Une nouvelle version de la carte des loyers | Lyon Pôle Immo

Une nouvelle version de la carte des loyers

Le ministère chargé du logement a publié une nouvelle version de la carte des loyers, en partenariat avec l'ANIL, Leboncoin et Seloger.

Le ministère chargé du logement a fait part ce jeudi d’une nouvelle version de la carte des loyers, en partenariat avec l'ANIL, Leboncoin et Seloger. Le ministère chargé du Logement avait lancé en 2018 le projet « carte des loyers » pour construire des indicateurs de loyer homogènes et comparables sur l’ensemble du territoire national.

En décembre 2020, une première carte avait été mise en ligne sur le site du ministère, suivie d’une version actualisée réalisée par l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) en décembre de l’année dernière. À présent, la troisième version mise à jour par l’ANIL est publiée. La connaissance du niveau des loyers au niveau local fournit des informations utiles aux acteurs publics et privés concernés par les marchés locatifs.

Pour le ministère chargé du Logement, elle permet d’élaborer des dispositifs comme la réduction d’impôt Loc'Avantages qui bénéficie aux bailleurs s’engageant à louer leur logement en dessous des loyers de marché à des locataires sous conditions de ressources.

Elle permet de concevoir des outils mieux adaptés aux réalités locales : la carte est notamment mobilisée pour réviser les zonages qui territorialisent la politique du logement (zonage "ABC" et zonage de la taxe sur les logements vacants).

Plusieurs intérêts à la carte des loyers

L’élaboration de la carte des loyers repose ainsi sur le renouvellement des collaborations avec leboncoin et SeLoger, grâce à l'analyse des informations contenues dans les annonces qu'elles hébergent ces plateformes fournissent des données précises permettant à l’ANIL de produire les indicateurs de loyers et les actualiser annuellement. Le ministère note que, pour ces partenaires, la contribution à la production de cet outil à travers la transmission de données revêt plusieurs intérêts.

« Apporter de la transparence sur le marché immobilier est le moteur de l’équipe data de SeLoger, n°1 en audience des sites 100% immo en 2023. C’est d’autant plus précieux de contribuer à éclairer la réalité du marché locatif français dans ce moment où les volumes de biens proposés à la location tendent à diminuer et où les loyers ont tendance à augmenter. »

Thomas Lefebvre, directeur scientifique de SeLoger

« En tant que site leader de l’immobilier en France, il est important pour nous de contribuer à cette carte qui est au service de nos utilisateurs particuliers et professionnels. Ce que l’on constate sur leboncoin, c’est que les projets de vente connaissent une réelle décroissance notamment à cause de l’inflation et de son impact sur les taux d’intérêts, mais aussi suite aux années d’euphorie post-covid ! Ainsi, les Français repoussent leur projet d’achat, et se tournent vers la location. Cette hausse de la demande impacte donc les prix des loyers à la hausse, et crée une tension très forte sur le marché de la location. »

Aurélien Flament, directeur du marché Immobilier leboncoin.

En lien avec les différents partenaires du projet réunis dans un comité d’orientation, l’ANIL a également apporté quelques évolutions méthodologiques visant à améliorer la qualité des données produites.

Les indicateurs diffusés ce jour concernent les prix des loyers au troisième trimestre 2023. Bien que l'outil ne soit pas destiné à mesurer directement l'évolution des loyers, il permet néanmoins de connaitre les écarts entre les différents territoires.

Cette carte des loyers, complémentaire aux informations du réseau des Observatoires locaux des loyers (OLL) qui publie chaque année les niveaux de loyers pratiqués dans une cinquantaine d’agglomérations, est mise en ligne sur le site du ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires. Elle continuera d’être actualisée tous les ans par l’ANIL, en lien avec le ministère et les partenaires du projet.

Retrouvez plus d’informations sur la méthodologie et les données sous forme de tableaux sur le site data.gouv.fr.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Guillaume Kasbarian, nouveau ministre délégué au Logement

Le nouveau ministre succède à Patrice Vergriete, qui devient, lui, ministre délégué chargé des transports.


Bail Rénov’ se déploie en France

Le déploiement de ce dispositif a été amorcé à partir de ce lundi sur le territoire national.


Action Logement Immobilier a développé 4.778 logements neufs en AURA en 2023

nullLa filiale du groupe Action Logement en a par ailleurs réhabilité 3.775 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.


L’Alliance pour le logement tire la sonnette d’alarme

Le collectif regroupant les principales fédérations de la filière organisait ce mercredi une conférence de presse.


SLCI, nouveau nom de Procivis Rhône

Le 1er janvier 2024, Procivis Rhône a changé de nom et est devenu SLCI.


Une hausse des loyers inférieure à l’inflation, selon LocService

LocService a dévoilé ce mercredi son dernier observatoire du marché locatif.


Une nouvelle version de la carte des loyers

Le ministère chargé du logement a publié une nouvelle version de la carte des loyers, en partenariat avec l’ANIL, Leboncoin et Seloger.


L’encadrement des loyers de nouveau fustigé à Lyon

L’UNPI 69, l’UNIS Lyon Rhône, la FNAIM du Rhône et le SNPI ont, dans un communiqué commun, de nouveau critiqué le dispositif.


L’encadrement des loyers bientôt en place sur Grenoble Alpes Métropole

nullC’est ce qu’a annoncé ce lundi le gouvernement. Un arrêté préfectoral fixant le niveau des loyers maximal sera pris dans le courant de l’année 2024.


Immobilier en Auvergne : la profession s’interroge sur la sortie de crise

Lors de la conférence de l’OEIL, les promoteurs se sont montrés réservés sur de possibles solutions liées à l’accession abordable, telles que le BRS. Les autres acteurs du secteur, publics comme privés, semblent aussi dans l’expectative.


La tension du marché locatif se confirme

L’observatoire Clameur a dévoilé ce mardi les grandes tendances du marché locatif au niveau national, en AURA et dans les grandes villes de France. Une tension est observée dans les chiffres, confirmant ainsi le constat de certains acteurs du marché faisant état d’une moindre mobilité résidentielle.


La Métropole de Lyon et CDC Habitat ont signé une convention de partenariat

nullCDC Habitat et la collectivité ont fixé au sein de ce document un certain nombre d’objectifs. Celui-ci porte notamment sur la construction de logements locatifs intermédiaires.


La CNL s’oppose à l’exclusion des plus précaires des quartiers

La confédération nationale du logement a réagi au comité interministériel des villes (CIV) qui s’est tenu vendredi.


Les acteurs de « Ville & Banlieue » dans l’attente des conclusions du CIV

Un comité ministériel des villes est organisé ce vendredi 27 octobre en présence de la Première ministre. En amont, « L’Appel de Lyon » avait été lancé par l’association à l’Hôtel de la Métropole le 18 octobre dernier.


« On a un besoin majeur d’une régulation politique»


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui la situation sur le front de la production de logements dans la Métropole, et les réponses apportées à la crise via le plan d’urgence sur le logement. De futures mesures sur le logement intermédiaire sont en cours d’élaboration.