L’absence de ministère du logement fait réagir certains professionnels

Les acteurs du logement sont partagés après l’annonce du gouvernement. La FNAIM dénonce l’absence de ministère, peu de temps après avoir dénoncé la prise de près de 400 décrets en fin de quinquennat. D’autres acteurs sont plus positifs.

L’absence de ministère du logement a provoqué des réactions diverses au sein des professions immobilières. Alors que beaucoup pariaient il y a encore quelques heures sur le nom du remplaçant d’Emmanuelle Cosse, il n’y aura financement pas de ministre du logement.

Au ministère du logement et de l’habitat durable, on précise qu’Emmanuelle Cosse devrait laisser sa place à Richard Ferrand, même si les équipes ignoraient encore, peu après l’annonce du gouvernement, les périmètres précis du ministère.

Cette absence a mécontenté la FNAIM, qui est inquiète du symbole. « Déjà absent de la campagne présidentielle, le logement, premier poste des dépenses des ménages, est une préoccupation majeure de nos concitoyens. Or pour la première fois depuis de nombreuses années le thème du logement est totalement absent dans les attributions gouvernementales », indiquait la FNAIM dans un communiqué.

« Nous portions de nombreux espoirs dans ce nouveau gouvernement »

« Nous déplorons ainsi l’absence d’un Ministère voire d’un Secrétariat d’Etat dédié au logement dans la composition de ce gouvernement et espérons vivement que cette erreur sera réparée après les élections législatives », a précisé la FNAIM. L’organisation des professionnels de l’immobilier avait, le matin même, via son président Jean-François Buet, tempêté sur la prise de près de 400 décrets à la hâte, avant la fin du quinquennat qui vient de s’achever.

Suite à l’annonce du gouvernement, la fédération a regretté que le quinquennat qui vient de s’achever ait apporté de profondes modifications législatives et règlementaires « sans que les professionnels de l’immobilier n'aient été réellement consultés ou entendus »Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Le succès commercial est là »

null
Grégory Fouque est le président de Promoval. Il évoque l’opération « Inoui », développée dans le quartier du Vergoin, au nord du 9ème arrondissement de Lyon.


Vénissieux : le tribunal administratif suspend les arrêtés contre les expulsions

La maire de la commune, Michèle Picard, avait pris le 31 mars dernier des arrêtés interdisant les expulsions locatives, juste avant la fin de la trêve hivernale.


Interdiction des expulsions locatives : Michèle Picard le 11 mai devant le tribunal

null
Michèle Picard, maire de Vénissieux, avait, pris fin mars des arrêtés interdisant les expulsions locatives, les coupures d’énergies et les saisies mobilières.


Les loyers pourront augmenter de 0.51%

L’indice de référence des loyers, qui permet de connaitre la variation possible dans la révision du loyer, au titre du premier trimestre a été publié ce jeudi.


« Nous ressentons un tassement des départs »

Eric Lamoulen est le directeur général de la SACVL, bailleur détenu par la ville de Lyon.


« On sécurise la sortie du logement »

null
La SACVL a mis en place un état des lieux allégé, afin de faciliter la mobilité des locataires. Eric Lamoulen, directeur général du bailleur de la ville de Lyon, nous expose les principaux avantages du dispositif.
» «Nous ressentons un tassement des départs»
» La SACVL prévoit la livraison de 361 nouveaux logements en 2017


La SACVL prévoit la livraison de 361 nouveaux logements en 2017

Cette année va notamment être  marquée par la livraison de la résidence étudiante de la Caserne Blandan.


Un marché locatif mal orienté en volume à Clermont-Ferrand

A l’occasion du point presse du CRPI, le président de l’UNIS Auvergne a fait un point sur le marché locatif dans l’ancienne Région.


La Fondation Abbé Pierre a présenté son rapport régional sur le mal-logement

La fondation organisait jeudi la présentation de son rapport sur le mal-logement en Auvergne Rhône-Alpes.


«Nous sommes plutôt sur l’horizon 2017-2018 pour arrêter les principes»

Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, évoque le processus d’encadrement des loyers au sein de l’agglomération grenobloise.


Les loyers en nette hausse à Lyon

Clameur a présenté mardi son premier point sur le marché locatif en 2017.


Feyzin : inauguration de la résidence « le Savoy »

null
Cet ensemble immobilier de 50 logements sociaux et intermédiaires a été construit par Alila et vendue à Alliade Habitat et Promélia.
» Yves Blein, maire de Feyzin: «Près d’une centaine de logements sont construits chaque année depuis 5 ans»


Pas de changement pour la note de la SACVL

L’agence de notation Standard & Poor’s a renouvelé la note de référence à long terme « A » de la société, avec une perspective stable.


Métropole de Lyon : une convention pour le logement des salariés

null
Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon, et Jacques Chanut, président d’Action Logement, ont signé vendredi une convention visant à favoriser le logement des salariés.


Michel le Faou réaffirme, devant la FNAIM, son opposition au permis de louer

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat a, à l’occasion de la cérémonie des vœux de la chambre du Rhône, rassuré celle-ci en indiquant être opposé à cette possibilité ouverte par la loi ALUR.