« Un habitat complémentaire »

Gérard Forcheron est le président des propriétaires immobiliers de Rhône-Alpes, et président de la commission logement essentiel à l’UNPI.

Vous avez présenté l’habitat essentiel, un concept visant à produire des logements moins chers. Comment parvient-on à une baisse des coûts de construction ?

On est parti du principe qu’il manque en France 500.000 à 1 million de logements. C’est un concept qui est basé sur une volonté politique : il faut sortir du système normatif qui est énorme aujourd’hui pour trouver des formules plus simples. Sur le plan technique, on se base sur un système d’industrialisation du bâtiment. Nous avons aujourd’hui un certain nombre de sites qui commencent à être désaffectés par les industries automobiles, etc. L’idée serait de les réutiliser et pouvoir construire des modules. Nous partons sur un système de 5 modules dimensionnels : des modules tridimensionnels pour les cuisines, les salles de bains, et qui pourraient ainsi être installés par blocs, ainsi qu’un système de montage de murs et de cloisons bidimensionnels et qui pourraient être livrés sur site pour concevoir cet habitat essentiel.

Ceci nous permettrait d’avoir un schéma de coût de fabrication qui serait bien inférieur à ce que nous coûte l’immobilier pour une construction. Nous pensons pouvoir passer en dessous des 900 euros le m² en coût de construction, dans un schéma qui serait simplifié. Ce ne sont pas des conténaires, c’est vraiment de l’habitat essentiel dans le cadre d’un parcours résidentiel. En début de vie, c’est un logement qui pourrait être tout à fait adapté, avec des schémas de vie entrant dans le cadre de la mixité, avec des parties communes, comme des laveries.

Cela suppose une adaptation normative...

Oui. Il ne s’agit pas de logement bon marché. Il s’agit de logement essentiel. L’idée, c’est d’avoir des normes thermiques, des normes auditives qui soient aussi performantes que celles qui existent aujourd’hui. Par contre, il s’agit d’arrêter les âneries que l’on a aujourd’hui dans des constructions d’immeubles avec des prises téléphoniques dans toutes les pièces et des prises électriques tous les 4 mètres. Aujourd’hui, tout le monde a un téléphone portable, et une prise téléphonique par logement suffit largement avec les box. L’idée, c’est de simplifier pour réaliser un habitat complémentaire à ce qui se fait aujourd’hui.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.


Immobilier : les prix continuaient d’augmenter fin avril, selon LPI-SeLoger

null
D’après les chiffres compilés par le baromètre, seules les ventes immobilières étaient en net repli fin avril.


Le confinement a eu un impact sur les projets immobiliers


Orpi a fait ce lundi un point sur l’impact du confinement sur les projets immobiliers, quand IAD a note que le déconfinement a un impact direct sur le secteur de l’immobilier.


Le confinement ne se traduit pas par des baisses de prix

C’est ce qu’a indiqué LPI-SeLoger dans son baromètre mensuel.


Les prix en nette hausse dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes

null La progression des prix a été à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne en 2019, selon les Notaires de France. Mais l’incertitude est désormais de mise pour les prochains mois du fait de la crise sanitaire.


Un marché de l’immobilier ancien «en mode pause», selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées décrit un marché à l’arrêt depuis le début du confinement, après un début d’année dynamique.


Villeurbanne, ville où les prix étaient le plus en hausse avant le confinement

C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances de prix avant confinement. Les prix restaient nettement orientés à la hausse avant le confinement. C’est l’enseignement du dernier baromètre LPI Seloger, qui a dévoilé les dernières tendances du marché immobilier avant le 17 mars. Et selon celui-ci, l’orientation des prix des […]