Vaise, quartier aux visages multiples

Au coeur du 9°arrondissement de Lyon, le quartier a connu une évolution remarquable au cours des années 90 et 2000.

Situé en plein cœur du 9° arrondissement, à proximité de la gare de Vaise, la rue du 24 mars 1852 résume un peu l’histoire du quartier : tracée ex-nihilo au début des années 2000 à la place d’un terrain vague, elle a vu de chaque côté de la rue, s’édifier des rangées d’immeubles, conduisant tout droit au pôle numérique de Vaise, à l’extrémité nord du quartier. Symbolisant la nouvelle dynamique du quartier, elle fut baptisée ainsi en souvenir de la date de rattachement du quartier à Lyon.

Car le quartier maître du neuvième arrondissement est, du fait même de son histoire, pluriel. Autrefois quartier industriel, la municipalité et le Grand Lyon ont, au cours des années 90 et au début des années 2000, voulu donner une nouvelle vie au quartier. Pour cela, deux nouvelles stations de métro sont implantées en 1998, Valmy et gare de Vaise. Sur cette dernière, un pôle multimodal est réalisé, connectant bus, métro, et trains. Parallèlement, le quartier trouve une nouvelle vocation tertiaire. À la place d’anciennes friches industrielles, est implanté un nouveau pôle numérique, où des entreprises comme Infogrames puis la Cegid vont rapidement venir s'installer. Aujourd'hui, le siège européen d'Electronic Arts, Logica, ou prochainement France Télévisions vont les rejoindre.

L'arrivée du métro change la donne

À la fin des années 90, le quartier ressemble à un vaste chantier : du haut de la Duchère, le quartier voisin, on peut alors apercevoir de manière très concrète la vaste mue du cœur du neuvième arrondissement, avec son lot de grues, de chantiers, et de programmes neufs qui émergent à la place d’anciens immeubles à l’abandon. Vaise, qui abritait autrefois l’un des principaux ports de la Saône, est alors un quartier de report de Lyon, attire des familles repoussées du cœur de Lyon par des prix prohibitifs. « Vaise, grâce aux axes routiers et aux pôles multimodaux comme Gorge de Loup et Gare de Vaise, fait désormais partie intégrante de Lyon » confiait récemment Olivier Mérindol, gérant de l’agence Laforêt Immobilier dans le neuvième arrondissement. De banlieue industrieuse, Vaise a accédé, dès l'arrivée de ces infrastructures, à un nouveau statut.

Un habitat hétérogène

Mais le quartier, l’un des plus marqués par les révolutions industrielles des 19° et 20° siècles n’a toutefois pas totalement pansé les plaies de la crise qu’a connue l’industrie à la fin du siècle dernier. L’habitat de Vaise porte ainsi les stigmates de son histoire mouvementée et de ses différentes strates d’urbanisation. A côté d’immeubles 1900 situés autour des Places Valmy ou Masaryk, se superposent désormais des immeubles neufs récemment construits. Les quartiers excentrés du centre de Vaise sont ainsi multiformes, à l’instar du quartier Saint Pierre, composé à grande majorité d’immeubles récents, qui jouxte de l’autre côté de la rue Sergent Michel Berthet, un habitat hérité des années 1930 et 1960. C’est sans doute pour cette raison que les agents immobiliers du secteur peinent – un plus qu’ailleurs - à avancer un prix moyen sur le secteur, étant donné l’extrême hétérogénéité des biens, et de l’habitat.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les notaires de France évoquent une stabilisation du marché immobilier

Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires indiquent même qu’une décrue est enclenchée.


Les prix de l’immobilier reculent à Lyon

nullC’est ce qu’a indiqué la FNAIM dans son dernier baromètre mensuel de l’immobilier.


Guy Hoquet décrit « une période charnière » pour le marché immobilier

Le réseau a fait part cette semaine de son baromètre trimestriel. Il a notamment détaillé les principales tendances observées dans les marchés de la région, dont Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Annecy.


Les villes moyennes, moteur de la hausse des prix de l’immobilier

nullC’est le constat dressé par Orpi à l’occasion de son état des lieux du marché immobilier de ces 6 derniers mois.


La FNAIM évoque une « zone de turbulences » pour l’immobilier

nullLa fédération nationale de l’immobilier a tiré un bilan du marché immobilier sur la première partie de l’année. Si les prix sont en hausse dans la plupart des villes de France, ils reculent à Lyon et Paris.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse

nullLPI-Seloger a communiqué son baromètre des prix de l’immobilier au titre du mois de mai. Ceux-ci reculent globalement dans la ville, et dans 4 arrondissements sur 9.


Immobilier : les prix demeurent en hausse, malgré une stabilité des ventes

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du premier trimestre ont été publiés ce mardi. Une même tendance est perceptible en Auvergne-Rhône-Alpes.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.


Immobilier : l’attrait confirmé pour la grande couronne lyonnaise

L’augmentation des prix médians des appartements et des maisons dans le Rhône surpasse celle de Lyon. L’attrait pour la périphérie, déjà perceptible en 2020, s’est confirmé en 2021.


2021, année record pour l’immobilier dans le Rhône

nullLa Chambre des notaires du Rhône a présenté ce mardi les chiffres des marchés immobiliers dans le département au titre de l’année 2021. Les prix et les volumes étaient orientés en nette hausse à Lyon, mais aussi en deuxième couronne.


La hausse des prix de l’immobilier de luxe a ralenti à Lyon en 2021

C’est le constat récemment dressé par Coldwell Banker et PriceHubble.


Baisse des prix de l’immobilier dans 3 arrondissements lyonnais

LPI Seloger a fait état dans le courant de la semaine dernière de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.