Le logement absorbe près du quart du revenu des français

Selon une étude de Sofinco, les français dépensent 616 euros par mois en moyenne pour se loger, soit 23% de leurs revenus.

Les français consacrent près d’un quart de leurs revenus à leur logement. C’est le résultat du baromètre de Sofinco (marque de CA Consumer Finance) qui, pour sa septième vague d’enquête, s’intéresse aux dépenses de logements des Français. Celles-ci se montent à 616 euros, en moyenne, un montant moyen qui cache toutefois d’importantes disparités.

Le budget est en effet de 780 euros pour les propriétaires, contre près de 520 euros pour les locataires. Ce qui représente un taux d’effort moyen pour les français de 23% lorsque les locataires consacrent plus du tiers de leurs revenus pour se loger. Parmi les foyers qui déclarent consacrer plus d’un tiers de leurs revenus à leur loyer ou remboursement, près des deux tiers (63%) éprouvent des difficultés pour le payer ou le rembourser.

Un taux d’effort important

S’agissant du taux d’effort, celui-ci représente en moyenne 23% des revenus des Français. Il cache cependant de fortes disparités, selon Sofinco: « les locataires consacrent en moyenne plus du tiers (35%) de leurs revenus pour se loger, quand les propriétaires y consacrent en moyenne 15% (32% pour les accédants à la propriété) » observe-t-il. Une part de revenu jugée trop importante pour un tiers des Français, et particulièrement chez les locataires, qui jugent à 45% que le budget consacré au logement est trop important eu égard à leur revenu. 46% des locataires disent ainsi rencontrer des difficultés pour payer leur loyer.

La proportion est en revanche moins forte pour les propriétaires : ils sont 22% à déclarer qu’ils consacrent un budget trop élevé au logement, avec toutefois une part plus forte chez les propriétaires en cours d’acquisition (34%) et 15% chez les propriétaires qui n’ont plus d’emprunt à rembourser pour leur résidence principale.

Cette importance de la part du logement dans les revenus des ménages a un impact majeur sur leur budget général : « Presque deux tiers des locataires et environ un tiers des propriétaires déclarent que le budget logement a un impact important sur leurs dépenses alimentaires d’une part et sur celles consacrées à l’habillement d’autre part » indique ainsi l’étude. 56% des locataires ainsi que 47% des propriétaires déclarent en outre que le budget logement a un impact important sur leurs dépenses d’amélioration du logement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Mesure n° 10 du manifeste ROOSEVELT 2012 :

Réorientation du fonds de réserve des retraites (37 milliards d’€) vers la construction massive de logements
=> 500.000 logements/an pendant 5 ans comme l’ont fait les Pays-Bas depuis 25 ans
=> baisse des loyers de 280€/mois pour tout le monde en moyenne en quelques années
=> 200.000 emplois créés
=> sécurisation du FdRR qui en France est placé sur les marchés financiers = -20% depuis 2007 !

http://www.roosevelt2012.fr/

Initiateurs du projet ROOSEVELT 2012 :
– Stéphane Hessel
– Curtis Roosevelt (petit fils de Franklin Roosevelt lui-même)
– Fondation Danielle Mitterrand
– Fondation Abbé Pierre
– Génération Précaire
– Pierre Larrouturou
– Lilian Thuram…

et soutenu par 25000 citoyens (pour l’instant)

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le marché immobilier français très dynamique, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a, à l’occasion de son bilan trimestriel, tempéré ce constat en soulignant que Paris voyait son activité et ses prix marquer le pas


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.