Fannie Mae demande encore des fonds au gouvernement américain

L’un des deux principaux organismes de refinancement hypothécaire a annoncé une perte de 2.9 milliards de dollars au deuxième trimestre, et demande une nouvelle aide au gouvernement.

Fannie Mae, l’un des deux principaux organismes de refinancement hypothécaire aux Etats-Unis a fait état aujourd’hui d’une perte de 2,9 milliards de dollars au deuxième trimestre. Une perte qui ne comprend toutefois pas les dividendes versés au Trésor américain. Si l’on intègre ces derniers, les pertes trimestrielles s’élèvent même à 5,2 milliards de dollars, soit un chiffre creusé par rapport à celui de l’an dernier quand il progressait à 3,12 milliards.

Du fait de cette nouvelle déconvenue du groupe partiellement nationalisé en septembre 2008, une semaine avant la faillite de Lehman Brothers, le groupe réclame donc une nouvelle fois un renflouement de la part de l’Etat américain, à hauteur de 5,1 milliards de dollars à l'Etat. Pour Fannie Mae, la situation de ses comptes s’explique en grande partie par l’anémie des marchés de l'immobilier et du crédit hypothécaire" qui sont "sous pressions en raison du taux de chômage élevé, du sous-emploi et du déclin prolongé des prix de l'immobilier".

Son directeur général, Michael Williams, assure pourtant être plus rigoureux qu’auparavant dans les constitutions de portefeuille clients: "nous nous attachons à réduire l'exposition des contribuables en limitant nos pertes liées au crédit et en construisant un nouveau portefeuille solide". Les résultats publiés avaient été impactés par des dépenses de 6,1 milliards de dollars attachées aux prêts, une écrasante majorité de celui-ci étant due à un portefeuille de crédit d’il y a 3 ans. Selon lui, 50% de son portefeuille de crédits immobiliers individuels est ainsi composé de nouveaux prêts.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.


Nexity remporte un marché de gestion locative d’équipements de l’ANCT

C’est Nexity Property Management qui a remporté le marché relatif à la gestion locative des équipements commerciaux et artisanaux de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires


Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.


Mercialys : les résultats annuels déçoivent

La pandémie de la Covid-19 a affecté l’activité du groupe en 2020.


Vicat : résultat net en hausse de 6,1% à 172 millions d’euros

null
Le groupe a fait part de ses résultats et chiffre d’affaires pour l’année 2020.


Capelli : croissance de 40% du chiffre d’affaires 9 mois

nullLe groupe a fait part ce jeudi de ses résultats financiers intermédiaires.


Bientôt 10 tiers-lieux pour Etic Foncièrement Responsable

null
La société lyonnaise qui crée, finance et gère des centres d’affaires et de commerce dédiés aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, lance une nouvelle levée de fonds sur Lita.co pour trois nouvelles opérations.


Mercialys : baisse limitée de la fréquentation

À l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le groupe a fait état d’une amélioration tendancielle du taux de recouvrement des loyers.


Foncière Magellan : un milliard d’actifs sous gestion

La foncière a annoncé accélérer son développement et poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie ISR.


Promogim ne veut pas prendre le contrôle de Kaufman & Broad

Malgré une montée de Promogim Groupe au sein de Kaufman & Broad, le promoteur a répété ne pas envisager pas d’acquérir le contrôle du groupe coté.


«Pour le moment, les régions bénéficient d’une résilience que Paris n’a pas»

Arline Gaujal-Kempler est directrice générale déléguée de Foncière Inea.
» Foncière Inea acquiert un immeuble de 4.800 m² près de Grenoble
» «Le Stadium» vendu en VEFA à Foncière Inéa
» Foncière Inea acquiert 5.000 m² de bureaux à Villeurbanne


Vicat relocalise son siège social à l’Isle d’Abeau

Le cimentier a communiqué sur le Covid-19 et sur l’adaptation de ses structures de coûts. L’annonce sur la localisation du siège a été faite à l’occasion de la visite du président de Région, Laurent Wauquiez.


L’optimisme revient au sein des foncières

Avec un retour à la normale attendu en matière commerciale, le secteur retrouve quelque peu le sourire.


Accord entre CDC Habitat et Capelli

La vente de 911 logements totalisant 183,5 millions d’euros hors taxes a été actée ce lundi.