Les plafonds de ressources des ménages éligibles au « BRS » relevés | Lyon Pôle Immo

Les plafonds de ressources des ménages éligibles au « BRS » relevés

C’est que qu’ont annoncé vendredi le ministre délégué chargé du Logement, Patrice Vergriete, et le ministre délégué chargé des comptes publics, Thomas Cazenave.

Patrice Vergriete, ministre délégué chargé du Logement, et Thomas Cazenave, ministre délégué chargé des comptes publics, ont annoncé que plus de 10 millions de français supplémentaires pourront désormais bénéficier du bail réel solidaire, dit « BRS ». Cet élargissement permettra ainsi à 3,8 millions de nouveaux ménages d'accéder à la propriété à des prix maitrisés, jusqu'à 40% inférieurs aux prix du marché.

Les ministères ont indiqué qu’un arrêté publié le 14 décembre augmentait les plafonds de ressources des ménages éligibles au « BRS », dispositif qui permet de dissocier le terrain du logement lui-même, et faire ainsi baisser son prix. Les ministres indiquent ainsi concrétiser l’annonce faite par la Première ministre Elisabeth Borne, et l’engagement de l’Etat figurant dans l’accord signé entre le ministre du Logement et le monde HLM le 5 octobre.

Le dispositif du BRS créé en 2015 et dynamisé par la loi ELAN en 2018 s’appuie sur la « dissociation » entre le foncier et le bâti. Une famille peut n’acquérir que les murs du logement, via un bail d’une très longue durée (plusieurs dizaines d’années) rechargeable lors de la cession du bien, au lieu d’acheter un logement entier en pleine propriété. Le terrain, lui, reste durablement propriété d’un organisme spécifique, l’organisme de foncier solidaire. L’objet social de ce dernier est limité à cette seule activité et dont les résultats financiers sont intégralement réinjectés dans l’activité de l’organisme.

« Ce système vertueux permet ainsi à la fois de réguler les prix du foncier, en luttant contre la spéculation, et de proposer des logements 30% à 40% moins chers que les prix de marché pour des biens équivalents en pleine propriété, le loyer réglé par le ménage au titre du bail réel solidaire étant significativement inférieur au montant du remboursement du prêt que le ménage aurait dû supporter s’il avait acheté le terrain en pleine propriété à sa valeur de marché. »

Ministère chargé du Logement et Ministère chargé des comptes publics

11.500 logements en programmation

22 logements ont été livrés en 2020, 383 en 2021, et près de 950 logements en 2022. Désormais, ce sont 11.500 logements qui sont en programmation au sein des plus de 150 organisme de foncier solidaire, témoignant d’un engouement croissant des collectivités locales pour cette nouvelle offre. Le soutien public se manifeste déjà par une fiscalité attractive (TVA à taux réduit), représentant un coût par logement d’environ 14.000€ financé par l’Etat.

«L’élargissement du nombre de ménages éligibles devrait permettre d’augmenter la production de près de 600 logements par an, soit une hausse de plus de 50% par rapport au rythme actuel, en particulier à destination des familles de la classe moyenne, pour lesquelles les plafonds de ressources ont été significativement augmentés.»

Ministère chargé du Logement et Ministère chargé des comptes publics

Le Gouvernement travaille plus largement à soutenir la production de logements en bail réel solidaire. Le ministère souligne que le projet de loi de finances pour 2024 prévoit le maintien du prêt à taux zéro pour tous les logements en bail réel solidaire neufs, quel que soit le zonage de la commune. Par ailleurs, « les prêts de très long terme (80 ans) de la Banque des Territoires sont également un des atouts spécifiques de financement de ce dispositif, que le projet de loi sur le logement que le ministre du Logement prépare renforcera, pour répondre aux attentes des collectivités et des acteurs de maîtriser le foncier. »

Enfin, le ministre du Logement indique qu’il s’assurera également de l’accès au crédit des ménages volontaires auprès des établissements bancaires, « dont plusieurs ont déjà déployé le dispositif ou fait part de leur intérêt pour un déploiement ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Convention entre l’USH et le Mouvement des Régies

L’USH, ses fédérations et le « Mouvement des Régies » opèrent une convention visant à renforcer les coopérations entre organismes et régies de quartier.


Les aménagements extérieurs de la résidence Champlong inaugurés

nullGrandLyon Habitat a lancé ces dernières années de nombreux travaux d’aménagements extérieurs sur cette résidence située à Saint-Genis-Laval. Ceux-ci ont été inaugurés en même temps que le nouveau City stade.


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


La-Tour-de-Salvagny : signature d’un contrat de mixité sociale

Celui-ci a été signé ce lundi.


Une hausse des aides à la pierre pour soutenir le logement social

La Métropole de Lyon a acté lundi, lors de sa commission permanente, cette augmentation pour soutenir les bailleurs sociaux, afin de contribuer à la sortie des opérations.


Métropole de Lyon : l’opposition pointe des « résultats catastrophiques » sur le logement

L’exécutif métropolitain a présenté lundi en commission permanente les chiffres de production de logements sociaux sur le territoire. Le groupe « La Métropole positive » en a profité pour critiquer la politique métropolitaine en matière de logement.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Projet de l’Esplanade à Dardilly : la construction du plot F annulée

nullLa Métropole de Lyon et la Ville de Dardilly ont annoncé avoir acté l’évolution du projet urbain de « L’Esplanade », privilégiant la mise en œuvre d’un nouvel espace public.


Expulsions locatives : les délinquants désormais priorisés

La préfecture du Rhône a indiqué s’engager à traiter en priorité les procédures d’expulsion pour les locataires à l’origine de troubles de voisinage ou encore de vente de stupéfiants.


Lyon 3e : évacuation d’un bâtiment squatté

La Préfecture du Rhône a annoncé avoir mis fin à l’occupation illicite, par une vingtaine de personnes, d’un immeuble désaffecté rue Verlet Hanus. Celui-ci faisait l’objet d’un projet de requalification en logement social.


Le projet de loi sur l’offre de logements abordables, un «mauvais signal» pour l’USH

Pour l’Union sociale pour l’habitat, la loi « SRU » est un puissant levier de production de logements sociaux, et non pas un « tabou » à abattre.


Le projet de loi pour développer l’offre de logements abordables dévoilé

Le ministre délégué chargé du Logement, Guillaume Kasbarian, l’a présenté ce vendredi, en conseil des ministres.


Réhabilitation d’ampleur pour la résidence Joseph Muntz

nullLyon Métropole Habitat organisait ce lundi une visite du chantier de réhabilitation de cette résidence située place Jules Grandclément, à Vénissieux.


Avis défavorable du CNH au projet de loi Kasbarian 2

Cette position adoptée par le Conseil national de l’habitat est « un revers cinglant » pour le ministre et « une première victoire pour le HLM », selon la CNL.