Saisies immobilières US : 26 milliards de dollars pour un accord

L’affaire des saisies illégales va se solder par le dédommagement de 750.000 personnes, un accord ayant été trouvé entre le gouvernement et 5 grandes banques.

C’est une bonne nouvelle pour le président américain Barack Obama. Ce dernier a, avec Eric Holder, le ministre de la Justice, annoncé un accord avec cinq grandes banque,s Ally, Bank of America, Citigroup, JP Morgan, et Wells Fargo, dans l’affaire des robots-signeurs.

L’affaire avait été engagée par les procureurs généraux des 50 Etats, dans le cadre de saisies hypothécaire. Les robots signeurs, du nom des employés de banques américaines qui signaient à tour de bras des attestations d’hypothèque servant aux saisies sans vérifier rigoureusement la réalité des documents les justifiant, sont à l’origine de ce scandale qui fait grand bruit depuis des mois outre Atlantique.

Victoire pour Obama

Les banques vont ainsi débourser quelque 26 milliards de dollars, après qu’un juge fédéral ait toutefois approuvé ce compromis. C’est une victoire certaine pour Barack Obama, les banques n’ayant pas, en ce moment, spécialement bonne presse dans le cœur de l’électorat démocrate. Mais l’accord est aussi vu comme une bonne chose pour les banques, la fin d’une incertitude, même couteuse, s’avérant finalement bénéfique pour le secteur.

L’amende de 26 milliards de dollars doit être libérée dans les trois ans, faute de quoi les établissements subiront de lourdes pénalités. Sur cette somme, 17 milliards seront à destination des propriétaires du logement, afin de renégocier les modalités de leurs emprunts, 5 milliards seront destinés aux Etats, et 3 milliards visant au refinancement de prêts à des taux d'intérêts plus bas que le marché.

Les gens ayant été saisis entre 2008 et 2011 pourraient recevoir chacun entre 1500 et 2000 dollars. De nouvelles banques et prestataires de crédits immobiliers pourraient rejoindre l’accord, qui dès lors atteindrait 40 milliards de dollars.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


« Nous sommes dans un marché où la demande est très forte »


Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui les grandes tendances observables depuis la fin du confinement sur le marché immobilier de Roanne et de Roannais agglomération.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.