Les prix des terrains continuent à progresser

Malgré la nette baisse des délivrances de permis de construire, les prix des terrains ont continué leur appréciation l'an dernier, progressant de 3.9% sur 2009. Le constat est sans appel : les terrains se vendent de plus en plus cher, et ce malgré la baisse de 19.7% des délivrances de permis de construire observée l'an dernier. Selon les chiffres dévoilés ce matin par le ministère de l'écologie et du développement durable, 2009, année de crise dans l'immobilier, se sera soldée par une nouvelle hausse des prix des terrains, de l'ordre de 3.7%, à 56 euros le mètre carré. « 71 900 terrains ont été acquis au cours de l’année 2009 (70 % des achats) » révèle le ministère. Soit une baisse de 18%. La baisse a surtout été sensible chez les retraités, et -d'un point de vue géographique- dans les villes de 200.000 habitants et dans les zones rurales éloignées.

En Rhône Alpes, la baisse du nombre de terrains a été plus sensible qu'au niveau national, avec une chute de 30.4% des ventes de terrains. La surface moyenne des terrains vendus est de 1.067 mètres carrés pour un prix moyen de mètre carré. Dans la région, la part du prix du terrain représente 39% du coût total de la construction. Seuls l'Ile-de-France et le pourtour méditerranéen affichent des ratios plus élevés.

Malgré tout, la crise a modifié les comportements : face à la pénurie de foncier, les acheteurs cherchent à économiser en priorité sur la surface acquise. « La superficie moyenne des terrains achetés a baissé de 6,9 %, passant de 1 240 m2 en 2008 à 1 154 m2 en 2009 » note ainsi le ministère. « Les superficies et les prix des maisons construites baissent par rapport à 2008 » avec une « moyenne de 130 m2 pour un prix de 136 900 euros » précise-t-il. Globalement, l’investissement total moyen (terrain et maison) lié à l’acquisition d’une maison individuelle, lorsqu’il y a eu achat du terrain, a reculé de 3,4 % entre 2008 et 2009 », représentant en moyenne 194 200 euros en 2009.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.


Vente de plus de 30 millions d’euros sur la rive française du lac Léman

Barnes Léman a réalisé la vente de ce dossier exceptionnel, mené en collaboration avec le cabinet parisien d’avocats Cohen Amir-Aslani.


Immobilier : l’attrait confirmé pour la grande couronne lyonnaise

L’augmentation des prix médians des appartements et des maisons dans le Rhône surpasse celle de Lyon. L’attrait pour la périphérie, déjà perceptible en 2020, s’est confirmé en 2021.


2021, année record pour l’immobilier dans le Rhône

nullLa Chambre des notaires du Rhône a présenté ce mardi les chiffres des marchés immobiliers dans le département au titre de l’année 2021. Les prix et les volumes étaient orientés en nette hausse à Lyon, mais aussi en deuxième couronne.


Baisse des transactions au premier trimestre, selon Laforêt

nullLe réseau d’agences franchisées a fait part en ce début de semaine de son point d’activité trimestriel.


La hausse des prix de l’immobilier de luxe a ralenti à Lyon en 2021

C’est le constat récemment dressé par Coldwell Banker et PriceHubble.


Baisse des prix de l’immobilier dans 3 arrondissements lyonnais

LPI Seloger a fait état dans le courant de la semaine dernière de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Un marché de l’immobilier qui «se porte bien» dans la Loire

Le président de la FNAIM de la Loire, Jean-Paul Reduron, a livré, à l’occasion du salon de l’immobilier de Saint-Étienne, son analyse sur le marché immobilier de la Loire.


Prix de l’immobilier : LPI-Seloger constate un ralentissement

LPI Seloger a fait état fin février de son baromètre national des prix de l’immobilier. Au niveau national, les prix sont en hausse, même si cette progression s’émousse dans les grandes villes.


La hausse des prix ralentit en France et en Auvergne-Rhône-Alpes

LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. La hausse des prix des logements anciens ralentit, y compris à Lyon. LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. En France, le prix du m² signé sur 3 mois est en hausse de 1,6% 3.385€. LPI […]


En France et en Auvergne-Rhône-Alpes, les prix des maisons bondissent

nullLes notaires de France ont publié leur note de conjoncture avec de chiffres compilés à fin novembre 2021. Les prix des appartements et des maisons sont en hausse dans la région, notamment à Saint-Étienne.


Forte hausse de la demande en Savoie / Mont-Blanc


La FNAIM Savoie Mont Blanc organisait jeudi une conférence de presse pour faire le bilan de l’année 2021 sur les marchés immobiliers de l’Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie.


Immobilier : records de transactions et de prix dans le Rhône en 2021

nullLa Chambre du Rhône de la FNAIM a fait part ce jeudi de son bilan du marché immobilier du Rhône et de la Métropole sur l’année écoulée.


AMDG acquiert des immeubles dans la Métropole de Lyon

AMDG a annoncé avoir acheté 10 immeubles pour 48 millions d’euros en France, dont certains sont situés dans certaines villes de la Métropole.