Century 21 prévoit une hausse des prix de 2 à 3% en France en 2012

Sur un an, le prix moyen au mètre carré a progressé de 6% en France, selon le réseau d’agences, qui table sur une hausse des prix de 2 à 3% pour l’année 2012.

Le prix moyen au mètre carré a progressé de 6% en France en 2011, selon le réseau d’agences immobilières Century 21. Le prix moyen au m² atteint en 2011 dépasse ainsi ses niveaux de l’année 2008, atteignant un record historique de 2690€ sur la France entière, pulvérisant le prix 2549 euros atteint au premier janvier 2008. Globalement, le prix moyen d’un logement aura augmenté de 10 000 euros et se situe désormais à 205 177 euros, contre 195 649 euros en 2010.

Les appartements ont bien plus tiré le marché que les maisons, avec des hausses respectives de 8.3% et 3.5% pour ces deux types de biens. Cette nouvelle progression des prix s’est réalisée malgré un nombre de transactions en baisse de 6,9% sur l’ensemble des biens (-9,2% pour le marché des maisons et -5% pour le marché des appartements).

Des délais rallongés

Globalement, le marché s’est toutefois nettement tendu entre le premier et le second semestres 2011, avec un envol des délais de transactions, qui ont progressé de 4 jours en Ile-de-France, et même de 10 jours à Paris.

« Pour la première fois depuis la fin de la crise de 2008, le marché de l’habitation marque le pas » remarque Century 21, qui indique qu’une baisse des prix a même été observée en seconde partie d’année, avec un repli de 2.23% sur le second semestre par rapport au premier. De même, le contraste est saisissant entre les différentes régions : alors que Paris a vu ses prix s’envoler de 12.3% en 2011, certaines régions ont, de leur côté, connu une nette décélération. Cinq régions sont même en baisse sur l’année : l’Auvergne, la Bourgogne, le Limousin, le Nord et la Picardie.

Le réseau observe même que, depuis deux ans, « quatorze régions avaient vu leur prix baisser sur un semestre ou plus, prouvant ainsi que le marché sait naturellement purger les hausses excessives ».

Certaines catégories écartées du marché

Certaines catégories sociales ont été écartées du marché, note Century21, du fait de la hausse cumulée des prix et des taux d’intérêt. Les employés ouvriers voient leur proportion baisser de 4.7% sur un an, un phénomène qui s’accentue encore au second semestre : ils ne représentent plus que 38,9% des acheteurs au second semestre 2011, contre 41.4% en 2010. La situation est encore pire à Paris, où leur part baisse de 10.8 points. Dernier point inquiétant sur le marché : le marché est désormais essentiellement porté par les secondo-accédants et les retraités. Ceux-ci voient leur représentativité augmenter de près de 20% sur un an.

Selon Century 21, 2012 devrait être une années difficile marquée par une hausse des prix mesurée, de l’ordre de 2% à 3%. « Le marché immobilier va connaître un net ralentissement de son activité, dès le premier semestre, et devrait accuser une baisse du nombre de transactions de 10 à 15% sur l’année » indique le réseau, qui table sur 600.000 transactions au niveau national.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

N’importe quoi: On croit rpêver: ils esperent une hausse, malgré lexplosion des taux , malgré la fin du ptz dans l’ancien et du scellier!!!!

Trop fort century 21! Elu médaille d’or 2012 de la mauvaise foi!

Signaler un abus

tu sais Tony, ces chiens d agents immobilier, ils ont tous interet à dire : manque de logement, pas beaucoup d offre, les prix vont monter, c’est le moment d acheter, les taux sont faibles ….

Un bouchers ne va pas te dire que sa viande est mauvaise

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché immobilier français très dynamique, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a, à l’occasion de son bilan trimestriel, tempéré ce constat en soulignant que Paris voyait son activité et ses prix marquer le pas


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.