Vaise, quartier aux visages multiples

Au coeur du 9°arrondissement de Lyon, le quartier a connu une évolution remarquable au cours des années 90 et 2000.

Situé en plein cœur du 9° arrondissement, à proximité de la gare de Vaise, la rue du 24 mars 1852 résume un peu l’histoire du quartier : tracée ex-nihilo au début des années 2000 à la place d’un terrain vague, elle a vu de chaque côté de la rue, s’édifier des rangées d’immeubles, conduisant tout droit au pôle numérique de Vaise, à l’extrémité nord du quartier. Symbolisant la nouvelle dynamique du quartier, elle fut baptisée ainsi en souvenir de la date de rattachement du quartier à Lyon.

Car le quartier maître du neuvième arrondissement est, du fait même de son histoire, pluriel. Autrefois quartier industriel, la municipalité et le Grand Lyon ont, au cours des années 90 et au début des années 2000, voulu donner une nouvelle vie au quartier. Pour cela, deux nouvelles stations de métro sont implantées en 1998, Valmy et gare de Vaise. Sur cette dernière, un pôle multimodal est réalisé, connectant bus, métro, et trains. Parallèlement, le quartier trouve une nouvelle vocation tertiaire. À la place d’anciennes friches industrielles, est implanté un nouveau pôle numérique, où des entreprises comme Infogrames puis la Cegid vont rapidement venir s'installer. Aujourd'hui, le siège européen d'Electronic Arts, Logica, ou prochainement France Télévisions vont les rejoindre.

L'arrivée du métro change la donne

À la fin des années 90, le quartier ressemble à un vaste chantier : du haut de la Duchère, le quartier voisin, on peut alors apercevoir de manière très concrète la vaste mue du cœur du neuvième arrondissement, avec son lot de grues, de chantiers, et de programmes neufs qui émergent à la place d’anciens immeubles à l’abandon. Vaise, qui abritait autrefois l’un des principaux ports de la Saône, est alors un quartier de report de Lyon, attire des familles repoussées du cœur de Lyon par des prix prohibitifs. « Vaise, grâce aux axes routiers et aux pôles multimodaux comme Gorge de Loup et Gare de Vaise, fait désormais partie intégrante de Lyon » confiait récemment Olivier Mérindol, gérant de l’agence Laforêt Immobilier dans le neuvième arrondissement. De banlieue industrieuse, Vaise a accédé, dès l'arrivée de ces infrastructures, à un nouveau statut.

Un habitat hétérogène

Mais le quartier, l’un des plus marqués par les révolutions industrielles des 19° et 20° siècles n’a toutefois pas totalement pansé les plaies de la crise qu’a connue l’industrie à la fin du siècle dernier. L’habitat de Vaise porte ainsi les stigmates de son histoire mouvementée et de ses différentes strates d’urbanisation. A côté d’immeubles 1900 situés autour des Places Valmy ou Masaryk, se superposent désormais des immeubles neufs récemment construits. Les quartiers excentrés du centre de Vaise sont ainsi multiformes, à l’instar du quartier Saint Pierre, composé à grande majorité d’immeubles récents, qui jouxte de l’autre côté de la rue Sergent Michel Berthet, un habitat hérité des années 1930 et 1960. C’est sans doute pour cette raison que les agents immobiliers du secteur peinent – un plus qu’ailleurs - à avancer un prix moyen sur le secteur, étant donné l’extrême hétérogénéité des biens, et de l’habitat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Century 21 évoque un marché de l’immobilier «miraculé» en 2020

Le réseau d’agences immobilières franchisées a fait part ce lundi de son traditionnel bilan de l’année immobilière.


Les prix de l’immobilier en hausse de 2% selon Orpi, malgré la crise sanitaire


Sur un an, les prix ont augmenté en France, malgré les périodes de confinement, a indiqué ce lundi le réseau immobilier.


Lyon, ville où les prix ont le plus augmenté avec Rennes et Nantes en 2020

null
Les notaires de France présentaient ce jeudi leur premier bilan de l’année sur le marché immobilier. Les prix restent en hausse dans toutes les villes de France, et notamment en Auvergne-Rhône-Alpes.


Le marché immobilier lyonnais freiné par la crise et les refus de prêt


La FNAIM du Rhône a évoqué, à l’occasion d’une conférence de presse, l’activité du marché immobilier dans la Métropole de Lyon. Si il reste solide, le marché est affecté par la crise sanitaire, les conséquences du confinement et les difficultés de financement.


En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix des appartements montent de 7,1% sur un an

C’est ce que montrent les indices INSEE-Notaires des prix des logements anciens publiés ce jeudi


Selon LPI-Seloger, la hausse des prix de l’immobilier se renforce

En octobre, les prix signés ont augmenté de 6.3% sur un an, contre +4.5% il y a un an à la même époque, selon le baromètre. Au sein de de mouvement, Lyon ne fait pas exception.


La hausse des prix de l’immobilier s’accélère

C’est le constat de LPI-SeLoger, qui fait état d’une raréfaction de l’offre de biens. Selon ce baromètre mensuel, la hausse des prix immobiliers en France est forte et générale.


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.