CIF: les banques vont développer leur offre spécifique | Lyon Pôle Immo

CIF: les banques vont développer leur offre spécifique

La disparition du Crédit immobilier de France ne devrait pas, selon la fédération bancaire française, se traduire par une disparition de l’offre aux profils les plus modestes.

La Fédération bancaire française a indiqué que la disparition du CIF ne compromettait pas l’existence d’une offre de crédits destinée aux plus modestes. Une réunion s’est en effet tenue à Bercy entre les patrons des grandes banques, - Jean-Paul Chifflet, de Jean-Laurent Bonnafé, Michel Lucas, Frédéric Oudéa, François Pérol et Philippe Wahl, tous membres du comité exécutif de la FBF - et le ministre de l'économie et des finances, Pierre Moscovici, durant laquelle il a été question des conséquences de la situation du Crédit Immobilier de France (CIF).

Celles-ci ont affirmé qu’une offre de crédits aux profils d’emprunteurs les plus modestes, qui bénéficient des différents mécanismes d'aide continuerait à exister. Aussi la fédération assure que cette offre, qui s'appuie sur des compétences techniques particulières, existe déjà dans les banques et sera développée dans le cadre de la diversité des stratégies de chaque établissement. Mais les banques ont toutefois attiré l’attention que cette offre était également conditionnée par l’existence de dispositifs d'aide à la solvabilisation des plus modestes.

Sur les pertes d’emplois liées au CIF, les banques ont indiqué qu’elles regarderont avec une attention particulière les dossiers des salariés de l’établissement qui seraient sans emploi « lorsqu' il y aura adéquation avec les besoins de recrutement externe ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nouveau plus bas depuis 10 ans pour la production de crédit immobilier

La Banque de France a fait part ce lundi de son point mensuel sur le crédit aux particuliers.


Nouvelle baisse des taux en mai, selon les courtiers

nullCafpi, Vousfinancer et Emprunt Direct ont tous constaté une nouvelle poussée baissière des taux de crédit immobilier au titre de ce mois.


Baisse des taux en Auvergne-Rhône-Alpes

nullSelon Empruntis, la région et Provence-Alpes-Côte d’Azur ont enregistré les plus fortes baisses globales de taux en avril.


Une reprise de la production de crédit immobilier au 1er trimestre

nullL’observatoire Crédit Logement / CSA dressait le bilan de l’activité du marché du financement immobilier au cours de ce 1er trimestre 2024.


La Banque de France confirme la baisse des taux de crédit immobilier

Selon la dernière étude mensuelle sur les crédits aux particuliers, les taux ont reculé en février, une première depuis deux ans. La production de prêts, elle, reste à un plus bas depuis 2014.


La réforme du PTZ est actée

Le décret relatif aux prêts à taux zéro pour financer la primo-accession à la propriété est paru au Journal Officiel du 2 avril 2024.


L’APIC soutient une révision des dispositions applicables au HCSF

Caroline Arnould, présidente de association professionnelle des intermédiaires en crédits a été auditionnée dans le cadre de l’examen d’une proposition de loi portée par le député Lionel Causse.


Les taux d’usure continuent d’augmenter au 2e trimestre 2024

Les taux d’usure ont été, comme chaque trimestre, relevés. Au-delà d’une maturité de 10 ans, ceux-ci sont désormais clairement au-delà de la barre des 6%.


Logement : vers un nouveau zonage pour 800 communes

Le gouvernement propose le reclassement de communes en zone tendue, afin de répondre a la crise du logement.


«La situation s’améliore» sur le front des taux, selon Meilleurtaux

Le courtier a fait part mardi de son 39e observatoire du crédit immobilier.


Immobilier : Banque Populaire AURA ne voit pas de reprise en 2024

nullLa Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a fait part mardi de ses résultats annuels. Sur les marchés de proximité, la production de crédits immobiliers a reculé de plus de moitié en 2023.


Les crédits aux particuliers sous les 10 milliards d’euros en janvier

La Banque de France a fait état de sa note mensuelle sur le crédit aux particuliers.


Nouvelle baisse des taux en février

L’observatoire Crédit Logement/CSA a fait part de son point mensuel sur le crédit immobilier.


Nouvelles baisses des taux de crédit immobilier en mars

C’est le constat dressé en ce début de mois par les baromètres de différents courtiers en crédit immobilier.


Crédit Logement lance une nouvelle offre de cautionnement

Cette offre est dédiée aux syndicats de copropriétaires.