travaux non énergétiques et de la majoration d’1,6 milliard d’euros du budget de MaPrimeRénov’.

« Cette majoration donnera une nouvelle impulsion au marché de la rénovation énergétique, d’autant que le crédit d’impôt pour la rénovation des locaux d’activité n’est pas remis en cause. Ces demandes de la FFB trouvent donc, en première analyse, une concrétisation. »

FFB

Toutefois la FFB tempère en indiquant que « Ma Prime Adapt’ » est limitée aux ménages âgés déjà en situation de perte d’autonomie, ce qui est une mauvaise surprise alors que les attentes des séniors sont importantes. L’aide s‘accompagne du maintien d’un crédit d’impôt pour les ménages intermédiaires, avec les mêmes conditions restrictives. « La nécessité d’anticiper ces situations se trouve donc balayée », indique la fédération.

Critiques sur les mesures portant sur le logement

La FFB regrette également les annonces sur le prêt à taux zéro, soulignant que « l’amputation du PTZ devient réalité ». L’organisation souligne que celui-ci ne bénéficiera plus qu’au collectif en zone tendue, soit le tiers des opérations concernées jusqu’alors.

« Ni les besoins des Français, ni les risques sur l’emploi, ni le fait qu’une opération en PTZ rapporte en solde net 35.000 € à la Nation n’ont fait dévier le tir du gouvernement. L’éventuel prêt à taux bonifié récemment évoqué ne suffira pas à compenser la disparition d’un produit utile aux ménages et bien maitrisé. Hors zones tendues, il faudra donc résoudre une situation particulièrement difficile pour les jeunes et les foyers aux ressources modestes. »

FFB

La décision du remplacement annoncé du Pinel fin 2024 par la montée en puissance de SCPI Logement professionnelles apparaît, selon elle, « comme un pari plus qu’ambitieux ». Par ailleurs, elle regrette que le produit ne concernera que les grandes agglomérations. « Il est grand temps de mettre en place un statut du bailleur immobilier privé », affirme la FFB.

Olivier Salleron, président de la FFB, « appelle urgemment les parlementaires à revenir sur les mesures qui, dans ce projet de loi de finances pour 2024, vont renforcer une crise longue et durable pour le bâtiment, destructrice d’emplois et qui va toucher le pouvoir d’achat des français. Il faut renforcer le PTZ sur tous les territoires et non le détricoter ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La crise du bâtiment impacte la santé des chefs d’entreprises artisanales

La 10ème édition du baromètre ARTIsanté confirme, selon la CAPEB, l’impact de l’incertitude économique et de la charge administrative sur la santé des chefs d’entreprises artisanales du secteur.


Création de la Chaire européenne de la Transition du Territoire

null6e Sens Immobilier, le SYDER, Grenoble École Management et l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’engagent pour la transition écologique et énergétique des territoires.


Nouveau plus bas pour les mises en chantier de logements

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre de février, au plus bas depuis 2000. Une même tendance est observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Logement : vers un nouveau zonage pour 800 communes

Le gouvernement propose le reclassement de communes en zone tendue, afin de répondre a la crise du logement.


«Top of the Roof Lyon 2024», à Lyon les 27 et 28 mars

La Chambre syndicale française de l’étanchéité et la fédération BTP Rhône et Métropole organisent un premier salon des métiers de l’étanchéité et du bardage.


Valérie Wanquet, nouvelle directrice générale de Crédit Agricole Immobilier

C’est ce qu’a indiqué ce mercredi Crédit Agricole Immobilier.


DCP se lance sur les marchés de l’extension et de la rénovation des maisons

Le groupe se lance sur les marchés de l’extension et de la rénovation thermique des maisons individuelles.


L’Alliance pour le Logement en Auvergne-Rhône-Alpes est créée

nullCe collectif d’organisations vise à identifier des solutions applicables dans les territoires pour résoudre les difficultés d’accès au logement.


Saint-Étienne : Linkcity va développer « Sainté social club »

L’opération prendra place sur l’un des derniers ilots de la partie sud de la ZAC de Chateaucreux.


La crise du bâtiment ampute lourdement la croissance, avertit la FFB

nullLa FFB a réalisé mardi son traditionnel point d’activité trimestriel. L’entrée en récession du secteur se confirme, a indiqué la fédération du bâtiment.


Pour le MEDEF et la FPI, «il y a urgence à agir» en matière de logement

Les deux organisations ont alerté, à l’occasion du MIPIM, sur la chute d’activité et la grave pénurie de logements qui s’annonce sans action des pouvoirs publics.


Vers un repli de l’activité dans le gros œuvre en mars

C’est ce qu’indique la Banque de France dans son enquête mensuelle de conjoncture, publiée chaque début de mois.


10 mesures de simplification pour la construction de logements

nullGuillaume Kasbarian, ministre délégué chargé du Logement, a présenté au MIPIM une batterie de mesures visant à simplifier la construction de logements.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se rendent au MIPIM

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, sera présent pendant deux jours à Cannes, pour le MIPIM. Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, y restera, lui, pendant trois jours.


Les ventes de logements neufs ont chuté de 39% à Grenoble en 2023

La FPI Alpes a présenté mardi dernier son bilan des ventes de logements neufs en 2023 dans la métropole alpine.