Fannie Mae demande encore des fonds au gouvernement américain

L’un des deux principaux organismes de refinancement hypothécaire a annoncé une perte de 2.9 milliards de dollars au deuxième trimestre, et demande une nouvelle aide au gouvernement.

Fannie Mae, l’un des deux principaux organismes de refinancement hypothécaire aux Etats-Unis a fait état aujourd’hui d’une perte de 2,9 milliards de dollars au deuxième trimestre. Une perte qui ne comprend toutefois pas les dividendes versés au Trésor américain. Si l’on intègre ces derniers, les pertes trimestrielles s’élèvent même à 5,2 milliards de dollars, soit un chiffre creusé par rapport à celui de l’an dernier quand il progressait à 3,12 milliards.

Du fait de cette nouvelle déconvenue du groupe partiellement nationalisé en septembre 2008, une semaine avant la faillite de Lehman Brothers, le groupe réclame donc une nouvelle fois un renflouement de la part de l’Etat américain, à hauteur de 5,1 milliards de dollars à l'Etat. Pour Fannie Mae, la situation de ses comptes s’explique en grande partie par l’anémie des marchés de l'immobilier et du crédit hypothécaire" qui sont "sous pressions en raison du taux de chômage élevé, du sous-emploi et du déclin prolongé des prix de l'immobilier".

Son directeur général, Michael Williams, assure pourtant être plus rigoureux qu’auparavant dans les constitutions de portefeuille clients: "nous nous attachons à réduire l'exposition des contribuables en limitant nos pertes liées au crédit et en construisant un nouveau portefeuille solide". Les résultats publiés avaient été impactés par des dépenses de 6,1 milliards de dollars attachées aux prêts, une écrasante majorité de celui-ci étant due à un portefeuille de crédit d’il y a 3 ans. Selon lui, 50% de son portefeuille de crédits immobiliers individuels est ainsi composé de nouveaux prêts.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Capelli annonce un chiffre d’affaires 2021/2022 de 290 millions d’euros

Le groupe, qui a publié ce jour ses ventes annuelles, a annoncé viser pour l’exercice 2022/2023, un chiffre d’affaires de plus de 350 millions d’euros.


Inéa : chiffre d’affaires en hausse de 7% au premier trimestre


La foncière a dévoilé ce mardi son chiffre d’affaires consolidé pour le 1er trimestre 2022.


Casino cède le solde de sa participation dans Mercialys

Le groupe a annoncé lundi la cession du solde de sa participation dans la foncière.


Carré de Soie : Inéa acquiert 11.000 m² d’activités auprès d’Icade

La SIIC a réalisé cette acquisition auprès de la division promotion du groupe immobilier.


Nexity a enregistré 21.000 réservations en 2021

Le groupe a fait part ce mercredi des ses résultats après la clôture de la Bourse de Paris. L’opérateur immobilier se veut confiant pour 2022, et résilient face à l’inflation.


Covivio : 2021, année record en commercialisation de bureaux

La foncière a fait part de ses résultats mardi. Ceux-ci ont été bien accueillis sur les marchés financiers.


Icade a fait part d’une croissance de 15% en 2021

Le chiffre d’affaires ressort à 1,7 milliard d’euros. Le résultat net part du groupe d’Icade s’est, lui, établi à 400,1 millions d’euros.


Gecina prévoit une croissance de son RRN pour 2022

L’année 2021 a été marquée par une solide performance opérationnelle, avec un bénéfice en baisse attendue de 7% en 2021.


Capelli : chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 7,7%

Les ventes du promoteur immobilier européen s’établissent, sur la période, à 205,8 millions d’euros.


Capelli maintient ses objectifs annuels

Le groupe a annoncé un chiffre d’affaires en forte hausse de 25% à 73,4 millions d’euros au deuxième trimestre 2021/2022. Le marché a bien accueilli ces chiffres.


Val d’Azergues : une nouvelle installation à l’usine Lafarge

Une installation de chargement de trains a été réalisée, avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Capelli : hausse de 39% du chiffre d’affaires annuel 2020/2021

Le groupe a fait état d’un chiffre d’affaires de 281 millions d’euros. Le groupe prévoit une poursuite d’une croissance soutenue en 2021/2022.


Nexity remporte un marché de gestion locative d’équipements de l’ANCT

C’est Nexity Property Management qui a remporté le marché relatif à la gestion locative des équipements commerciaux et artisanaux de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires


Malgré la crise, la croissance s’est poursuivie en 2020 pour Nexity

Le groupe immobilier a fait état de ses résultats 2020. Ceux-ci sont bien accueillis en Bourse.


Mercialys : les résultats annuels déçoivent

La pandémie de la Covid-19 a affecté l’activité du groupe en 2020.