La dernière phase du quartier de Labuire lancé

Le sénateur maire de Lyon, Gérard Collomb, et le maire du troisième arrondissement, Thierry Phillip, ont lancé en compagnie de Bernard Michel, Président Directeur Général de Gecina, la dernière phase du quartier situé à Part Dieu Sud.

Hier a été lancée la dernière phase du quartier de Labuire, phase qui va s’étaler de 2012 à 2014, et qui va accoucher de plusieurs programmes, à vocation résidentielle et tertiaire. La ZAC de la Labuire, située sur le côté ouest du Boulevard Vivier Merle, et sur le flanc sud du Boulevard Felix Faure, s’étend sur 5 hectares et compte au total 132.000 m2 de bureaux, de logements et de commerce, dont 68.000 sont à vocation tertiaire.

Au centre de l’attention de la cérémonie de lancement d’hier, le Velum, qui avait fait l’objet de nombreuses spéculations, occupait une place centrale. Le bâtiment, construit en blanc par Gécina, a trouvé preneur auprès de la direction régionale d’EDF. Il développera à lui seul 15250 m2 SHON sur 6 étages. "Une grande architecture" a ainsi commenté Gérard Collomb sur l'immeuble réalisé par Franck Hammoutène. Il était accompagné pour ce lancement de Bernard Michel, Président Directeur Général de Gecina, de Thierry Phillip, maire du troisième arrondissement, mais aussi de Gilles Buna, adjoint à l'urbanisme.

Des programmes à vocation résidentielle

Parallèlement, d’autres programmes vont voir le jour d’ici à 2014. Le Zéphir, un immeuble de 3987 m2 à vocation résidentielle, est ainsi porté Grand Lyon Habitat, tout comme l’Ilot F11, un programme de 4 726 m2 SHON visant 49 logements et de 700 m2 de locaux destinés au théâtre des Asphodèles. L’immeuble Imagine, labellisé BBC et porté par le promoteur Nacarat, devrait quant à lui accueillir, sur 4210 m2 SHON, 54 logements, dont 29 logements sociaux. L’immeuble Parc Attitude du promoteur Constructa accueillera, sur 4900 m2 SHON au quatrième trimestre 2013, 73 logements dont 24 destinés à un bailleur social. Les Pierres Blanches du promoteur UTEI, qui se développent sur 4735 m2, comprendra, lui, 59 logements dont 18 logements sociaux.

… et tertiaire

Enfin, les immeubles SHAM et Evolem, tous deux portés par UTEI, développeront 4480 m2 SHON pour le premier et 12562 pour le second, tous deux étant à vocation tertiaire. L’immeuble Evolem accueillera même, au rez de chaussée, deux restaurants une banque et un commerce. Ces derniers programmes seront livrés en décembre 2012 et mars 2013.

En termes d’immobilier résidentiel ce sont ainsi 930 logements qui auront vu le jour sur la ZAC, dont 190 logements sociaux, qui permettront d’accueillir au terme de l’aménagement près de 2800 nouveaux habitants. 60% des appartements ont d’ores et déjà été vendus en résidence principale. Le prix moyen des appartements vendus est de 4000 euros du mètre carré. Parallèlement aux fonctions tertiaires et résidentielles, des équipements vont continuer à voir le jour, comme une crèche de 55 places, après une école, qui accueille déjà 275 élèves à la rentrée 2011.

» Le Velum, pièce maitresse du quartier de Labuire
» Les tours de Lyon suivront la chaine des Alpes
» Collomb a une grande ambition pour la Part-Dieu

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vénissieux : lancement du « grand rendez-vous »

Michèle Picard a ouvert hier cet évènement qui se tient sur quatre jours, du 4 au 7 octobre.


Rillieux-la-Pape : inauguration endeuillée pour l’accueil Marcel André

L’inauguration de l’accueil Marcel André, prévue ce mardi en fin de journée, a été l’occasion pour la population rilliarde de rendre un hommage à Laura, tuée dimanche à Marseille en gare Saint-Charles.


« Une montée en gamme du territoire »

null
Romain Daubié est le maire de Montluel. Il évoque le projet Cap&Co.


« Il y a de la demande »

Philippe Guillot-Vignot est le président de la communauté de communes de la Côtière à Montluel (3CM). Il évoque le programme Cap&Co.


Montluel : Domoa et Fontanel ont posé la première pierre de Cap&Co

null
Les deux sociétés ont posé le 14 septembre dernier la première pierre du programme initiant ce Business Village, qui devrait totaliser à terme près de 17.000 m².
»
Philippe Guillot-Vignot, président de 3CM : « Il y a de la demande »
»
Romain Daubié, maire de Montluel: « Une montée en gamme du territoire »


Michel le Faou : « ce n’est pas l’arrêt définitif de toute évolution du PLU-H »

Interrogé au lendemain du vote de l’arrêté du PLU-H de la Métropole de Lyon, Michel le Faou s’est félicité d’une forme de consensus autour du document.


PLU-H de la Métropole de Lyon : entre consensus et dissonances

Le Conseil de la Métropole de Lyon a tiré la semaine dernière le bilan de la concertation préalable et adopté l’arrêt de projet de PLU-H. Même si certaines critiques se sont fait jour, la volonté de dialogue de l’exécutif a été saluée par une majeure partie des groupes politiques.
» Michel le Faou : « ce n’est pas l’arrêt définitif de toute évolution du PLU-H »


Le PLU-H a été voté par la Métropole de Lyon


Le projet de plan local de l’urbanisme et de l’habitat a été arrêté hier par le conseil de la Métropole.


Le Conseil de la Métropole de Lyon examine ce lundi le PLU-H

null
Le plan local de l’urbanisme et de l’habitat est le premier gros dossier examiné depuis l’élection en juillet du nouveau président de la Métropole, David Kimelfeld.


Saint-Etienne: inauguration des aménagements de l’avenue Denfert-Rochereau

L’avenue située face à la gare de Châteaucreux a été réaménagée et inaugurée mercredi 30 août.


Première visite de rentrée pour le président Kimelfeld

null
Chaque année, le président de la Métropole de Lyon visite les chantiers en cours dans l’agglomération. David Kimelfeld, élu en juillet à la tête de l’institution, n’a pas failli à la tradition.


Logement : à Lyon et Paris, Macron veut « un système d’exception pour réduire les coûts »

Dans une interview au Point, Emmanuel Macron s’est expliqué sur la baisse des APL. Pour lui, la politique de subvention via ces aides explique l’augmentation des loyers.


Saint-Laurent-de-Mure lance une consultation publique

La commune poursuit son projet urbain de centre-bourg et organise une consultation destinée aux habitants afin de définir le nom des nouvelles rues.


«Nous construisons en moyenne entre 180 et 230 logements par an à Caluire»

Philippe Cochet est le maire de Caluire-et-Cuire. A l’occasion de l’inauguration du programme « Ambiance Canuts », l’élu a évoqué, avec Lyon Pôle Immo, la construction de logements dans sa ville.


Politique de la Ville : Gaël Perdriau s’inquiète des coupes budgétaires

null
Le maire de Saint-Etienne s’inquiète de la baisse des enveloppes pour le ministère de la ville, qui risque de fragiliser certains dispositifs.
» Pour Gaël Perdriau, la baisse des APL est « brutale »