Lyon 3ème : Pose de la première pierre de « Parc Attitude »

Le promoteur Constructa a posé jeudi 21 mai la première pierre de ce programme de 73 logements, situé dans la ZAC de la Buire, dans le troisième arrondissement de Lyon.

Thierry Philip, maire du troisième arrondissement de Lyon, Olivier Brachet, vice-président du Grand Lyon en charge de l'habitat, et Marc Pietri, le président de Constructa ont procédé jeudi dernier à la pose de la première pierre de Parc Attitude, une résidence BBC qui va être construite dans la ZAC de la Buire, au sud de la Part-Dieu.

« La démographie de notre arrondissement est galopante : nous en sommes à 97.000 habitants à ce jour ». Aussi, Thierry Phillip, le maire du troisième arrondissement, voit avec une certaine satisfaction cette nouvelle construction de logements, « surtout lorsqu’ils sont intégrés dans un environnement agréable, et particulièrement lorsqu’il y a de l’accession à la propriété et du logement social ».

A proximité de la place Bir Hakeim, la future résidence « Parc Attitude » fait face au parc Jacob Kaplan, un parc de 5000 m2 situé au cœur de l’actuelle ZAC de la Buire. « Ceci est particulièrement représentatif de ce que nous voulons faire à la Part-Dieu, c’est-à-dire combiner des équipements d’agglomération, mais également des équipements de proximité » a poursuivi le maire d’arrondissement.

Pour sa part, l’architecte François Leclercq a fait l’éloge du mouvement actuel de Lyon, « une ville remarquable, qui a une vertu du dynamisme un peu exceptionnelle ». « Ce dynamisme n’est pas situé en un point ou en une zone qui serait une vertu absolue comparée au reste qui serait un peu ‘plan plan’. Ce n’est pas que Lyon Confluence, même si c’est mis très en avant; ce n’est pas que la Part-Dieu, même si ça va l’être. Là, c’est toute la ville qui bouge, quel que soit le quartier, avec des volontés très larges : des volontés politiques par rapport à la mixité, mais aussi par rapport à la politique architecturale » a relevé l’architecte.

« La page du logement reste à écrire »

Lancée en 2008, « cette ZAC, est une ZAC de crise » a pour sa part indiqué Marc Pietri, le président de Constructa, le promoteur à l’origine de ce programme de 73 logements, dont 24 logements sociaux. Pour autant, ce projet, qui totalise 4901 m2 et pour lequel l’investissement s’est monté à 15 millions d’euros « a très bien fonctionné » souligne-t-il. A ce jour, 50% du programme, qui sera livré fin 2013, a ainsi été vendu. « Le promoteur apparait toujours comme un deus ex-machina, qui vient, dans sa mégalomanie, inaugurer un programme : en fait, c’est un accouchement, et la gestation, elle, a demandé, un an, deux ans, voire deux ans et demi dans le cadre de cette opération» a expliqué Marc Pietri, qui a longuement remercié ses équipes, l’aménageur, Gecina, ainsi que les partenaires techniques et financiers du projet, et notamment Vinci ou la Banque Palatine.

Le promoteur a également tenu à affirmer que la « page du logement reste à écrire ». « Les dispositifs qui nous ont permis de vivre depuis 1995, et qui représentaient 70% de notre production ont disparu ou vont disparaitre » a indiqué Marc Pietri, en notant que la situation actuelle du logement en France pouvait être comparée à celle de l’industrie automobile américaine des années 1980 : « elle produit gros, lourd et cher ». « C’est le process qu’il faut réformer, parce que le temps privé ne correspond plus au temps social (…)» a expliqué Marc Pietri. « Si j’achète un terrain aujourd’hui, nous l’inaugurerions au mieux dans quatre ans. Il faut accélérer le temps, car le temps va très vite» a asséné le promoteur.

Olivier Brachet, le vice-président du Grand Lyon en charge de l’Habitat, a de son côté rappelé les objectifs du Grand Lyon en matière de production de logement. « Nous devons nous assurer de produire 9.000 ou 10.000 logements par an pendant 20 ans, puisque l’on s’est donné comme projet au niveau de l’agglomération de produire 150.000 logements à l’horizon 2030. Nous sommes sur ce rythme depuis 6 ans» a expliqué l’élu. « Le budget du Grand Lyon est passé de 10 millions d’euros à près de 100 millions d’euros sur le soutien à la politique du logement. Ceci est considérable, d’autant que ça s’est fait sans aucune autre contrepartie » a indiqué Olivier Brachet, qui a en outre rappelé que les soutiens étatiques, tant au niveau des dotations que des dispositifs de défiscalisation, tendaient à s’amenuiser.

» Labuire: les programmes déjà terminés
» Labuire: la dernière phase du chantier lancée
» Le Velum pièce maitresse du quartier de Labuire






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.